Partagez | 
 

 Crazily Girls in the night~ [PV Chika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Losing My Religion, I Work with Satan
Losing My Religion, I Work with Satan


avatar

Messages : 653
Age : 22
Emploi : Lycéenne photographe, stalkeuse du Shizaya 8D
Localisation : Ikebukuro!



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Crazily Girls in the night~ [PV Chika]   Mer 15 Juin - 21:35

Spoiler:
 





Après de longues années de recherches, la famille Braginski avait conclu que, pour éviter tout massacre, l'hôte de l'esprit de Matryoshka devait se nourrir régulièrement de sang. Il était vaguement conseillé de boire la même quantité, chaque jour et à la même heurer ? Un peu comme la pillule. Mais tout excès d'émotions permettait à Matryoshka de se réveiller et de prendre le contrôle temporaire du corps de l'hôte.

Pas joyeux tout ça...

Dans les rues d'Ikebukuro, une ombre bleu se déplaçait. Il faisait nuit noire et il était près de minuit. L'ombre se dirigeait vers les rues étroites et peu fréquentables. Qu'était-ce ? Et bien, une jeune fille. Une américano-russe. Deux longues mèches blondes dépassaient de sa veste, ce qui contrastait beaucoup avec la veste bleu nuit. Sur la capuche, deux yeux étaient dessinés de chaque côté de la tête. Elle avait des traits noirs sous les yeux et un traversait l'arrête du nez. Comme l'été approchait, l'air du soir était doux donc, elle pouvait sortir avec une mini-jupe.

C'est donc par cette belle nuit d'été que Billie alla faire une autre victime à Ikebukuro. Pas vraiment une victime puisqu'elle ne mourrait pas. Mais elle buvait son sang sans son consentement, donc c'était du pareil au même. La jeune russe déambulait dans les rues, marchant avec nonchalance, cherchant son « médicament ».

Au bout d'une dizaine de minutes, elle remarqua un jeune homme d'une vingtaine d'année, assez beau garçon et SEUL. Elle s'approcha discrètement de lui, puis arrivé à son niveau, elle murmura quelque chose en russe que seul l'homme pouvait entendre. Lorsque la jeune file fut éloignée, son regard devint légèrement embrumé et, d'un pas lent, suivit la vampire. Cette dernière l'attendait dans un coin très sombre. Dans la pénombre,
ses yeux rouges sangs brillaient de désir. La futur victime s'approcha d'elle, se pencha et lui offrit son cou. Lentement, la jeune fille suça le liquide rouge qui s'échappait des petits trous qu'avaient faits ses crocs acérés.

Après son « repas », la jeune vampire cicatrisa la morsure en la léchant. En effet, sa salive produit un liquide qui permet une cicatrisation plus rapide et sans trace. Elle
sourit en entendant son pantin gémir. Quand il fut parti, elle réfléchit sur Stanislava. Elle ne pouvait pas croire qu'elle deviendrait comme elle. Pas avec un tel physique. Dans
le manoir familiale en Russie, son portait trônait au-dessus de l'entrée principale. Elle était très belle, avait une poitrinegénéreuse et un regard presque sauvage, animale et qui ne plaisait pas un seul homme. Pourtant, lorsqu'elle se regardait le matin dans
le miroir de la salle de bain, ce qu'elle voit, c'est une petit fille innocente qu'on donnait à peine 13 ans.

Son oeil perçut un mouvement dans l'ombre ce qui la fit ressortir de ses réflexions. Par pur automatisme, elle effectua une incision dans sa main, laissant goutter son sang. Lentement ils se crystallisa avant de pendre la forme d'une grande faux. Des pas légers. Une silhouette fine et élancée. Une fille. Et soudain, le bruit assourdissant d'une tronçonneuse qu'on démarrait brisait le silence de la nuit.

La jeune russe se mit en position de défense. Une folle furieuse attifée d'une tronçonneuse, ça ne courait pas les rues.

-A qui est-je donc l'honneur ?

Quelque part c'était frustrant de ne pas voir le visage de son adversaire. Impossible de lui délivrer son identité sans même qu'il l'est dit. Billie adorait faire cela. Cela déstabilisait son agresseur. Et elle avait l'avantage. Mais pas ce soir. Encore moins devant une machine à découper les gens...



Ce que le monde ne devrait pas savoir!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetsdreams.forumgratuit.org/


Modératrice


avatar

Messages : 496
Age : 19
Localisation : Ikebukuro ! ( Logique,Non ?)



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Crazily Girls in the night~ [PV Chika]   Mer 13 Juil - 23:11

« Quelle magnifique soiréééeeee ! »

Chika redémarra sa tronçonneuse et tournoya au rythme du bruit métallique de sa chaine ! Il ne pleuvait pas ce soir-là, mais le ciel était quand même d'un sombre assez inhabituelle pour une soirée d'été, un peu plus et on se serait cru en hiver, mais la petite brise d'un vent doux, persistait et nous prouver que l'on était bien en été, saison adorée par presque tout le monde sauf Chika, évidemment. Alors, pourquoi traînait-elle aux alentours de minuit dans Ikebukuro, qui plus est, une tronçonneuse en main ? Ce qui annonçait clairement qu'un autre danger public se promenait dans Ikebukuro ? Tout simplement pour inaugurer cette ville ! Elle n'avait pas sorti sa tronçonneuse de sa valise depuis qu'elle était arrivée à Ikebukuro c'est-à-dire, il y a exactement 15 jours. Certes ce nombre n'est pas très symbolique, même pas du tout. Mais un vent de folie accompagnait cette légère brise et cela raviva Chika, qui il faut l'avouer, n'avait pas eu l'occasion de vraiment s'amuser dans cette ville, alors se promener avec une tronçonneuse, c'est l'un des meilleurs moyens pour s'amuser !

Oui, bon, s'amuser à la façon de Chika, c'est sûr, que si on voit débouler quelqu'un, un sourire de psychopathe -dont Chika a le secret- affiché sur le visage, ainsi qu'une tronçonneuse qui fait un bruit pas possible, la première chose qu'on se dit ce n'est pas « Oh, comme c'est amusant ! » Non, toute personne normale à peu près ne se dirait rien du tout, et encore moins cela et détalerait tout simplement dans le sens opposé à cette créature qui déboule de nulle part ! Et puis, depuis que Chika avait un logement fixe, elle pouvait enfin redevenir elle-même ! C'est sûr qu'étant SDF et cherchant tous les soirs un endroit pour dormir, cela vous refroidit quelque peu et vous penser plutôt à votre survie qu'autre chose.

Mais maintenant, qu'elle avait un logement des plus confortables, elle pouvait enfin fêter sa venue dans cette ville ! Sa venue en ville dû à sa meilleure amie, Dillawn, il ne faut pas l'oublier, oui... Il faudrait qu'elle se mette à la chercher et en même temps, s'inscrire au cours... Un frisson la parcourut, les cours, elle détestait ça, non pas qu'elle n'aime pas apprendre au contraire, Chika est assez cultivée et elle cherche toujours à en savoir plus, surtout concernant la torture, mais cela ne reste qu'un détail parmi tant d'autres.. Non, le seul problème qu'elle rencontre à l'école, ce sont les profs, je vous l’accorde, cela pose donc vraiment problème…

Chika secoua la tête, ne pensons pas à ça, mais plutôt à chercher qui elle allait découper ! Non, ceci est une blague, Chika n'aime pas les meurtres, enfin si elle adore ça, mais pas les commettre, après cela fait trop d'ennuis... Non, elle préfère de loin la torture ! Mais ici encore, elle ne la pratique pas, pas encore du moins. Pour l'instant elle se contente juste de se balader à travers la ville avec sa tronçonneuse en main, effrayant les quelques passants qui traînaient encore à cette heure tardive, mais qui finissent le plus souvent par détaler bien vite !

Hors cela ne fût pas le cas cette nuit. Premièrement, car elle ne croisa pas grand monde à son grand désespoir, personne a effrayé ce soir-là, tout le monde avait l'air d'être chez sois ! Ou tout simplement qu'ils ne traînaient pas dans les rues d'Ikebukuro déjà assez dangereuses le jour, mais alors la nuit ... Chika était déçue, elle redémarra plusieurs fois sa tronçonneuse appréciant tellement ce bruit ... Haa... Elle se demandait bien quel pouvait être son bruit quand la chaine de la tronçonneuse découpe de la chair fraîche humaine, évidemment, elle a vu « Massacre à la tronçonneuse » mais Chika est persuadée que le bruit n'est pas le même. Il faudrait qu'elle essaye, un jour...

Alors qu'elle était partie à discutailler sur « Comment broyer un être humain avec une tronçonneuse et quel est son bruit ? » Une voix qui semblait s'adresser à elle, la rappela sur terre. Elle écouta le timbre de la voix résonnait à travers la rue sombre et déserte. Le timbre était assez aiguë, une fille sans aucun doute. Hum, un sourire complètement déjanté apparu sur les lèvres fines de Chika, enfin un peu d'action ! Qu’est-ce que lui avait demandé l’inconnue déjà ? Chika était tellement excitée à l’idée de ce qu’aller bien pouvoir donner leur rencontre, qu’elle en oublia totalement la question, cela devait être un truc basique du genre… Qui va là, ou une question qui reviendrait au même. Chika s’avança d’un pas, arrêta sa tronçonneuse et la posa sur son épaule tandis que son autre main se posa sur sa hanche. Un rayon de lune l’éclairait, et nous pouvions distinguer un œil rouge et vert, et sa chevelure flashy, et n’oublions tout de même pas le plus important ; Son sourire de psychopathe ! Elle lança alors à l’inconnue- ignorant la question que cette dernière lui avait posée – d’une voix légèrement hystérique et ironique

« Et bien mademoiselle, tu ne sais pas qu’il est dangereux de se promener la nuit dans une ruelle sombre comme celle-ci ? Et encore plus à Ikebukuro ? »




Spoiler:
 


Dernière édition par Chikashige Kotoya le Ven 15 Juil - 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Losing My Religion, I Work with Satan
Losing My Religion, I Work with Satan


avatar

Messages : 653
Age : 22
Emploi : Lycéenne photographe, stalkeuse du Shizaya 8D
Localisation : Ikebukuro!



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Crazily Girls in the night~ [PV Chika]   Ven 15 Juil - 16:44

Billie sourit. Combien lui avait-on dit cette phrase? Mais combien? Des dizaines de fois sans doute. TOUT le monde la mettait en garde de ne pas se promener seul à Ikebukuro et encore moins la nuit. Même la jeune fille avec sa tronçonneuse le lui faisait encore la remarque. Bon maintenant, elle savait pourquoi. La preuve était juste en face d'elle. Ce sourire. On dirait celui d'Izaya. Mais en moins dément. Ou pas. A voir.

Maintenant que la jeune fille était sortie de sa cachette, elle pouvait clairement la voir. Et elle était... très spéciale. Ce qui la frappa en premier fut la couleur de ses cheveux. Une permanente? C'était une chose très à la mode. Ses yeux étaient de couleur différente: une rouge et une verte. Sa tronçonneuse était posée sur son épaule et sa main sur sa hanche.

Chikashige Kotoya, 17 ans.

Elles avaient toutes les deux le même âge. Et Ensuite? Rien. Que faire? Attaquer? Juste se défendre. Tout pouvait se passer. Elle ne savait pas à quoi penser son adversaire. Alors forcément... Peut-être que... Mais cela allait-il suffire à l'intimider? Elle regarde de nouveau le regard de l'inconnue et son sourire. Sérieusement...

-Je te retourne la question? Que fais une jeune fille seule la nuit, à Ikebukuro, qui plus est?

La jeune russe mit sa faux de côté et plongea son regard dans celui de Chikashige. ses yeux rouges brillaient intensément, un rouge s'approchant de la couleur écarlate du sang.

-Tu sais, je viens d'arriver ici et on m'a si souvent répété cette avertissement. Donc, à force, j'ai fini par ne plus suivre ce conseil.

Billie prit son arme avec ses deux mains et deux katanas prirent la place de la faux.

-Tu te ballades, en pleine nuit alors, j'imagine que tu dois connaître le coin mieux que moi. Et vu que tu te trimballes une tronçonneuse, qui oserait s'approcher toi?

Elle rit. Elle imaginait tous les passants détaler alors que Chika-chan faisait rugir sauvagement sa tronçonneuse en pleine rue. Elle n'avait pas à s'inquiéter pour elle. L'adolescente devait plutôt se soucier d'elle. Allait-elle finir en tranche?

    Ikebukuro réservait bien des surprises...



Ce que le monde ne devrait pas savoir!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetsdreams.forumgratuit.org/


Modératrice


avatar

Messages : 496
Age : 19
Localisation : Ikebukuro ! ( Logique,Non ?)



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Crazily Girls in the night~ [PV Chika]   Mar 17 Jan - 19:07


On se serait cru dans un western, deux personnes face à face, prêt à l’attaque, dans un désert, sous un soleil aride, brin de paille en bouche, le mâchouillant d’un air viril, chapeau sur la tête, et qui dirait d’une voix pleine de mystére « Alors Billy Joe, prêt à mourir ? » Chika ne put s’empêcher d’émettre un rire étouffé, oui, une sorte de duel un peu, si l’on oublie tout ce qui est cité plus haut, à part le fait que toutes deux étaient bien prêtes à se battre, deux jeunes filles, de 17 ans, l’une aux cheveux verts et l’autre blonde, ah et oui, n’oublions pas leurs armes, humm, plutôt inhabituelles pour deux jeunes filles en pleine ville, la jeune blonde en face de Chika tenait une faux qu’elle mit de côté, Chika prit ça comme un signe qu’elle ne voulait pas se battre, elle s’attarda néanmoins un peu plus sur la faux de la jeune fille, elle se demandait où elle pouvait bien l’avoir trouvé, malheureusement, la soirée était trop sombre pour qu’elle puisse bien la décrire, enfin la soirée, n’était plus vraiment une soirée, mais plutôt la nuit, les coups d’une heure ne devraient pas tarder à frapper.

Chika s’arrête à la contemplation de la faux grâce à la voix fluette de son adversaire, elle la regarda dans les yeux et lui sourit, elle n’avait pas la moindre envie de se battre, plutôt de s’amuser, elle posa la tronçonneuse à terre et s’y accouda, se concentrant sur les paroles de la jeune fille, apparemment elle aussi était nouvelle, tout comme notre Chika, pourtant la faucheuse avait l’air de croire l’inverse, et Chika comptait bien s’en servir et s’en amuser, elle émit un rire fou et aiguë , la jeune faucheuse prit alors sa faux à de mains qui se transforma alors en katana. Oui, une faux s’était transformé en katana, sous ses yeux, Chika essaya de ne pas paraître ébranlée, mais la faux l’intéressait vraiment, surtout depuis qu’elle avait découvert que cette dernière pouvait se transformer en katana, étonnant, époustouflant même. Perdu à sa contemplation, Chika faillit tomber son coude ayant glisser de la tronçonneuse, comme ci celle-ci était jalouse que sa propriétaire examine une autre arme avec envie, Chika sourit et caressa sa tronçonneuse la replaçant sur son épaule.

La faucheuse -surnom choisie dû à l’arme de la blondinette- venait de demander si Chika connaissait mieux le coin qu’elle, « Pas du tout ! » avait envie de lui hurler d’une voie cristalline, mais elle se retint, elle ne pouvait pas et ne voulait pas gâcher un jeu qui venait juste de commencer, déplus blondinette ajouta que personne n’osait l’approcher avec sa tronçonneuse et sur ce elle rit. Un point pour elle, c’est vrai que personne ne l’avait approcher, ni même regarder, et a bien y réfléchir, même les gens plus âgées qu’elle avaient détournés le regard. Et pourtant la jeune fille se tenait devant elle sans peur, la faux devait sûrement lui garantir une protection, mais tout de même. Chika arqua un sourcil, et la regarda avant de déclarer 


« Et pourtant, toi, tu es devant moi, j’espère que tu es prête à t ‘amuser au moins ? Sinon, je m’en vais chercher une autre personne qui ère à… -Chika fit semblant de remonter sa manche et de regarder l’heure- disons, 1h du matin ? Quoique, trouvait une autre personne avec une faux aussi…. -un sourire s’étira sur les lèvres de Chika lorgnant les deux katanas- intéressantes ? MAIS ! Revenons en au sujet, où veux tu aller ? Un endroit avec des gens à découper ? J’aimerais vraiment tester ta faux, ou tes katanas, ou autres armes qu’elle puisse recélait. Qu’en dis tu ? »

Chika tendit une main blanche comme de la porcelaine à Billie, accompagné d’un sourire ravagé. La nuit pouvait enfin débuter.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Losing My Religion, I Work with Satan
Losing My Religion, I Work with Satan


avatar

Messages : 653
Age : 22
Emploi : Lycéenne photographe, stalkeuse du Shizaya 8D
Localisation : Ikebukuro!



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Crazily Girls in the night~ [PV Chika]   Mer 18 Jan - 22:46

____Pendant tout le long de son petit speech, l'adolescente ne l'écoutait pas du tout. En faite, elle semblait être plongée dans l'observation de son arme. Peut-être que dans le fond, elle n'avait jamais vu une arme qui apparaissait comme ça et qui pouvait se changer à volonté. La petite russe se tut enfin et fixa son interlocutrice à moitié attentive. Celle-ci finit par prendre à la parole.

« Et pourtant, toi, tu es devant moi, j’espère que tu es prête à t ‘amuser au moins ? Sinon, je m’en vais chercher une autre personne qui ère à… -Chika fit semblant de remonter sa manche et de regarder l’heure- disons, 1h du matin ? Quoique, trouvait une autre personne avec une faux aussi…. -un sourire s’étira sur les lèvres de Chika lorgnant les deux katanas- intéressantes ? MAIS ! Revenons en au sujet, où veux tu aller ? Un endroit avec des gens à découper ? J’aimerais vraiment tester ta faux, ou tes katanas, ou autres armes qu’elle puisse recélait. Qu’en dis tu ? »

____Billie resta muette sur le coup. Elle s'attendait à tout mais pas à ça ! Qui aurait cru que la fille qui traînait dans les rues d'Ikebukuro à une heure du matin voudrait – comment le dire ? - sympathiser avec elle ? Elle avait vu juste lorsqu'elle aborda le sujet de sa faux transformeuse. Elle l'intéressait beaucoup. D'ailleurs elle redonna sa forme initiale à son arme et modifiant un peu sa taille -environ 2 fois plus grandes qu'elle- la posa près d'elle, la lame au-dessus de sa tête. Elle réfléchit quelques secondes avant lui répondre.

-Pourquoi pas ? Je m'ennuyais un peu. Et puis demain, je n'ai pas cours, je pourrais très bien roupiller demain.

____La jeune vampire fit disparaître sa faux avant de s'approcher de son amie

-Ma faux t'intéresse, n'est-ce pas ? Si c'est le cas, tu vas devoir me montrer si oui ou non, je te la laisse manipuler le temps de cette soirée.

____Sur ces mots, l'adolescente, s'approcha du mur d'un immeuble où plusieurs cartons et bennes à ordures reposaient. Elle leva les yeux vers le sommet et constata qu'il y avait une échelle. Elle était à peu près à 2 mètres au-dessus d'elle. Et ce n'était pas cela qui allait l'empêcher de monter. Ce qu'elle faisait en basket allait pouvoir la servir en cette douce nuit d'été qui s'annonce amusante. Elle recula de quelques pas, prit l'élan et sauta sur la bennes à ordure. De là, elle prit appuie et jeta son corps sur l'échelle. Elle y remonta assez facilement et se trouva très vite sur les toits.

-Arriveras-tu à me suivre avec une telle tronçonneuse ?! Cria-t-elle en se penchant.

____Elle sauta sur l'autre toit et continua, avant de crier dans la nuit :

-Dépêche-toi, Chikashige Kotoya !



Ce que le monde ne devrait pas savoir!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetsdreams.forumgratuit.org/










MessageSujet: Re: Crazily Girls in the night~ [PV Chika]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Crazily Girls in the night~ [PV Chika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Durarara!! Forum & RPG ::  :: 
Rues d'Ikebukuro
-