Partagez | 
 

 Sake ou Vodka?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Ikebukuro, c'est chez moi !
Ikebukuro, c'est chez moi !


avatar

Messages : 147
Age : 22
Emploi : Etudiente en Histoire et parfois pour arrondir les fins de mois Susano fait un peu de remplacement au lycée Raira
Localisation : Behind your back !!



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Sake ou Vodka?    Jeu 23 Juin - 20:44


La musique, bien que retenue par de lourdes portes vitrées, filtrait tout de même à travers le peu d'espace que ces dernières offraient. Elle se faufilait, se glissait dans ce vide, frappant les oreilles des badauds qui avaient le malheur d'aborder ce trottoir. C'était une musique pop, presque rock, une mélodie connu par les tokyoites appréciant les groupes d'outre-mer. A l'intérieur du bar, dans l'épaisse fumée ambiante des groupes de jeunes gens qui semblaient profiter pleinement de leur samedi soir, certains, adossés au bar se contentaient de siroter quelques boissons pour se désaltérer. D'autre pratiquaient le billard laissé à disposition, alors qu'un petit groupe discutait calmement autour d'une table, étriquée, au fond de la salle. Alors que tout ce beau monde semblait prendre du beau temps, une jeune femme blonde quittait les lieux, un air plus que excédé accroché au visage : le coin des lèvres était replié en une méchante expression de frustration, le regard, lui, était à la fois rageur et honteux. Les mains de la jeune femmes cherchaient dans un mouvement désordonné un objet quelconque. La blondinette en venait à retourner son sac en toile écrue, le siphonner jusqu'à être épuisée par ces infructueuses recherches. La main vint se plonger une ultime fois dans ses poches sans rien trouver. Finalement la jeune tokyoïte se posa, vaincu sur un tas de caisses qui trainaient par là et pour une raison inconnu. Suzano saisit son portable, tapant convulsivement sur les touches de ce dernier, envoyant des messages menaçant à l'un de ses amis qui avait eu la bonne et lucide idée de lui voler sa carte d'identité, carte d'identité qui prouver notamment que du haut de ses 24 ans notre petite Sasaki pouvait boire, hors sans cette terrible carte il était impossible pour le gérant de l'endroit de valider l'hypothèse cela laquelle Suzano aurait plus de 20 ans. Terrible histoire, ses camarades auraient pu la soutenir, mais la farce était bien trop bonne pour qu'elle s'en tire ainsi, voilà comment, honteuse et prit d'une douce colère notre résidente d'Ikebukuro dut quitter le bar. Et pourtant, au fond d'elle, cette boutade l'amusait grandement ! Mais son honneur prenait le pas sur cette impression d'amusement alors qu'un sourire enfantin s'affichait timidement sur son visage. Finalement Suzano sembla reprendre son calme, attendant patiemment que ses camarades daignent quitter l'endroit, et bien que digne, la jeune femme ne put résigner un certains frissons. Bien que l'été soit là les nuit restaient encore fraîches et la tenue de notre téméraire étudiante, c'est à dire un débardeur échancré et un short, n'arrangeais rien à sa situation. Pris par ce léger froid, la jeune femme frottait ses bras, tentant d'amener un peu de chaleur à son petit corps. Un dernier coup d'œil à son téléphone pour lire les messages moqueurs de ses comparses, pas énervée, mais amusée, la jeune femme soupira, claquant son portable sur sa cuisse pour le fermer avant de le ranger de ce bazar typiquement féminin qu'était son sac.

-Ah je vous jure je vais vous tuer...

Sembla-t-elle penser tout haut avait d'inspecter la rue de ses yeux bleus. Personnes...Son regard se hasarda au fond de la rue, sombre et , effrayée comme une enfant par cette zone d'ombre inquiétante, Suzano ne s'attarda pas sur cette partie de la rue, de peur de voir une bête ou une personne mal attentionnée lui sauter dessus. Cependant, car l'humain est pervers, la jeune femme ne pouvait s'empêcher de fixer ses prunelles sur l'endroit, réflexe qu'elle tentait en vain de réprimer. La tentation fut trop forte. Poussée par un élan d'adrénaline la blondinette se releva fixant le coin sombre, avec horreur et surprise en distinguant une hombre drôlement humaine. Cette vision angoissante arracha un sursaut à notre étudiante qui fixa un instant l'ombre pour s'assurer de sa véracité.
Un peu gênée par cette réaction bête, mais toujours un peu inquiète par ce silencieux individu, la jeune femme se redressa, faisait un pas hésitant vers la personne. De là elle pouvait distinguer des courbes masculines. Un autre pas et elle discernais une crinière blonde, proche du blanc et une longue écharpe qui pendait au coup de l'inconnu. Le bougre n'avait pas l'air bien dangereux. La jeune femme prise de timidité hésita un moment, mais son coté bavarde prit le dessus, à faible voix elle énonça quelques propos à l'encontre de l'homme.


-Il y a quelqu'un ?...

Question stupide quand on y pense puisque Suzano connaissait pertinemment la présence de l'individu. La blondinette se racla la gorge.

-Enfin je veux dire...On vous a sorti du bar vous aussi ?

Et pourtant le jeune homme semblait bien au dessus des 20 ans. Suzano s'en voulu un instant pour cette enchainement stupide de questions sans intérêt, mais c'était plus fort qu'elle il fallait briser le silence et son ennui par la même occasion.


-Pardon. Ça ne me regarde pas.

Fit elle, blasée elle-même par ces propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Yo~ Moi je connais Ikebukuro~
Yo~ Moi je connais Ikebukuro~


avatar

Messages : 66
Emploi : Trafiquant de drogues, pour vous servir.
Localisation : Avec mon lapin, entouré de tulipes~



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Sake ou Vodka?    Lun 11 Juil - 22:50

Un soupir. Long, faible. Sans émotions apparentes, peut-être un peu d'agacement. Rien qu'une fumée pratiquement opaque pour le remarquer. Par chance, personne n'était passé pour se recevoir cette panache de nicotine en plein visage. Le blond reprit une bouffée. Cela faisait presque une heure qu'il était là, adossé au mur d'une ruelle, à fumée sa énième cigarette. Il aurait du se douter que le client n'arriverait pas dans les temps -ou n'arriverait pas tout court-. Un jeune imbécile qui se prend pour une oeuvre avec ses tatouages et se croit tout permis. Rien d'étonnant à se qu'il pose un lapin au néerlandais. le voilà donc comme le dernier des idiots dans une rue noir comme un four, entouré de multiples cadavres de clopes. Et il attendait que quelque chose se passe. Non loin du blond se trouvait un bar dont la musique percutait les vitres, laissant quelques notes s'échapper. On pouvait entendre le rire des gens qui avait sûrement un peu forcé sur la bouteille. Ivan ne serait pas étonné de voir une personne viré du bar pour avoir dépouiller le propriétaire de toutes ses bières. Tient tient. Une jeune fille venait de sortir du bar, fouillant nerveusement sont sac remplis de babioles en tout genre. Vaincu par le bazar de son sac, la blonde s'assit sur des caisses. Elle sorti son portable pour "pianoter" quelques messages dont le sujet était inconnu pour Ivan qui se trouvait à une distance raisonnable. Il écrasa sa dernière cigarette. Elle cracha quelques mots, énervée par une raison obscure au blond. Ces yeux bleues scrutait les alentours avec curiosité. Elle eu une soudaine attention pour la sombre ruelle du russe. Elle avança vers se coin d'ombre, tremblant comme une feuille.

<< Il y a quelqu'un ?... >>

Ivan gloussa. Elle le prenait pour un monstre ou quoi ? Il lui aurait bien fait un "Bouh !" pour voir la réaction de la demoiselle. Mais bon , il ne la connaissait pas le moins du monde et vus l'expression qu'elle arborait, mieux vos ne pas la faire mourir de peur.

<< Enfin je veux dire... On vous a sorti du bar vous aussi ? >>

Demandait elle souvent des questions de se genre ? Peut-être. Ces yeux reflétait de l'inquiétude et de la curiosité. Il faut dire que devant un "géant" "planqué" dans une petite rue noir n'a rien de rassurant. Il peut très bien vous sauté dessus et faire on ne sait quoi.

<< Pardon. Ça ne me regarde pas. >>

Il réprima un rire. Vraiment, cette fille était un drôle de numéro. Elle agissait pratiquement comme un enfant qui aurait peur de poser des questions sans aucun intérêts. Alors comme ça elle s'était fait viré du bar ? Il est vrai qu'elle ne semble pas avoir l'âge d'entrée dans ce genre d'endroit. Le russe lui donnerait... 17 ans, pas plus. L'envie de la taquiner sur ce sujet le démangeait. Il s'ennuyait à mourir à attendre quelqu'un qui ne viendra jamais. Cette fille tombait au bon moment. Elle ne lui avait pas demandé s'il avait été sorti de force du bar ? De mémoire, oui. Autant continuer sur ce sujet. Il ne vas pas non plus lui dire "Non, j'attends un imbécile pour lui vendre de la drogue". Inventer un bobard semble être la meilleure chose à faire s'il voulait continuer cette "conversation".

<< Tu me l'a demandé, sa te regardes, donc. J'attendais quelqu'un qui ne viendra finnalement pas. >> il soupira. << Et toi tu as été viré du bar c'est ça ?>>

Pourquoi "tu" ? Parce qu'elle semble beaucoup lui jeune qu'Ivan. Le blond lui sourit. C'est rare mais la petite blonde l'avait mit de bonne humeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Ikebukuro, c'est chez moi !
Ikebukuro, c'est chez moi !


avatar

Messages : 147
Age : 22
Emploi : Etudiente en Histoire et parfois pour arrondir les fins de mois Susano fait un peu de remplacement au lycée Raira
Localisation : Behind your back !!



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Sake ou Vodka?    Mar 12 Juil - 18:13

Suzano crut halluciner un instant, c'était bien des gloussements qu'elle entendait au fond de cette ruelle sombre ? La demoiselle se rapprocha un peu de l'ombre qui l'avait tant effrayé, ma foi de ce qu'elle pouvait en voir elle n'avait pas trop à s'inquiéter, bien que sa taille peu commune l'eusse un peu refroidi ! Le « monstre » qui l'avait effrayé n'était autre qu'un jeune blond surement à peine plus âgé qu'elle. La demoiselle dévisagea un instant le plaisantin qui devait bien se rire d'elle à l'heure qu'il est. Il est vrai que les questions était futiles et toute vides d'intérêt mais la parlotte était pour Suzano le seul moyen de se rassurer.
Aucune réponse? Le silence qui s'installait ne disait qui vaille à la demoiselle. Et pourtant la demoiselle esquissa encore quelques pas vers l'inconnu se postant droite, en face de lui. Et alors que la blondinette n'imaginais aucune réponse à ses questions stupide une voix masculine s'éleva surement celle de son interlocuteur muet jusqu'alors, en même tant il n'y avait qu'eux dans cette ruelles il aurait été difficile de se tromper.


-Tu me l'a demandé, sa te regardes, donc. J'attendais quelqu'un qui ne viendra finalement pas.

Suzano regarda le jeune homme, un peu embarrassée par cette réponse, elle était à cent lieu d'imaginer que c'était un homme qui lui avait fait faux bond, et elle pensait encore moi à un échange de drogue! La demoiselle glissa ses mains dans les poches de son short ne sachant trop quoi en faire.

-Peut-être qu'elle est un peu en retard?

Annonça la cadette des Sasaki, voulant rassurer avec sa bonté mal placée, son interlocuteur. Le jeune homme souffla un instant, suzano prit se soupir pour de la déception et afficha une mine compatissante.

-Et toi tu as été viré du bar c'est ça ?

Son oeil tiqua à l'idée de la farce peu sympathique que lui avait joué ses petits camarades, la demoiselle serra, compressa même, son téléphone dans sa main.

-tout à fait...

Il y avait dans son ton une sorte de rire jaune, la blague, a vrai dire, ne l'amusait qu'à moitié, surtout qu'ils devait l'avoir déjà oublié bien au chaud au comptoir du bar. La jeune femme se hissa de nouveau sur sa petite caisse, jetant un dernier coup d'oeil à son téléphone portable. Suzano ramena ses jambe contre sa poitrine, s'asseyant en chien de fusil avant de murmurer tout bas.


-C'est fou ça, à 24 ans on me sort d'un bar...

Oui la jeune fille avait bien été sortie deux ou trois fois de ce genre d'endroit plus jeune, mais à 24 ans! Ressemblait-elle vraiment à une demoiselle de moins de 21 ans? Alors que ces idée se développé ou pouvait comme sentir une aura palpable de défaite autour de la jeune fille....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur










MessageSujet: Re: Sake ou Vodka?    

Revenir en haut Aller en bas
 

Sake ou Vodka?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Durarara!! Forum & RPG ::  :: 
Rues d'Ikebukuro
 :: Clubs et boîtes de nuit
-