Partagez | 
 

 Lunch Time [ PV: Renai Ryûketsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


One Lovely psycopath~
One Lovely psycopath~


avatar

Messages : 383
Emploi : Plombier ( et scientifique fou à ses heures perdues)



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Lunch Time [ PV: Renai Ryûketsu]   Dim 19 Juin - 22:07

30° au soleil et 20° à l’ombre. Autant dire que la chaleur était…écrasante…La foule semblait marcher au ralentit dans les rues d’Ikebukuro, fatigué par le moindre mouvement, ruisselante de sueur. La plupart des Tokyoïtes avaient remonté les manches de leur chemise, desserré leur cravate et ouvert leur col. Hélas, l’éthique voulait qu’on ne remonte pas ses pantalons en short, chose qui, de toute façon, était impossible. Ces messieurs cuisaient donc dans leurs vêtements tandis que ces dames, ces petites veinardes, pouvaient s’offrir le luxe de porter des jupes par une telle chaleur…Des fois, Masami s’en voulait vraiment de ne pas être une fille.

Il avait retiré la partie supérieure de son bleu de travail, la nouant au niveau de sa taille de sorte à ne pas se retrouver en caleçon en plein milieu de la rue. Un simple tee-shirt venait couvrir son torse, histoire de ne pas exciter les foules – même si vu l’état de légume de certains passants, la tâche se serait avérée plus que compliquée. Même vêtu ainsi, le jeune homme trouvai encore à se plaindre du soleil, qui celons lui et la plupart des gens présents dans les rues, tapait bien trop fort pour ce mois de Juin. C’est que, avec sa grosse boîte à outil, Akemi peinait encore plus dans son avancée que d’autres badauds qui n’étaient encombrés d’aucun objet. Cette male fut d’ailleurs la goutte d’eau qui fit déborder le vase. Soufflant, il allât se caler à l’ombre, sur un banc qu’une petite vieille avait déjà en partie colonisé, laissa la grosse valise métallique tomber au sol dans un affreux bruit de ferraille –qui au passage fit sursauter un petit groupe de jeunes filles qui passaient tout près de lui.

« Ara ara… » Souffla-t-il tandis que la chose ridée assise à côté de lui agitait sa main pour le saluer. Il l’ignora.

Il était à présent en pleine réflexion. Devait-il se payer le luxe d’un restaurant et ainsi éviter le trajet jusqu’à chez lui ou alors rentrer à la main sous un soleil de plomb mais épargner les quelques billets qu’il venait de gagner ? hmm…. Mais alors qu’il croyait avoir trouvé la réponse, il crut apercevoir au loin, entre deux passants, une petite silhouette familière. Il fronça les sourcils avant de plisser les yeux et de redresser le coin de sa bouche – merveilleuse gymnastique faciale - tentant d’accroitre sa vision – chose qui, bien entendu, et tout simplement inutile et impossible pour un être humain. Néanmoins, cette drôle de grimace que faisait Akemi sembla porter ses fruits. Il ne tarda pas à reconnaitre la petite brunette qui vivait non loin de chez lui : Renai. La jeune demoiselle était en train de gesticuler, fouillant ses poches, son sac et tout ce qui pouvait contenir quelque chose. Mais que lui arrivait-il ? Le plombier haussa les épaules. Il n’y avait qu’un moyen de le savoir – et il pourrait profiter de cette entrevue pour la saluer.

Le blondinet se releva, reprenant sa caisse à outil à la main avant de s’éloigner du banc. La petite vieille, une nouvelle fois, lui fit au revoir de la main. Il l’ignora lui aussi une seconde fois. Il s’approcha donc de la jeuneétudiante d’un pas calme, la regardant avec un léger sourire amusé. Il est vrai qu’il y avait quelques chose de plutôt comique dans ses mouvements…

« Ryûketsu-chan ? Je peux vous aider peut-être ? » Demanda-t-il tout à fait poliment.


Akemi's Theme & song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Ikebukuro, c'est chez moi !
Ikebukuro, c'est chez moi !


avatar

Messages : 144
Age : 23
Emploi : Serveuse au Blue Note Ikebukuro
Localisation : à la recherche d'une fissure;...



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Lunch Time [ PV: Renai Ryûketsu]   Lun 20 Juin - 18:39

Aujourd'hui était un jour comme les autres... Matinée de cours soporifiques, petite pause déjeuner, après midi de cours soporifique et petit boulot au bar d'Ikebukuro. Encore une de ces journées ennuyantes... Et comme si ce n'était pas assez, il faisait une chaleur si écrasante qu'on ne pouvait presque pas y réchapper, même à l'ombre.
Certes, on lui avait appris ce matin que, son professeur étant absent pour des raisons personnelles, sa classe n'aurait pas cours l'après midi : ceci étant enfin une bonne nouvelle. Mais que pouvait-elle faire avec cette chaleur de toute façon...!
Elle avait décidé de quitter le site universitaire pour manger son panier-repas quelque part en ville et de préférence... à l'ombre.

Sa vie d'étudiante à Ikebukuro n'avait commencé que très récemment et pourtant, elle en était déjà lassée. Malgré ses 19 ans, les élèves comme les professeurs la considéraient comme une gamine. Après tout, ce n'était pas de sa faute si elle vieillissait moins vite que la population normale... ! C'est vrai que Renai n'était pas très grande... Mais depuis quand jugeait-on les gens par leurs tailles ?!
Après avoir fait un petit tour en ville, la jeune femme décida finalement de s'arrêter comprenant qu'elle ne trouverait pas un coin d'ombre libre, ces seuls petits coins d'ombres étant tous envahi par la masse tokyoïte. La jeune étudiante se contenta alors d'un banc au soleil où elle s'affala en soupirant. Après tout, ça ne faisait pas de mal de prendre un bain de soleil quelques fois...
Décidément, aujourd'hui était pour elle une journée vraiment ennuyante...

Son ventre gargouilla bruyamment tandis qu'elle était perdue dans ses pensées pessimistes. Renai s'adossa alors correctement sur le banc avant de commencer à chercher son bento dans son sac. Ah un bento préparé par... elle-même... Rien de mieux pour remonter le moral et remettre en forme son corps qui fondait sous le soleil... !
Bien qu'elle souriait d'un sourire radieux à l'idée de manger, son visage commença à changer du tout au tout quand ce fut déjà plusieurs minutes qu'elle fouillait dans son sac. Elle se leva de son siège avec agacement, comme si le fait de se lever pouvait l'aider à trouver ce qu'elle cherchait. Mais rien à faire, il n'était pas là... Peut être dans la petite poche de son sac... non. Ici ? Non plus... Dans la poche de sa veste... ? Comme si un bento pouvait se trouvait à un endroit pareil... !
Plusieurs passants la regardaient avec un air étrange ou... amusé. Mais la jeune étudiante fit totalement abstraction de ce qui l'entourait jusqu'à ce qu'elle entende une voix familière :

« Ryûketsu-chan ? Je peux vous aider peut-être ? »

Elle resta un moment ahuri, sûrement à cause du soleil qui lui tapait sur la tête et qui augmentait son temps de réaction.

« Hmm... »

Elle avait l'air de tenter de se souvenir où elle avait pu rencontrer cette personne... Pourtant elle était sûr de le reconnaître... ! Mais son nom... Quel était-il déjà... ? Ah, décidément le soleil était vraiment mauvais pour elle... Après quelques secondes de réflexion, la jeune femme s'exclama comme si elle avait résolu l'énigme la plus dure jamais posée alors :

« Ah Masami-kun !! »

Ayant enfin vaincu la chaleur du soleil, un grand sourire s'afficha sur son visage.

« Qu'est-ce que vous faites par ici... ? Vous êtes en service ? »

Se remémorant la question qui lui avait posé, elle s'empressa de rajouter avec enthousiasme (allez savoir pourquoi elle était enthousiaste dans un moment pareil...):

« Ah moi... ? J'ai oublié mon panier repas chez moi et en plus de ça... »

Renai chercha une nouvelle fois dans son sac et ses poches avant de soupirer avec un sourire exaspéré.

« Ah... C'est bien ce que je pensais... J'ai aussi oublié mon porte feuille...»

La jeune femme semblait pensive et laissa là la conversation. Où avait-elle pu le faire tomber... à moins qu'elle ne l'ait vraiment oublier chez elle... Non elle se souvenait bien l'avoir pris... Mais peut être qu'à un moment... Ah qu'est-ce qu'elle détestait réfléchir... !

Oui vraiment, cette jeune femme ne semblait pas avoir 19 ans...

[HRP : Bon c'est pas beaucoup plus long que toi, sorry ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


One Lovely psycopath~
One Lovely psycopath~


avatar

Messages : 383
Emploi : Plombier ( et scientifique fou à ses heures perdues)



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Lunch Time [ PV: Renai Ryûketsu]   Lun 20 Juin - 20:36

Après un petit temps réflexion surement dut à la chaleur qui affectait même la capacité de penser, la demoiselle sembla enfin reconnaître le jeune homme dont le sourire s’élargit un peu plus à l’entente de son nom. C’est que, il avait tellement pris l’habitude qu’on le nomme « Monsieur le plombier » qu’il était ravis à chaque fois qu’il entendait son propre nom. C’’était comme s’il le redécouvrait, comme si quelqu’un se souvenait enfin de lui, comme si qu’il n’était pas seulement l’homme qui venait réparer les fuites. Enfin bref, ça, c’est une tout autre histoire. La jeune femme sembla tout d’abord ignorer sa question – encore un des méfaits causé par la température ? - lui en posant une à son tour. Elle lui narra ensuite avec enthousiasme – où avec la force du désespoir ? – ses mésaventures.

La demoiselle était donc tête-en-l’air ? Cela surprenait presque Akemi, lui qui imaginait Renai comme une fille plutôt organisée, il tombait de haut. Les étudiants n’étaient-ils pas connus pour être les êtres les plus sérieux du Japon ? Visiblement, ce n’était qu’une légende...Oublier son déjeuner et son porte-monnaie, tout ça le même jour, c’était tout de même assez fort ! M’enfin, peut-être la pauvre demoiselle avait-elle était tout simplement volée ? Remarque, même si chiper un porte-monnaie était un jeu d’enfant, subtiliser un bento devait être une tâche plus ardue…Il haussa les sourcils, lui adressant un regard à la fois amusé et plein de pitié. Pauvre demoiselle. Que de malchance !

« Je viens de finir. Une plomberie en mauvaise état, la routine en somme… » Dit-il, songeur, repensant à cette immense inondation, la regrettant presque vu le soleil de plomb !

Lui qui avait pataugé pendant deux heures dans l’eau, grommelant et maudissant ces clients qui ne prenaient pas assez soin de leurs canalisations, il regrettait maintenant cette piscine de sous-sol et sa fraicheur à présent perdue...

Soudain, le jeune homme sursauta, comme frappé par la foudre. Pour une fois qu’il était traversé par un éclair de géni… Il posa sa grosse mallette de fer à terre, s’accroupissant devant elle, en plein milieu de la rue, sans même se soucier de bloquer le passage de quelques badauds en colère. Il ne semblait plus rien entendre, bien trop occupé et concentré sur les recherches qu’il était en train d’effectuer – car oui, il cherchait bien quelque chose. Ses mains poussaient les divers objets qui le gênaient dans sa tâche, en jetant même certains par-dessus son épaule, créant un énorme brouhaha de petites ferrailles. On peut dire qu’il ne passait pas inaperçu.

Petit à petit et fur, et à mesure que les divers outils de plomberie et de réparation s’accumulaient autour de lui, les gestes du jeune homme se firent plus lent. Il approchait du but ! Quelques minutes plus tard, il avait fini de gesticuler, un sourire béat accroché à son visage. Il enfonça finalement sa main dans la boite métallique avant de brandir fièrement devant lui une petite liasse de billet.

« Et voilà ! »

Il rangea tournes vices, boulons et clefs à molettes aussi vite qu’il les avait jeté, se relevant enfin et se jurant au passage d’un jour mettre en ordre ce foutu bazar qui se trouvait dans sa mallette.
Il avait gagné en tout 27 151,9 yen. Que dieu bénisse les fuites d’eau ! Avec ça, il pourrait se faire un bon repas dans n’importe quel restaurant du coin. Il pourrait même aller au Ootoro, ce fameux restaurant de sushi russe dont la plupart des habitants d’Ikebukuro raffolaient. Il se voyait déjà dévorant des sushis plus succulents les uns que les autres, enchainant bol de riz sur bol de riz. S’il n’était pas en la présence d’une jeune fille, Akemi en saliverait d’avance.

« Je pensais aller déjeuner chez moi mais… » Il fit mine de réfléchir « Tant que je suis ici, pourquoi ne pas en profiter ? » Il sourit gentiment « Je vous invite vous aussi, bien entendu. Du moins…Si ça ne vous dérange pas ! »

Même si il allait perdre le fruit d’un dur labeur, il était plutôt heureux dans le fond. Au moins, il éviterait un repas ennuyant avec sa grand-mère. Akemi en avait marre d’entretenir une conversation à sens unique. Au moins, cette fois-ci, il aurait quelqu’un avec qui il pourrait échanger des paroles et non un légume végétatif silencieux. Et puis, il était bien plus agréable de manger dans un endroit qui ne puait pas la mort…

« Alors, ça vous convient, Ryûketsu-chan ? »


[HRPG: c'est rien, jai pas fait quelque chose d’exceptionnellement long non plus. l'important c'est de s'amuser :3 !]


Akemi's Theme & song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Ikebukuro, c'est chez moi !
Ikebukuro, c'est chez moi !


avatar

Messages : 144
Age : 23
Emploi : Serveuse au Blue Note Ikebukuro
Localisation : à la recherche d'une fissure;...



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Lunch Time [ PV: Renai Ryûketsu]   Lun 20 Juin - 23:55

Renai ne fit pas attention au regard plein de pitié que lui lança Akemi. En réalité, elle était toujours en train de chercher un potentiel voleur jusqu'à qu'elle s'avoue finalement qu'elle avait réellement oublier sa boîte à bento et son porte monnaie chez elle...

La voix du garçon la sortit de ses pensées.
Renai le plaignait intérieurement de travailler autant, mais à la fois... Une petite fuite d'eau pouvait rafraîchir... Tiens, c'était une nouvelle idée si jamais elle avait trop chaud dans sa chambre d'hôtel... Bien sûr, elle se ferait encore réprimander par les gérants mais il lui suffirait d'appeler M. le plombier avant que personne ne s'en rende compte. Ou sinon, elle prenait juste un bon bain... C'était en effet moins risqué et plus rentable... !

C'est ce à quoi elle réfléchissait quand le jeune homme se mit soudainement à jeter les outils de sa mallette par dessus son épaule. D'ailleurs, un passant fut légèrement touché au passage. Il semblait énervé mais Akemi ne lui prêta aucune attention. Renai ne chercha pas non plus à s'excuser pour lui pour deux simples raisons : la première était parce que cette personne n'avait pas à faire du forcing... Oui d'accord son ami bloquait complètement le passage... Et alors ? Les tokyoïtes sont toujours si pressé...
La deuxième raison était qu'elle n'avait tout simplement rien fait. Et la jeune femme n'était pas du genre serviable... Du moins, elle ne l'était qu'avec certaines personnes.
La jeune étudiante se contenta alors de regarder son ami chercher et plus il sortait d'outils de sa mallette plus elle se demandait comment une mallette de cette taille pouvait contenir autant d'objets ; mais surtout, comment faisait-il pour la porter... ?

Après plusieurs minutes, Akemi finit par sortir une liasse de billet. Ce devait être la paye qu'il venait de recevoir. Elle se demanda un moment s'il n'essayait pas de la narguer en lui tendant ses billets sous le nez, mais Renai rejeta rapidement cette idée sachant que ce n'était pas la façon dont penser son ami le plombier. À vrai dire, la jeune femme ne savait pas du tout à quoi s'attendre. C'est pourquoi quand il l'invita à venir manger avec lui, elle fut quelque peu déroutée. Après tout, elle n'avait jamais vraiment eu d'amis et encore moins des amis qui l'invitent à manger. Elle hésita un court moment avant de faire réapparaître un sourire joyeux sur son visage.

« Si vous m'invitez alors, je ne vois pas pourquoi je refuserai... ! »

Après tout, pourquoi ne pas profiter d'un moment comme celui-là... ! Et puis, ce n'est pas comme si elle avait souvent le luxe d'aller manger au restaurant. L'idée lui plaisait bien et elle saliva d'avance rien qu'en pensant à l'endroit où ils pourraient aller manger. Renai se sentit coupable un instant pour utiliser la paye que venait de recevoir Akemi. Mais ce ne fut que quelques milli secondes de remords à côté de ses plusieurs minutes d'enthousiasme qu'elle ne cherchait pas à cacher.

« Alors alors, où est-ce que l'on va manger... ? » demanda la jeune femme tandis qu'ils commençaient à s'éloigner des bancs.

Renai semblait surexcitée comme une petite fille à qui on offre la poupée dont elle rêvait. Il n'y avait pas vraiment de raison à cela. La jeune femme était juste heureuse d'avoir trouvé une personne avec qui passer un peu de temps, ce qui tarirait son ennui pour quelques heures. Sa bonne humeur lui avait même fait oublier la chaleur écrasante de cette journée...
Peut être qu'après tout, cette journée ne serait pas si désagréable que cela...

GROOOAR...

Bah... Après tout, elle y penserait ce soir si elle a passé une bonne journée ou pas... En attendant, pour l'instant elle avait juste faim... Suite à son bruyant gargouillement, elle mit sa main sur son ventre comme pour le faire taire avant de reprendre la parole comme si de rien était.

« Je ne connais pas bien Ikebukuro alors je te laisse choisir le restaurant... ! »

La jeune femme continuait à parler avec ce même air enthousiaste. À vrai dire, il était difficile de savoir si Renai n'était réellement pas gênée ou si au contraire ce sourire était là pour cacher sa gêne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur










MessageSujet: Re: Lunch Time [ PV: Renai Ryûketsu]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lunch Time [ PV: Renai Ryûketsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Durarara!! Forum & RPG ::  :: 
Rues d'Ikebukuro
 :: Zone de magasins et restaurants
-