Partagez | 
 

 [MMORPG] Aion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Fondateur du forum
Fondateur du forum


avatar

Messages : 6124
Age : 30
Emploi : Agent de recouvrement
Localisation : Ikebukuro
Récompenses :



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: [MMORPG] Aion   Mar 9 Mar - 9:17

Aion



Citation :
Like a lion in Zion.
Dans le joyeux monde du MMORPG se sont jadis affrontées deux écoles de pensée, l'occidentale et l'orientale. L'une voulait que l'on évolue plus par les quêtes que par les simples massacres de monstres et l'autre demandait parfois des heures et des heures d'assassinats en série (le fameux grind) avant de voir un mouvement notable du côté de la barre d'XP. Si l'on ne va pas s'amuser à comparer ces deux mouvements, ou pire à désigner celui qui aurait "raison", on peut tout de même affirmer sans trop se mouiller que l'une des ambitions d'Aion est de rapprocher ces deux extrêmes pour donner naissance à une fusion qui mettrait tout le monde d'accord. Si le jeu de NCsoft reste donc indiscutablement asiatique sur la forme - avec tout ce que cela implique comme bellâtres poseurs aux armes surdimensionnées et de bimbos pas frileuses aux voix de pré-adolescentes -, on note quand même
une claire volonté de la part des développeurs de mettre un peu d'eau dans leur vin. Pas besoin de farmer jusqu'à la fin des temps pourentasser du level dans Aion, une armada de quêtes classiques ("Va là-bas", "Viens ici", "Ramasse ça" et l'incontournable "Tue machin") nous permettront d'amasser de l'XP en toute tranquillité tandis qu'une "campagne" de missions scénarisées (animées de petites cut-scenes) nous permettra de faire avancer l'histoire de chaque zone. Au tout début du jeu, par exemple, on devra suivre une série d'affectation diverses et variées sur dix niveaux afin d'empêcher l'ouverture d'un portail
démoniaque, entre deux tâches plus triviales et indépendantes du fil rouge de notre avancement. Voilà qui nous rappelle beaucoup plus Le Seigneur des Anneaux Online que Lineage II, et ce n'est forcément pas un mal.

Puisque l'on en est à casser du sucre sur le dos du pourtant très bon Lineage II, il est également bon de noter qu'Aion rompt avec la fâcheuse habitude des éditeurs de personnages très limités de certains MMOs asiatiques. Ici, il n'est pas question de croiser son clone au bout de vingt minutes de jeu et il suffit vraiment de très peu pour créer quelque chose de réellement unique. En plus
d'une sélection assez généreuse de visages et de corpulences prédéfinies, Aion propose effectivement un bonne grosse liste de jauges paramétrables qui permettent d'accoucher de tout et de n'importe quoi.
Et s'il n'existe finalement que deux "races" dans le titre de NCsoft, il reste très possible de pondre certains poncifs (nains, elfes, David Beckham, etc.) pour les irréductibles de l'heroic fantasy classique. Outre ces considérations cosmétiques, la création de personnage dans Aion passe forcément par la sélection d'une carrière parmi quatre choix disponibles d'entrée : Warrior, Scout, Mage, Priest. On ne surprendra personne en dévoilant que le premier se charge de prendre des mandales, le second de les donner, le troisième de faire de jolies explosions et le dernier de soigner tout ce petit monde en cours de route. La subtilité viendra un peu plus tard lorsque l'on aura gagné nos dix premiers niveaux et qu'une nouvelle classe définitive nous sera proposée. La Warrior pourra ainsi brandir les armes gigantesques du Gladiator ou plutôt le bouclier du Templar, le Scout deviendra un fourbe Assassin ou un Ranger polyvalent, le Mage embrassera la voix destructrice du Sorcerer ou invoquera des compagnons en tant que Spiritmaster tandis que le Priest se dédiera définitivement à la santé du groupe en devenant Cleric ou à buffer tout le monde en tant que Chanter (FTW).


D'amour et d'eau fraîche
En plus de ce nouveau choix de carrière, le niveau 10 sera aussi l'occasion de récupérer notre héritage de Daeva, qui s'accompagne d'une paire d'ailes toute neuve. Souvent présenté comme l'un des arguments majeurs d'Aion par ses développeurs, ces appendices en plumes risquent pourtant d'en décevoir plus d'un à cause de leur intégration un brin discutable. Déjà, il faut savoir que le "vol" dans Aion est limité en temps - à raison d'une minute maximum en début de carrière - sachant qu'il est
possible de prolonger la chose au fil de niveaux, ou en s'envoyant despotions spéciales en plein essor. Soit. Plus gênante est
l'impossibilité d'emprunter la voie des airs dans les (nombreuses) zones trop éloignées d'un fragment de la fameuse Tower of Eternity.
Ajoutez à cela un level design qui nous a semblé quand même très dirigiste sur la vingtaine de premiers niveaux du jeu et l'on passe finalement plus de temps à pied que du côté des nuages dans le MMORPG de NCsoft. Heureusement, la zone des Abysses qui sert de frontière (et de champs de bataille PvP) entre les deux factions du jeu est entièrement ouverte aux exploits aériens, même si le manque de population d'un niveau suffisant dans la bêta (l'entrée est réservée aux level 25 et plus) nous a empêché de tester quoi que ce soit de ce côté-là. C'est d'autant plus dommage que les affrontements entre joueurs dans Aion devraient à terme se passer autant sur terre que dans les airs et qu'il aurait été intéressant de voir si la chose était mieux implémentée que dans City of Heroes. Il faudra sans doute attendre une nouvelle phase d'essai ou la sortie pour jeter un coup d'oeil au fameux système de "PvPvE" qui plongera les deux factions de joueurs dans une guerre sans pitié, entre deux escarmouches avec un
troisième camp (les Balaurs) contrôlé par l'I.A.

En ce qui concerne le gameplay en lui-même, Aion se présente sous une forme très classique (mais efficace) avec ses combats organisés autour d'un traditionnel système d'auto-attack auquel viendront évidemment se greffer des coups spéciaux bien calés dans nos barres de raccourcis. A cela s'ajoute en plus une gestion d'enchaînements plutôt sympathique, qui permet de débloquer des attaques successives de plus en plus puissantes au fur et à mesure des coups. L'intérêt principal de la chose vient en fait de sa construction en arbre à plusieurs embranchements ; un Warrior pouvant par exemple enchaîner son coup de base par une seconde attaque destructrice ou plutôt par un cri de guerre qui absorbera une partie des dégâts reçus pendant le combat. Et si la plupart des pouvoirs donnent forcément suite à d'autres dans ces combos, certains seront moins systématiques et parfois impossibles à prévoir. Voilà qui donne un minimum de peps aux bastons au corps à corps, même s'il faut avouer que les temps de recharge assez longs et les skills relativement peu nombreux en début de partie rendent l'expérience un peu trop passive à bas niveau. Autre élément intéressant des combats, les mouvements du joueur pendant l'action peuvent donner droit à des bonus d'esquive ou même de dégâts qui ne manqueront sans doute pas d'être exploités par les rois du PvP.


Mon truc en plumes
Côté loot, Aion nous propose des "manastones" à sertir dans nos objets afin de personnaliser nos statistiques ou encore des "Stigmas", obtenus à partir du niveau 20, qui permettent de récupérer certaines capacités d'autres classes. Envie de porter une armure de mailles sur votre Mage ? Cela devrait être possible, à condition de bien vouloir débourser la somme astronomique demandée en échange de ces babioles. Pour éviter le syndrome du "clone" bien connu dans les MMORPG, Aion proposera aussi
aux joueurs de personnaliser l'apparence de leur équipement à haut niveau afin de ne pas sacrifier le look pour les stats (ou l'inverse). Et pour les artisans en herbe, il sera évidemment possible de se fabriquer ses propres jouets grâce aux diverses professions proposées par Aion (alchimiste, tisserand, armurier, etc). Il ne faudra pas avoir peur d'y passer un bon moment toutefois, la lenteur du système d'artisanat (et la nécessité de revenir à un atelier pour créer quoi que ce soit) étant un brin effrayante pour l'instant. Le jeu paraît en tout cas déjà très complet à ce niveau-là, ce qui nous changera sans doute agréablement des jeux sortis à moitié finis (et encore) de 2008.
Le moteur du jeu est d'ailleurs digne des mêmes éloges, puisque la bêta d'Aion tourne à ce jour bien mieux qu'une bonne partie des MMORPG déjà sur le marché. On n'est évidemment pas dupes ; ce sont sans aucun doute les joueurs coréens et chinois qui ont essuyé les plâtres à ce niveau-là, mais ça fait toujours plaisir de voir un jeu tourner comme une horloge même avant sa sortie. On notera tout de même que le CryEngine (celui de Far Cry, pas de celui de Crysis) utilisé dans Aion n'est pas exempt de tout reproche, car s'il affiche des joueurs très détaillés et réussis, ses décors et monstres sont plutôt décevants dans l'ensemble avec des modélisations grossières et des textures parfois cradingues. Rien qui n'empêchera le titre de s'imposer comme l'un des
MMOs les plus impressionnants graphiquement du moment, mais on s'attendait tout de même à mieux dans ce domaine précis.


Source : http://www.gamekult.com/tout/jeux/fiches/J000077119_test.html




Un Asmodien :



Un Elyos :



Un couple de mages Elyos :



Tower of eternity :
http://divinity4ever.files.wordpress.com/2009/05/aion_tower_of_eternity1.jpg


Et enfin la vidéo de l'histoire, il faut savoir parler anglais :
http://www.gamekult.com/video/7711941/

Perso j'aimerais trop tester !
Y'en-a-t-il qui ont eu l'occasion d'y jouer déjà ? :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://durarara-rpg.forumactif.com


Invité


avatar




MessageSujet: Re: [MMORPG] Aion   Mar 11 Mai - 8:22

Moi je l'ai testé, j'ai aussi été modérateur sur le 1er serveur privée d'aion !
Revenir en haut Aller en bas


Seconde à Raira
Seconde à Raira


avatar

Messages : 928
Emploi : Lycéenne à Raira
Localisation : Ikebukuro



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: [MMORPG] Aion   Mar 11 Mai - 13:50

J'en ai beaucoup entendu parler mais jamais jouer malheureusement ...
Peut être un jour ! xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


avatar




MessageSujet: Re: [MMORPG] Aion   Mar 11 Mai - 13:51

Pour moi, c'est le 2ème meilleur MMORPG... Après Wow.
Depuis le temps que j'attendais un MMORPG de ce genre, avec de si beau graphisme.
Revenir en haut Aller en bas










MessageSujet: Re: [MMORPG] Aion   

Revenir en haut Aller en bas
 

[MMORPG] Aion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Durarara!! Forum & RPG ::  :: 
Divers
 :: Jeux vidéos :: Jeux en ligne
-