AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Appel à onze heures. | Feat Izaya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Yo~ Moi je connais Ikebukuro~
Yo~ Moi je connais Ikebukuro~


avatar

Messages : 93
Emploi : Vendeuse de brochettes de poulpe, hihihi @_@
Localisation : Loin... Très loin...



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Appel à onze heures. | Feat Izaya   Sam 4 Juin - 19:45

Il y a certaines choses que l'on ne contrôle pas. Oona était dans un état qu'elle ne contrôlait pas vraiment. Elle éteignit la télé en soupirant. Il venait de perdre une heure de sa soirée à larver, affalée dans son fauteuil, devant une série qu’elle avait déjà vu et revue au moins une dizaine de fois. Elle soupira une seconde fois. Il était onze heures moins dix, et la brune ruminait son anxiété. En effet, récemment, elle avait prit contact avec une personne sur Internet qui prétendait.. pouvoir l'aider sur.. la disparition de son petit-ami? Mais il fallait aussi dire qu'Oona avait le cafard ces derniers temps, et avait prit la fâcheuse habitude de rester cloitrée chez elle.

Elle soupira à nouveau en regardant par la fenêtre. Il faisait déjà sombre. Le ciel était étoilé, on pouvait observer les branches des arbres bouger et en déduire qu’un petit vent était là pour chasser les nuages. Il ne devait pas faire trop frais non plus, sans que les températures ne soient printanières. Une chouette soirée, en somme. Du moins, si Oona avait eu quelque chose d’autre à faire que de rester là, à regarder la pendule dans le blanc des yeux en tentant de faire accélérer le rythme.
Cette personne en question était supposée l'appeler ce soir-même, mais... La jeune femme avait l’amère impression de gâcher son temps. Peut-être l'appellerait-il même pas. Peut-être qu'elle perdait son temps à attendre. Peut-être devrait-elle se coucher.

Elle alla jeter un oeil au frigo, savait-on jamais, peut-être qu’il y aurait besoin de faire quelques courses, qui sait, ne serait-ce que cela. Mais non. Monsieur le frigo, pour une fois que l’on aurait été heureux de le trouver vide était gorgé de denrées comestibles, et neuves. Le ménage aussi bouda à Oona.

Et là, miracle. La sonnerie du téléphone fusa. Oona jeta un autre coup d’oeil à la pendule. Onze heures. Et bien. Elle décrocha le téléphone, prenant son temps pour répondre. Le collant contre son oreille, elle finit par prononcé d'une voix peut-être un peu plus fébrile qu'elle ne crût.

« Allô? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Love You And Everybody (Except Shizuo)
Love You And Everybody (Except Shizuo)


avatar

Messages : 252
Emploi : Informateur... hé hé.
Localisation : Jamais très loin de toi, je peux te l'assurer.



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Appel à onze heures. | Feat Izaya   Dim 5 Juin - 0:53

Ok.

Dernier message envoyé.

Izaya souffla et se frotta un instant les yeux puis l'arrête du nez. Il adorait son travail, jamais il ne dirait le contraire. Mais l'ordinateur non-stop depuis trois jours quasiment sans dormir ne lui apportait qu'un énorme mal de tête. Il demanda d'ailleurs à sa chère Namie-san de lui apporter une aspirine.
Il n'était pas loin de onze heures et l'activité commençait à se calmer. Il venait de boucler une affaire avec Awakusu-kai – son dernier mail avait été à l'attention de Shiki – et il en était fort content. Ça n'avait pas été passionnant, mais cela lui avait beaucoup rapporté. Donc cela lui convenait. Il allait enfin pouvoir prendre un peu de repos et dormir sur un matelas, non pas sur son bureau.
Mais... pas encore. Il avait plus palpitant à faire que dormir pour le moment. Allez voir sur les tchats, entre autres, mais aussi passer un coup de fil. C'est pour cela qu'avec un léger sourire, il s'empara de son téléphone et après avoir avalé d'une traite l'anti-douleur, il composa un numéro.

Il avait rencontré cette fille – il était absolument convaincu qu'il s'agissait d'une femme – sur un réseau de discussion, comme toujours, et ils avaient fini par continuer à se parler par mail, comme toujours. Cependant à la différence de ces jeunes personnes aspirant au suicide, elle aspirait à la vie, en quelque sorte. Elle voulait retrouver son amant perdu. Si ce n'était pas mignon ~
Et ce qui était amusant de son côté dans cette histoire, c'était qu'il lui avait parlé sous le pseudo de Kanra. Elle devait dont s'attendre à recevoir un coup de fil venant d'une personne de sexe féminin. Mais de toute évidence, Izaya était un homme.

L'informateur, confortablement installé dans son fauteuil de bureau trop grand pour lui, attendit patiemment que sa future interlocutrice et sûrement future cliente ne décroche. Et cela se fit assez lentement. Dans le sens où elle décrocha mais ne répondit pas tout de suite, comme si le téléphone aurait pu la blesser. Puis, une voix adorable se fit entendre dans le combiné. « Allo », tout simplement.

Izaya échappa un léger rire et lui répondit d'une voix des plus calmes et d'un geste machinal, il attrapa un bloc note et un stylo.

« Oona-san ? Je suis 'Kanra'. Je n'appelle pas trop tard, j'espère. Comment allez-vous, je ne vous dérange pas ? »

Engager doucement la conversation


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-0-s.forumactif.org/


Yo~ Moi je connais Ikebukuro~
Yo~ Moi je connais Ikebukuro~


avatar

Messages : 93
Emploi : Vendeuse de brochettes de poulpe, hihihi @_@
Localisation : Loin... Très loin...



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Appel à onze heures. | Feat Izaya   Dim 5 Juin - 13:20

Le sang d'Oona ne fit qu'un tour. Oona, surprise par la voix manifestement masculine, éloigna le téléphone de son oreille et fixa le combiné, comme si par magie, elle aurait pu voir qui se cachait à l'autre bout du fil. Elle reprit ses esprits quelques secondes plus tard, et remit le téléphone sagement à son oreille. On inspire. On expire. Bon. Allez.

« A-Ah, mais, Kanra-san, c-c'est vous? »

Oona n'en doutait pas une seconde, et sa question était plus destinée à montrer à son interlocuteur qu'elle était troublée. Elle pensa un instant à lui raccrocher au nez pour lui apprendre à faire de mauvaises blagues, pourtant elle se ravisa.


« Mais... non, votre appel est le bienvenu. »

Oona marchait en rond dans son appartement pendant qu'elle parlait, et s'arrêta près d'un meuble. Elle y passa sa main, et une fine pellicule de poussière couvrit ses doigts. Presque pensivement, elle frotta sa doigts l'un contre l'autre, regardant la poussière tomber.

« ... Je m'attendais à... une femme je dois dire. »

Un rire bête, pour la route ? Non. Aller. Non. Bon d’accord, pas de rire bête. Heureusement d’ailleurs, qu'Oona l’avait retenu, ce petit rire bête qui lui sortait du goulot quand elle se sentait idiote et qui par la même occasion la rendait encore plus idiote qu’elle ne l’était. Et puis, avec un inconnu, on n’est pas censé agir comme avec un ami. Il y a toute cette histoire de respect tout ça, politesses, codes éthiques, protocole, bref, valait mieux éviter les comportements idiots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Love You And Everybody (Except Shizuo)
Love You And Everybody (Except Shizuo)


avatar

Messages : 252
Emploi : Informateur... hé hé.
Localisation : Jamais très loin de toi, je peux te l'assurer.



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Appel à onze heures. | Feat Izaya   Lun 6 Juin - 1:13

    Chuckle
« C'est bien moi, mais ne soyez pas si surprise. »

Elle était troublée. Avec satisfaction, Izaya s'enfonça un peu plus dans son fauteuil tout en faisant tourner son stylo entre ses doigts. Elle finit par lui dire que son « appel était le bienvenu ». En même temps, il y aurait eu un problème si cela n'avait pas été le cas.
Au travers du combiné, il échappa un feint souffle de soulagement pour toute réponse. Feint, parce que peu lui importait. Quoique. Il était tard. Pas pour lui, ni pour un adolescent qui se respecte. Mais c'était tout de même une heure avancée. Avait-elle attendu son appel ? Izaya se plut à l'imaginer.

De l'autre côté, il l'entendait marcher. Quoi de plus normal. La plupart des personnes marchaient sans raison quand ils étaient au téléphone. S'il y avait un carrelage au sol et s'il était suffisamment grand, de manière inexpliquée, elles marchaient parfois de trois en trois cases, puis comme des cavaliers d'échiquier, voire comme des fous. C'était assez amusant à observer.
Izaya, quant à lui, se contentait de rester assit et quand elle lui dit qu'elle s'était attendue à parler avec une femme, il avait échappa un léger rire que l'on pouvait interpréter comme l'on le voulait. C'était un peu agaçant.

« Ah, mais c'était bien le but, Oona-san ! Mais ne le prenez pas mal, c'est simplement une plaisanterie que je fais souvent, ne m'en tenez pas rigueur. Cela ne change pas grand chose. Aah, mais ne vous dites pas que je suis l'un de ces hommes qui se font passer pour des jeunes femmes pour des raisons pas très orthodoxes, ne vous méprenez pas. Je veux vraiment vous aider. »

D'un jeu de pied, il fit pivoter la chaise et la fit rouler jusqu'à l'immense baie vitrée derrière lui. Enfin, il se leva pour s'approcher et s'arrêta tout près, le bout de son nez touchant presque la surface de verre. Son regard carmin se baissait vers les lumières de la ville alors qu'il continuait :

« Mais au téléphone ce n'est pas très évident, ne pensez-vous pas Oona-san ? Je vais avoir besoin de quelques renseignements concernant l'homme que vous recherchez. De plus, il faut que je vous fasse part de mes conditions. Je suis présentement assez occupé, donc je vous propose ceci : pourquoi ne pas se rencontrer ? Dans la semaine par exemple. Qu'en dites-vous ? »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-0-s.forumactif.org/


Yo~ Moi je connais Ikebukuro~
Yo~ Moi je connais Ikebukuro~


avatar

Messages : 93
Emploi : Vendeuse de brochettes de poulpe, hihihi @_@
Localisation : Loin... Très loin...



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Appel à onze heures. | Feat Izaya   Sam 11 Juin - 17:15

Tout en l'écoutant parler, Oona marcha jusqu'à la prochaine pièce. La pièce dans laquelle elle déboucha était sa chambre. Ayant passé son enfance au Japon, elle avait choisit une décoration à la japonaise, contrairement à beaucoup de jeunes qui optaient pour l'occidental. Les murs de cette pièce étaient intégralement recouverts de bibliothèques, pleines à craquer, sauf au niveau de la fenêtre (heureusement). Un peu encombrante, la collection de bouquins, huhu. Vers la fenêtre se trouvait un petit lit deux places, bas, à côté duquel se trouvait une table de nuit. Sur la table, plusieurs livres, deux ou trois verres et des boîtes de CDs. Dans le coin opposé se trouvait un petit bureau en bois, avec une chaise en bois aussi. On fait avec ce qu'on a. A cause des livres, le volume de la pièce était assez réduit.

Oone s'assit sur son lit, rebondissant un peu au contact du matelas. *pof*

« Ah, mais c'était bien le but, Oona-san ! Mais ne le prenez pas mal, c'est simplement une plaisanterie que je fais souvent, ne m'en tenez pas rigueur. Cela ne change pas grand chose. Aah, mais ne vous dites pas que je suis l'un de ces hommes qui se font passer pour des jeunes femmes pour des raisons pas très orthodoxes, ne vous méprenez pas. Je veux vraiment vous aider. »

Mh. Encore heureuse! Oona fronça légèrement les sourcils, pendant que ce cher interlocuteur reprenait.

« Mais au téléphone ce n'est pas très évident, ne pensez-vous pas Oona-san ? Je vais avoir besoin de quelques renseignements concernant l'homme que vous recherchez. De plus, il faut que je vous fasse part de mes conditions. Je suis présentement assez occupé, donc je vous propose ceci : pourquoi ne pas se rencontrer ? Dans la semaine par exemple. Qu'en dites-vous ? »



Ah, mais, c’est qu’il allait vite en besogne celui-là! Oona ne dit rien, réfléchissant à ce qu’elle allait bien pouvoir répondre à cet homme, qui venait de poser une question en apparence simple, mais au fond, plutôt compliquée, pour elle.

« .... mardi, ça me conviendrait le mieux... Dans les environs de sept heures, si ça vous ne dérange pas, vous comprenez, le travail... Pour le lieu, je... je crois qu'un endroit où l'on ne nous dérangera pas trop devrait aller? Je vous laisse choisir. »
Spoiler:
 


Fait fièrement partie du fanclub d'Izaya!


Spoiler:
 



Merci à Ivan pour l'ava <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Love You And Everybody (Except Shizuo)
Love You And Everybody (Except Shizuo)


avatar

Messages : 252
Emploi : Informateur... hé hé.
Localisation : Jamais très loin de toi, je peux te l'assurer.



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Appel à onze heures. | Feat Izaya   Jeu 16 Juin - 4:33

Ah, peut-être était-il allé un peu vite en posant cette question ?

Quoique non. Oona et lui – ou elle, cela dépendait du point de vue – avaient déjà pas mal discuté par mail. Il n'y avait donc aucune raison d'être vraiment timide. Certes, le fait qu'elle sache à présent ce qu'il était changeait quelques petites choses, mais c'était relativement dérisoire. Il n'était tout de même pas un extraterrestre. Un être humain alors ? Cela restait encore à savoir.

Alors qu'il passait la main sur la vitre en retraçant d'une ligne invisible la route d'une voiture en contrebas, il écouta la jeune femme – elle n'était manifestement pas très vieille – parler. A vrai dire, il fut content qu'elle lui propose un jour et une plage horaire. Certaines auraient été capable de dire « je ne sais pas, comme vous voulez » ce qui n'aurait pas du tout avancé l'histoire.
Malgré tout, il aimait bien la réserve qu'elle gardait avec sa dernière phrase. Son inhibition était réellement amusante.

« Très bien ! Sept heures environ, mardi, c'est entendu. » Il retourna alors à son bureau et écrivit la date et l'heure du rendez-vous sur le bloc-note qu'il avait sorti tout à l'heure. « C'est parfait pour moi aussi. Quant à un lieu, laissez-moi réfléchir un instant... »

Il connaissait certes Ikebukuro comme sa poche. Mais il pris quelques secondes pour réfléchir.
Et puis, bingo. Mais oui. Pourquoi n'y avait-il pas pensé plutôt ?

« Et puisqu'il sera l'heure de manger, je vous invite ! Êtes-vous déjà allé au restaurant de Sushis Russes ? Vous avez forcément déjà du passer devant, il a toujours un homme immense qui distribue des prospectus avec un accent étrange. Ce restaurant est excellent ! Qu'en dites-vous ? »

On avait jamais assez d'Ootoro.

[C'est court et médiocre, je te demande pardon Na-chan .__. Sinon, je pense que la réponse suivante sera la dernière. Je te laisse clôturer donc ♥]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s-0-s.forumactif.org/










MessageSujet: Re: Appel à onze heures. | Feat Izaya   

Revenir en haut Aller en bas
 

Appel à onze heures. | Feat Izaya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Durarara!! Forum & RPG ::  :: 
Correspondances
 :: Moshi moshi ?
-