Partagez | 
 

 Les apparences sont (parfois) trompeuses...[PV Shizu-oniitan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Losing My Religion, I Work with Satan
Losing My Religion, I Work with Satan


avatar

Messages : 653
Age : 22
Emploi : Lycéenne photographe, stalkeuse du Shizaya 8D
Localisation : Ikebukuro!



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Les apparences sont (parfois) trompeuses...[PV Shizu-oniitan]   Lun 30 Mai - 9:21

[ Waah je suis la première à publier un truc chez Shizu-oniitan *^* Allez pour inaugurer je dois faire un bon RP >o< ]

La métamorphose doit être fait dans un délai de 3 minutes. Si elle est trop rapide, il peut y avoir des risques pour l'organisme humain. Il est possible de ressentir des douleurs lors de sa toute première transformation. Chaque vampire possède sa propre métamorphose, ainsi ils peuvent s'identifier entre eux. Ce n'est qu'à partir de l'âge de 10 ans qu'un vampire peut se transformer. Il peuvent habituellement se transformer en animal de compagnie. Il faut attendre 5 jours après être redevenu humain pour à nouveau se transformer.

Prenons, par exemple, Billie Stanislava Eastman...

Tôt ce matin, Billie avait décidé de se promener mais sous sa forme animal. Elle se déshabilla entièrement ou presque puisqu'elle gardait ses sous-vêtements blancs. Elle se regrda quelques instants dans le miroir de la salle de bain, puis se concentra et commença à se changer. Au bout de 3 minutes, un chaton blanc se tenait face au miroir. Il portait un nœud bleu au niveau de l'oreille gauche et un collier en or autour du cou.

La petite boule de poil flânait dans les rues d'Ikebukuro en essayant d'éviter les pieds des passant. Le ciel était dégagé et pourtant l'air était lourd. Y'aura-t-il un orage dans la journée? Elle en se souciat pas vraiment et continua sa balade. Elle passa à peu près dans les endroit où elle était comme le Sushi Russe où Simon lui servit une assiette de saumon cru de première qualité. Elle dormit quelques instants au Minami Parc.

Elle passa près de l'hôtel Sakura. Le ciel s'assombrissait. Une goutte de pluie tomba sur le museau du chaton. Les gens se mirent à courir et bientôt une pluie torrentielle s'abattit sur toute la ville. Billie se trouva en quelques secondes trempés. Elle courut vers l'hôtel et, sans réfléchir, bondit sur le bord d'une des fenêtres. Ele jeta à l'intérieur. Il n'y avait personne puis elle vit une grand blond passer.

Elle commença à miauler puis gratta la fenêtre, Elle commençait à avoir froid et faim aussi. Elle se mit sur ses pattes arrières et continua d'appeler à l'aide à l'occupant de la chambre. Il repassa une seconde fois et malgré la pluie sut de qui il s'agissait. La silhouette ne trompait. Il s'agissait bien de Shizuo Heiwajima. Elle miaula de plus belle, voulant se faire entendre par le japonais.

Chaque seconde s'écoulait et la pluie s'intensifiait. Les poils humides et tremblante comme une feuille, Stanislava continuait de gratter la fenêtre avec ses ridicules petites pattes. Un éclair déchira le ciel puis l'orage gronda au-dessus de la ville. Par "instinct", la chaton se roula en boule, les oreilles rabattues sur sa tête. Elle espérait très fort que Shizuo l'ait remarqué, là, à sa fenêtre. Un vent froid vint s'abattre sur elle.

Un après-midi orageux à Ikebukuro, un chaton blanc mouillé miaulait sa détresse à la fenêtre d'une légende...

[O.O J'ai changé pleins de chose, entre l'écrit et là. Qu'importe, j'espère que c'est bon ce que j'ai fait Shizu-oniitan! èoé -Billie a déjà honte de sa médiocrité à écrire comparer à Shizuo qui écrit vraiment bien malgré sa défaillance à réfléchir- *s'enfuit trèèèèèèès loin* ]



Ce que le monde ne devrait pas savoir!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetsdreams.forumgratuit.org/


Fondateur du forum
Fondateur du forum


avatar

Messages : 6124
Age : 30
Emploi : Agent de recouvrement
Localisation : Ikebukuro
Récompenses :



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Les apparences sont (parfois) trompeuses...[PV Shizu-oniitan]   Dim 5 Juin - 14:18

- Aaaah...
Shizuo venait de se réveiller et la journée commençait au rythme d'un sacré bâillement. Le blondinet avait passé une nuit très calme comme toujours et pourtant il avait la tête sacrément en vrac, comme s'il avait bu et dansé toute la soirée. Ce qui n'avait jamais été son genre et encore moins maintenant. Le jeune homme frotta ses yeux doucement. Quelle horreur, il pressentait une mauvaise journée, dans cet état ce n'était pas possible autrement!

Passant sa main dans ses cheveux, le grand blond se leva. Direction la salle de bain.
Shizuo détestait manger le matin, il ne trouvait rien à son goût parce qu'il était toujours de très mauvaise humeur en se levant et devoir faire un choix juste après le réveil ne l’enchantait pas du tout. Il commençait donc naturellement par la salle de bain. Cependant aujourd'hui il ne travaillait pas et n'avait pas prévu de sortir tout de suite vu le temps, alors il n'était pas obligé de suivre son rituel habituel !
Son rituel ? Il arrivait toujours dans la salle de bain, torse nu, il ne dormait qu'avec un pantalon de pyjama. Il ne s'habillait ou ne se lavait pas de suite. Il commençait par se passer de l'eau fraiche sur le visage, puis il se lavait les dents consciencieusement. Lorsqu'il se rinçait la bouche, il était assez réveillé, il attrapait alors une serviette et filait à la douche. Ensuite en sortant de la douche il choisissait une chemise et enfilait ses lunettes. Il passait ensuite un petit moment en chemise sur son balcon avec pour compagnie ses cigarettes. C'était le moment le plus calme de la journée, comme il se levait assez tôt Ikebukuro était encore très calme... Il prenait environ un quart d'heure pendant lequel il faisait durer sa cigarette le plus longtemps possible. Il n'en prenait jamais deux le matin, juste une. Après ce moment de calme Shizuo retournait dans la salle de bain et finissait de s'habiller. Il se coiffait d'un rapide geste de la main et, quand il était d'humeur, versait un peu de parfum dans sa main.

Aujourd'hui c'était différent, il n'avait pas à faire tout cela. Le jeune homme commença par un peu d'eau sur la visage et dans le coup. Il se sentait déjà mieux. Son mal de tête commençait à ses dissiper ; cela le mit de bonne humeur. Il pensait devoir se le coltiner toute la journée... Ce sentiment donna à Shizuo l'envie de procéder un peu différemment. Il appréciait d'avoir ses habitudes mais sortir un peu de son chemin ne le contrariait pas. Le jeune homme décida de revenir dans le salon et alluma la radio. Il avait décidé de donner une chance à celle-ci. Il détestait entendre des gens parler surtout pour dire des bêtises de bon matin mais bon il avait bon espoir ce matin...
La pluie commençait à tomber. Shizuo eut un demi-sourire, il aimait bien la pluie.

Le blondinet se redirigea vers la salle de bain et ne vit pas la petite boule de poil qui, pour s'abriter de la pluie, avait sauté sur son balcon. Shizuo s’apprêtait à se raser il commençait à étaler la mousse sur son visage lorsque la radio se mit à grésiller péniblement. C'était la pluie qui, s'intensifiant, brouillait les ondes. Il grogna, se rinça le visage et de retour dans le salon éteignit la radio. Pour la deuxième fois, il manqua de remarquer le petit chaton en peine qui grattait à sa fenêtre car il retourna directement dans la salle de bain. Il allait reprendre son rasage lorsqu'un éclair déchira le ciel suivit très rapidement par le bruit du tonnerre.

- Mince c'est vraiment pas loin...

Les lumières se firent capricieuses et se mirent à grésiller. Shizuo posa son tube de crème agacé, il abandonnait l'idée de se raser tout de suite.
Il entendit alors un petit bruit intriguant. Il sortit de la salle de bain et regarda autour de lui dans le salon. Rien. Le bruit se fit entendre une nouvelle fois. Le blondinet posa alors ses yeux sur une toute petit chose dehors sur le balcon. Il ouvrit d'abord de grands yeux, puis s'approcha doucement de la fenêtre. Il reconnut un petit chaton et ouvrit alors la fenêtre en douceur avec un petit sourire au coin des lèvres. Ça alors. Le petit chaton était trempé et tremblant. Shizuo eut un petit rire.


- Et bah dis donc, t'es pas dans un super état. Allez viens.

Le grand blond prit délicatement le petit être dans ses mains, le fit rentrer et ferma la fenêtre.
Il était enchanté par ce petit être qui n'avait pas eu peur de lui et avait choisi de venir chez lui se réfugier. C'était adorable. De plus sans se l'avouer Shizuo avait un faible pour les petits chatons. Il aimait bien les animaux en général, même si certains chiens l'agaçait à aboyer tout le temps, mais les petits chatons et les petits chiots le faisait craquer.

- Ne bouge pas je vais te chercher une serviette et un peu de lait.

Effectivement il ne pouvait pas laisser cette petite créature comme ça, il fallait de quoi la sécher et un petit remontant, n'est-ce pas ? Le blondinet retourna donc encore une fois dans sa chère salle de bain...


[Comment ça 'défaillance à réfléchir' ? Naméoh è__é
Et merci mais je ne pense pas écrire 'bien' mais je fais de mon mieux ♥ ]


Dernière édition par Shizuo Heiwajima le Jeu 9 Juin - 21:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://durarara-rpg.forumactif.com


Losing My Religion, I Work with Satan
Losing My Religion, I Work with Satan


avatar

Messages : 653
Age : 22
Emploi : Lycéenne photographe, stalkeuse du Shizaya 8D
Localisation : Ikebukuro!



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Les apparences sont (parfois) trompeuses...[PV Shizu-oniitan]   Dim 5 Juin - 15:50

Billie aurait pu bénir le ciel, si elle avait était normale. Shizuo l'avait loupé à deux reprises
mais au bout de la troisième alors qu'elle miaulait il l'avait enfin remarquée. Il ouvrit la porte du balcon alors la pluie doublait d'intensité. Elle crut l'entendre rire.

-Et bah dis donc, t'es pas dans un super état. Allez viens.

Il se pencha et la prit délicatement dans ses grandes mains. Elles étaient toutes chaudes. Un vrai plaisir pour le chaton blanc qui ronronnait déjà. Shizuo referma la
porte derrière eux, empêchant le froid de s'installer dans la chambre du blond.

-Ne bouge pas je vais te chercher une serviette et un peu de lait.

Le grand blond la déposa sur le lit et disparut dans la salle de bain. Pendant ce court laps de temps, elle entreprit d'examiner les lieux. La chambre de Shizuo Heiwajima. Elle
frissonna, de froid et d'excitation. Enfin si un chat pouvait le faire. Elle n'arrivait pas à croire qu'elle avait réussi à être ici et ce, par pur hasard.

Le chaton éternua puis se lécha la patte. Le lit était confortable et les draps encore tièdes. Elle fit quelques bonds sur place puis descendit du lit. Elle regarda en direction du balcon. La pluie ne s'arrêtait décidément pas. Elle se dandina un peu, examinant chaque meuble dans la chambre. Une table de nuit, une armoire, un lit, bref, des meubles tout à fait ordinaire. Mais pourquoi Shizuo dormait-il dans un hôtel ? N'avait-il pas d'appartement ? Elle voulut jeter un coup d'oeil dans la salle de bain du blond mais se rappela qu'il lui avait ordonné de ne pas bouger. Billie regarda derrière elle et vit avec horreur qu'elle avait laissé de longue traînées d'eau derrière elle. Shizuo n'allait pas être content. Elle se précipita vers le lit en entendant les bruits de pas. La jeune russe en mode chaton atterrit souplement sur la literie.

Le japonais blond la rejoint, une serviette à la main et dans l'autre, il y avait un bol de...de lait semble-t-il. Elle pencha la tête sur le côté, l'oreille gauche dressée et la droite abattue et miaula d'interrogation.

Dans son subconscient, Billie bouillonnait de joie de pouvoir être chouchouté par l'homme le plus fort d'Ikebukuro. Un homme violent, disaient les rumeurs, mais qui semblait totalement craqué pour les adorables chatons. Elle se redressa sur ses pattes et attendit qu'il essuie soigneusement sa fourrure blanche. Elle fit un tour sur elle-même, redescendit du lit et vint se frotter contre les jambes du blond. D'en bas, il était très très grand.

Je fais vraiment pitié à côté de lui.



Ce que le monde ne devrait pas savoir!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetsdreams.forumgratuit.org/


Fondateur du forum
Fondateur du forum


avatar

Messages : 6124
Age : 30
Emploi : Agent de recouvrement
Localisation : Ikebukuro
Récompenses :



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Les apparences sont (parfois) trompeuses...[PV Shizu-oniitan]   Jeu 9 Juin - 22:30

Shizuo ouvrit ses placards pour trouver de quoi essuyer la boule de poil dans son salon. Pas vraiment le choix, des serviettes blanches de l'hôtel toutes simples. C'était mieux que rien mais ça manquait un peu de choix il fallait le reconnaître. Mais Shizuo n'avait pas besoin de choix, la vie dans un hôtel lui suffisait bien. Pourquoi s'encombrer de trop de pièces et de trop d'objets ? Notre grand blond n'était pas du tout du genre matérialiste et tant qu'il avait un paquet de clopes, il pouvait bien aller n'importe où en fait.Et si certains trouvent que la vie en hôtel est triste, pas du tout. Monotone certes, mais triste ?

Le blondinet prit une serviette au hasard et se dirigea vers la cuisine, le petit chaton semblait bien sage sur son lit. Shizuo esquissa un sourire, quelle mignonne petite chose ! Il versa quelques gouttes de lait dans une coupelle puis serviette et coupelle en main retourna auprès du petit chaton. Il posa délicatement la coupelle sur la table de chevet, puis, serviette en main, résolu de sécher cette boule de poil.

- Complètement trempée, pauvre petite chose.

Shizuo ne laissa pas au matou le temps de répondre qu'il l'enveloppa dans la serviette bien au chaud et lui ébouriffait les poils. Rapidement ce dernier fut sec, avec un sacré brushing mais sec ! Le petit animal fit alors un tour sur lui-même puis descendit du lit de Shizuo et vint se frotter à ses jambes. Un large sourire se dessina sur les lèvres de l'hôte. Il prit la petite créature dans ses mains et s'allongeant sur le dos il la déposa sur son torse. Il sentait les petits coussinets du chat sur sa peau. Il posa délicatement la main sur la tête du petit chaton qui plissa les yeux. Le grand blond caressait le chat tout en regardant par la fenêtre ce qu'il se passait, la pluie ne cessait pas. Il ferma les yeux un instant, il n'avait rien prévu aujourd'hui mais ses plans habituels de traîner en ville semblaient pour le moins fichus. Tant pis, il se fichait d'être trempé mais la pluie ça éteint les cigarettes malheureusement...
Au pire il pourrait toujours rendre visite à Shinra et Celty, ou trainer au bar à Sushi avec Simon et Tom. Ou rester ici avec cette adorable petit chose...

- Alors qu'est-ce que tu faisais dehors ?

Bizarrement Shizuo s’avérait être plus bavard avec les animaux qu'avec les êtres humains.
On pouvait trouver plusieurs raisons à cela... Déjà ceux-ci ne vous répondent pas, ce qui évite les discussions interminables, les énervements, les voix criardes qui vous tapent sur les nerfs et autres choses que Shizuo détestent. Deuxièmement, vous n'avez aucune obligation de leur dire des choses cohérentes ou intéressantes, les questions stupides, les phrases incongrues... c'est acceptable. Ce qui d'après Shizuo, justifie largement son attitude.Celui-ci poussa un soupir en pensant aux andouilles qu'il croisait tous les jours puis pour se calmer il plongea ses yeux dans ceux du petit être qui trônait toujours sur son torse.

- Si tu as soif c'estt pour toi...

Le blondinet fit un geste en direction de la coupelle sur la table de chevet puis reposa la tête en arrière, pensif.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://durarara-rpg.forumactif.com


Losing My Religion, I Work with Satan
Losing My Religion, I Work with Satan


avatar

Messages : 653
Age : 22
Emploi : Lycéenne photographe, stalkeuse du Shizaya 8D
Localisation : Ikebukuro!



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Les apparences sont (parfois) trompeuses...[PV Shizu-oniitan]   Ven 10 Juin - 9:19

Quelques minutes plus tard, Shizuo revint avec la coupelle de lait et la serviette. Il déposa le coupelle sur la table de chevet et laissa peu de temps à la boule de poil qui voulut se diriger vers la coupelle. Il sécha le félin avec énergie. Billie trouvait ça légèrement désagréable d'avoir les poils dans tous les sens mais si c'était Shizuo qui s'occupait, elle n'allait pas rechigner.

Elle était donc séche et n'avait plus froid. Pour le remercier, elle se frotta contre ses jambes tout en ronronnant et en miaulant de satisfaction. Bon, elle avait un peu faim. Il la prit dans ses grandes mains toutes chaudes et s'allongea sur son lit. Le grand blond l'avait posé sur son torse. De son point de vue, l'animal trouvait son hôte vraiment confortable. De temps à autre, il lui caressa la tête délicatement ou bien regardait dehors.

La pluie n'allait pas s'arrêter. Elle devra donc attendre demain matin pour retourner chez elle. Et pourquoi ne pas rester ici? Après tout Shizuo était seul et un peu de compagnie ne lui ferait pas de mal.

-Alors qu'est-ceque tu faisais dehors ?

Elle ne pouvait pas répondre à la question vu qu'elle était un chat. Et puis un chat qui parle, c'est assez...étrange. Elle le répondit donc par un miaulement interrogateur et pencha la tête sur le côté. Elle fit un tour sur elle-même et lécha sa fourrure pour se rendre plus ou moins présentable. Pendant quelques instants, il plongea son regard dans les iris bleus clairs du chaton. Il tendit la main vers la table de chevet où était posée la coupelle de lait sur son torse.

-Si tu as soifc'estt pour toi.

Il se rallongea, d'un air pensif. Sans se faire prier, la boule de poil se dirigea vers le meuble, sauta silencieusement dessus et lapa tranquillement le lait qui lui était destiné. Elle ronronnait presque de plaisir tant c'était bon. Mais elle avait beau en boire, elle en grandissait pas. Lorsque la coupelle se vida, le chaton lécha avidement le fond en voulant encore plus. A cause de son obstination, elle n'arrêta pas de se diriger vers le bord du meuble. Et ce qui devait arriver, arriva. La coupelle tomba dans un bruit léger. Se sentant coupable, le félin vint se réfugier dans le cou du blond, et s'y roula en boule. Shizuo dégageait une chaleur douce et réconfortante. Elle releva la tête, miaula et lécha doucement la joue de l'homme à la force incommensurable.

Elle se dressa lentement sur ses pattes puis revint sur le buste du japonais. Elle étira son corps, tourna sur elle-même puis s'allongea sur le blond et ferma les yeux. Son corps chaud lui donnait sommeil...



Ce que le monde ne devrait pas savoir!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetsdreams.forumgratuit.org/


Fondateur du forum
Fondateur du forum


avatar

Messages : 6124
Age : 30
Emploi : Agent de recouvrement
Localisation : Ikebukuro
Récompenses :



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Les apparences sont (parfois) trompeuses...[PV Shizu-oniitan]   Lun 4 Juil - 16:24

Shizuo était allongé sur le lit, pensif. Seuls les bruits de langues du petit chaton le rattachait à la réalité. Il pensait à son frère, cela faisait longtemps qu'il ne l'avait pas revu et ce dernier lui manquait un peu. Quand ils étaient ensemble ils ne parlaient presque pas, il n'y avait aucune démonstration d'affection mais le blondinet appréciait vraiment la compagnie de son frère.

Un bruit de métal éveilla Shizuo. Il tourna doucement la tête pour voir la coupelle de lait qui était désormais à terre. Il ne dit rien et se retourna lentement. Le petit chaton était revenu vers lui, comme pour se faire pardonner. Un petit sourire naquit sur les lèvres de Shizuo. C'était si rare qu'il se fasse câliner, cela n'était même plus arrivé depuis peut-être ses 7 ans ? Seule sa mère osait le câliner. Peut-être bien que Shinra lui avait sauté dessus une ou deux fois mais rien d'autre. Shizuo passa sa main dans la fourrure du petit animal. Il se sentait si bien en cet instant.
Comme si elle essayait de l'attendrir au maximum la petite boule de poil blanche ronronna et lui lécha la joue. Shizuo rit doucement, décidément il ne pensait pas que les chats étaient si affectueux. Le grand blond laissa le matou s'allonger sur son torse. Il sentait respirer la petite créature sur son torse. Chaque inspiration du petit chat le rassurait. Lui, le colosse d'Ikebukuro, pouvait s'occuper d'un être aussi fragile ; c'était inespéré !

L
es deux amis observaient un silence, le petite chaton semblait sur le point de s'endormir tandis que Shizuo cogitait... Il songeait à ce petit chat qu'on lui avait envoyé. Avait-il déjà des maitres ? Fallait-il les chercher ? Shizuo ne voyait aucun mal à garder la boule de poil si personne ne la cherchait. Il se rendait compte en cet instant qu'il se sentait parfois plus seul que jamais. Il n'aimait pas réfléchir, se prendre la tête avec ce genre de questionnement mais il ne pouvait pas empêcher ses sentiments de lui demander des comptes de temps en temps... Et son sentiment principal c'était celui d'être différent. Il recherchait le calme et était persuadé qu'il le trouverait dans la solitude, mais il était humain et au fond : parler avec d'autres, avoir des gens qui comptent, il aimait ça aussi. Il passa sa main dans le pelage du chaton. Ce petit être lui avait rappelé cela et lui avait également prouvé qu'il pouvait lui aussi être normal sur ce plan là...

Il était donc nécessaire de savoir si le chaton allait rester, comment faire ? Il fallait s'y prendre maintenant peut-être ?

- Tu viens d'où au fait ?

Le blondinet jeta un regard au chaton : il était profondément endormi. Déjà qu'il n'y avait aucune chance pour que la chaton parle mais en plus il dormait !
Shizuo se re détendit et décida de remettre la recherche des propriétaires à plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://durarara-rpg.forumactif.com


Losing My Religion, I Work with Satan
Losing My Religion, I Work with Satan


avatar

Messages : 653
Age : 22
Emploi : Lycéenne photographe, stalkeuse du Shizaya 8D
Localisation : Ikebukuro!



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Les apparences sont (parfois) trompeuses...[PV Shizu-oniitan]   Jeu 7 Juil - 19:00

Billie se plongea longtemps dans son sommeil. Elle entendait le coeur du blond battre régulièrement et paisiblement. Et elle crut entendre aussi d'où elle venait. Elle n'en était pas très sûre.

Une heure... Deux heures peut-être. En réalité, Billie ne savait pas combien de temps elle s'était endormie. En tout cas, elle se sentait vraiment bien. Cependant, elle avait une étrange sensation. Elle sentait étrangement légère. Trop légère même. Elle ouvrit lentement les yeux puis releva la tête. Ses cheveux blonds lui caressèrent sa joue et son dos. Deux secondes. SES CHEVEUX BLONDS?!

La blondinette se releva brusquement et vit avec horreur qu'elle avait repris sa forme humaine. Elle avait complètement oublié que dormir annuler la métamorphose. Mais le torse de Shizuo est si tentant. Comment ne pas y résister? En parlant du blond, elle lui jeta un coup d'oeil. Mon Dieu...

Elle se releva brusquement et dans la précipitation ses jambes s'emmêlèrent à celles de Shizuo. Résultat: elle se retrouva sur le dos, les jambes accrochés au grand blond. Elle nota que ses jambes étaient nus. Elle avait complètement oublié aussi qu'elle s'était déshabillé ce matin avant sa métamorphose. Deuxième résultat: elle était à moitié nus devant un inconnu. Enfin pas si inconnu que ça...

Stanislava se recula jusqu'à ce que son dos rencontra le mur. Ses joues virèrent aux rouges carmins. Bon sang, dans quoi s'était-elle fourré? Elle replia ses jambes pour cacher son buste à moitié nu.

-D-D-D-D-Désolée! bégaya la jeune fille. Je-je-je-je-je vous demande p-p-p-pardon. Je-je-je devrais pas être l-là mais le ch-chaton c'est... m-moi...

Pour la première fois depuis sa rupture avec son ex, Billie perdait ses moyens devant un homme. Elle avait été faite comme sa mère et ne se laissait jamais dominé par qui que ce soit. Sauf peut-être au lit mais cela était une autre histoire. Sa mère lui avait enseigné de ne jamais montrer ses faiblesses à un homme. Car il pouvait les utiliser contre elle. Jusqu'à ce jour, elle avait toujours suivi ses conseils. Mais maintenant, devant Shizuo Heiwajima, Billie craqua. Elle en avait marre d'être une fille sérieuse et toujours sur ses gardes. Elle voulait au moins une fois dans sa vie, se comporter comme elle le voulait.

Que va-t-il penser de moi..?



Ce que le monde ne devrait pas savoir!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetsdreams.forumgratuit.org/


Fondateur du forum
Fondateur du forum


avatar

Messages : 6124
Age : 30
Emploi : Agent de recouvrement
Localisation : Ikebukuro
Récompenses :



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Les apparences sont (parfois) trompeuses...[PV Shizu-oniitan]   Lun 11 Juil - 19:29

Shizuo avait fini par se rendormir un moment, avec une petite boule de poil sur le torse. Il n'avait pas senti la métamorphose s'opérer et qui sait si c'était le fait de la magie ou de sa force à lui, mais le poids de la jeune fille ne l'avait pas gêné. Il ne s'était pas réveillé et avait dormi ainsi avec une adolescente en sous-vêtement sur lui ! Ils avaient dormi comme deux enfants, deux petits blonds paisibles...
Puis la jeune fille avait ouvert les yeux. Même sous sa forme humaine elle gardait beaucoup de mimiques de chaton. Elle avait certainement voulu s'étirer ou bouger un peu mais elle avait réalisé avoir repris sa forme et avait paniqué. Ses mouvements désorganisés avaient commencé à réveiller Shizuo. Ce dernier avait ouvert les yeux doucement, encore un peu dans le flou, et s'était retrouvé nez à nez avec l'adolescente. Il avait d'abord cru rêver puis lorsqu'il avait senti les jambes de l'adolescente s’emmêler avec les siennes brusquement il s'était repris. Il ne rêvait pas ? Mais alors pourquoi était-elle là ? Il se souvenait s'être endormi avec un petit chaton sur le torse et il se réveillait avec une fillette en sous-vêtements ?
Il pâlit d'un coup, il ne lui avait rien fait, pas vrai ? Alors que la fillette paniquée, fuyait à l'autre bout de la pièce le grand blond prit sa tête entre ses mains et se concentra longuement. Non il n'avait pas dormi avec une mineure bon sang ?! Shizuo regardait la pauvre fille qui avait l'air terrorisé ; il ne se souvenait de rien. Ah, il s'énervait lui-même. Comment avait-il pu laisser rentrer une fille si jeune dans sa chambre ? Il se leva dégouté d'avoir de telles tendances insoupçonnées... La jeune fille se plaqua alors contre le mur et bégaya la chose suivante :

-D-D-D-D-Désolée! Je-je-je-je-je vous demande p-p-p-pardon. Je-je-je devrais pas être l-là mais le ch-chaton c'est... m-moi...

Shizuo la regarda un instant, il resta immobile pendant dix longues secondes puis explosa d'un grand rire.

-Ha-haha, c'est donc ça.

Alors c'était ça l'explication ?
Le blondinet ne fut même pas choqué. Après tout quand on côtoie une dullahan tous les jours plus rien n'étonne vraiment. En outre, la bizarrerie bien placée n'avait jamais dérangé Shizuo qui était assez ouvert. Il faut également souligner le fait qu'en cet instant il était tellement soulagé que ces souvenirs soient les bons. Il redoutait tellement d'avoir fait une connerie hier soir... Ce n'était pas son genre mais il s'attendait à tout, il savait qu'il ne tenait pas particulièrement bien l'alcool et une partie encore plus incontrôlée de lui, lui faisait peur. Il poussa un soupir de soulagement et fit un sourire à la jeune fille.

-Bouge pas ; je reviens.

Soulagé, Shizuo fonça vers l'armoire. Il réfléchit un instant, il n'allait quand même pas filer un costume de barman à cette fillette ? Il ouvrit le tiroir du bas ou se trouvait de vieux vetement à lui et y trouva un sweat bleu. Il s'en saisit et retourna vers la blondinette. Arrivé non loin, il lui lança en regardant ailleurs. Elle était vraiment toute mignonne mais vu son âge cela ne se faisait pas de reluquer une gamine. Par contre, il était tout attendri et s'il pouvait aider la fillette à se calmer et à retrouver le chemin de chez elle, il fallait qu'il le fasse.

-Enfile ça et explique-moi ce qu'il t'arrive.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://durarara-rpg.forumactif.com


Losing My Religion, I Work with Satan
Losing My Religion, I Work with Satan


avatar

Messages : 653
Age : 22
Emploi : Lycéenne photographe, stalkeuse du Shizaya 8D
Localisation : Ikebukuro!



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Les apparences sont (parfois) trompeuses...[PV Shizu-oniitan]   Mar 12 Juil - 11:00

Il explosa de rire?! Se moquait-il d'elle? Quand même pas? Si? La jeune russe ne connaissait pas vraiment Shizuo, donc elle ne savait pas ce qu'il lui passait par la tête à ce moment-là.

-Ha-haha, c'est donc ça.


Il soupira de...soulagement, semble-t-il et gratifia la jeune fille d'un sourire qui se voulait amicale.

-Bouge pas, je reviens.

Billie faillit lui répondre sur un ton sarcastique qu'elle ne pouvait pas bouger, vu son accoutrement, elle ne pouvait pas aller bien loin. L'adolescente n'était pas méchante. ce n'était pas dans sa nature. Mais peut-être à force de cotoyer Izaya. Elle se donna claque mentalement. Ce n'était pas le moment de penser à ce psychopathe de première. Elle allait devoir fermer sa grande bouche devant Shizuo si elle ne voulait pas voir son lit voler à travers la chambre.

Le grand blond lui lança un sweat bleu alors qu'il prenait ses distances. Tiens? Shizu-chan serait-il lolicon? Stanislava rit à cette pensée et rattrapa le vêtement que lui prêtait le japonais décoloré.

-Enfile ça et explique-moi ce qu'il t'arrive.

Elle s'exécuta et nota qu'elle flottait beaucoup dans le sweat. Ses mains n'allaient même pas jusqu'au bout des manches : il devait restait 20 bon centimètres d'écart. Par chance, ses jambes étaient recouvertes, du moins jusqu'aux genoux. Bon elle n'allait pas s'en plaindre non plus. Elle se leva et sentit discrètement l'odeur du blond. Le parfum d'un homme bien viril d'une vingtaine d'années. Ses crocs frétillèrent mais elle les rétracta pour ne pas qu'ils s'en aperçoivent. Il les verra en temps voulu.

Maintenant, elle devait expliquer le pourquoi de sa présence chez lui. Par quoi commencer? Elle ne pouvait tout de même pas lui de dire de but en blanc qu'elle était un vampire. Jamais de la vie.

-C'est que... C'est dur à expliquer, ce n'est pas quelque chose qu'on cris sur tous les toits, répondit-il timidement.

Elle sentit ses joues virer au rouge carmin. Réaction tout à fait involontaire. Habituellement, elle ne rougissait pas devant un homme mais c'était Shizuo Heiwajima qui était en face d'elle. Comment faire autrement? Elle jeta un coup d'oeil dehors. La pluie ne cessait toujours pas. Et pour empirer les choses, un éclair suivit d'un grondement sourd retentirent. Les lumières grésillèrent quelques secondes. Après un court silence, la blondinette ajouta:

-Je m'appelle Billie. Billie Stanislava Eastman. Tu peux m'appeler comme tu veux Shizu-niisan. Je peux t'appeler comme ça?

Attendri ou pas?

-Le chaton dont tu t'occupais tout à l'heure, c'était bien moi. Et pour te dire la vérité, je suis... je suis un vampire. Je suis capable de me transformer et de faire d'autres choses qu'un humain basique ne peut pas. Comme ça par exemple...

L'adolescente joignit le geste à la parole en posant ses mains sur le haut de sa tête. Elle ferma les yeux et quelques plus tard, elle sentit ses oreilles humaines disparaîtrent et laisser place à des oreilles de chat. Sous le sweat bleu, une longue queue blanche se matérialisa. Mais le pire était ce ridicule noeud papillon bleu avec une clochette accrochée dessus. La honte totale.



Ce que le monde ne devrait pas savoir!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetsdreams.forumgratuit.org/










MessageSujet: Re: Les apparences sont (parfois) trompeuses...[PV Shizu-oniitan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les apparences sont (parfois) trompeuses...[PV Shizu-oniitan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Durarara!! Forum & RPG ::  :: 
Hôtel Sakura
 :: Chambres :: Chambre de Shizuo Heiwajima
-