Partagez | 
 

 « City reporter ; Libre !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Yo~ Moi je connais Ikebukuro~
Yo~ Moi je connais Ikebukuro~


avatar

Messages : 76
Age : 28
Emploi : Surveillante au lycée Reira.
Localisation : Ikebukuro



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: « City reporter ; Libre !   Mar 26 Oct - 13:03







Quelle ville incroyable ! Le jeune femme songea qu'elle ne se le dirait jamais assez. Chaque jour, elle était surprise et émerveillée par cette ville et ses secrets. Rien ne semblait l'effrayer : après tout, le danger la séduisait bien trop pour qu'elle ne pense à avoir peur. Non pas qu'elle se sente particulièrement en sécurité, ni qu'elle ait suffisamment confiance en elle pour ignorer tous les risques. Non, c'était tout bonnement de l'inconscience. Et beaucoup de curiosité. La curiosité est un vilain défaut, on ne te l'a jamais dit ?
Un sourire euphorique étira le coin de ses lèvres, tandis que le jeune homme devant lui fronçait les sourcils, visiblement agacé. Sans doute aurait-il voulu qu'elle ait peur, plutôt que de lui faire un grand sourire comme ça. Il devait le prendre comme un affront, non ? A en juger par son ton, qui s'élevait avec son degré de frustration, la réponse était évidente : oui.
    « Qu'est-ce qu'elle a, la gamine, hein ? Tu vas voir, je vais te faire passer l'envie de me narguer ! »
Pourtant, la demoiselle sentit son coeur vibrer tandis que l'homme brandissait une batte de baseball.


... Comment en était-elle encore arrivée là ? Alcyone avait le chic pour s'attirer des ennuis. Ou plutôt, elle semblait chercher les ennuis. La journée avait été tout ce qu'il y a de plus normal : d'une normalité désespérante. La jeune femme avait passé la journée au lycée Reira, où elle avait rempli diverses tâches en tant que surveillante : ramassage des fiches d'appel, vérification des mots d'absence et des retards, surveillance de la salle d epermanence pendant une heure. Rien de particulièrement réjouissant, mais cela ne l'embêtait pas non plus. Elle aimait l'atmosphère de l'école, elle aimait côtoyer les jeunes et raffolait de leurs petites histoires. En fin de compte, Alcyone est une fille plutôt indiscrète. Elle avait eu droit à deux petites heures de pause de midi à quatorze heures, durant lesquelles le lycée n'avait pas besoin d'elle, aussi avait-elle décidé d'aller faire un tour dans le quartier. Elle avait bien sûr pris sur elle son appareil photo et pensait prendre quelques clichés de la ville. Peut-être aurait-elle quelque fait divers à exposer, le soir, dans son blog ? Quelque part, elle espérait toujours que la Motarde Noire ferait son apparition. Elle repéra alors un trio de crapules, qui devaient être à peine plus âgés qu'elle, et qui avaient visiblement l'intention de s'en prendre à un plus jeune. Ce dernier portait l'uniforme de Reira. Le plus naturellement du monde, la jeune femme se dirigea vers eux. Trop occupés à leur affaire, ils ne s'aperçurent de sa présence qu'en entendant le « click » de son appareil photo. Tandis que celui qui semblait visiblement être le chef du groupe se retournait vers elle, menaçant, la jeune femme lui adressa un grand sourire. Bien mal lui en prit.


Elle se trouvait désormais acculée contre le mur. Le voyou la dominait du haut de son mètre quatre-vingt, une batte de base-ball semblait sur le point de s'abattre sur elle. Ses deux acolytes se tenaient un peu en retrait ; ils devaient surveiller la rue. Le lycéen avait profité de la diversion pour s'enfuir. Il ne prendrait sans doute pas le risque de revenir par ici. Et, évidemment, il n'y avait personne dans le coin pour lui venir en aide. Alcy sembla alors se rendre compte qu'elle risquait de se faire salement amocher, et cette idée parut lui déplaire. Par un merveilleux réflexe, elle activa le flash de l'appareil photo qu'elle tenait encore et captura son agresseur dans l'objectif. Surpris et ébloui, il ne réagit pas tandis qu'elle lui faussait compagnie. Elle passa en trombe entre ses deux copains, tout aussi impressionnants, et courut sans se retourner. Elle n'en avait pas besoin pour savoir qu'elle n'était pas encore tirée d'affaire : elle entendait les trois hommes crier, elle entendait leurs pas lourds et se savait prise en chasse.
    « Ne la laissez pas s'échapper ! Je t'aurai petite garce ! »
Alcyone ressentit un plaisir intense tandis que l'adrénaline optimisait ses performances. Elle était plus alerte. Son coeur cognait frénétiquement contre sa cage thoracique, mais elle aimait cette sensation. Sa main était crispée sur son appareil photo ; elle était bien décidée à s'en sortir. Elle courait vite ; elle avait toujours été rapide. Mais ses petites jambes l'handicapaient, vis-à-vis de ses poursuivants. Elle aperçut alors une grande rue passante, un peu plus loin, et chercha à allonger sa course. Si elle arrivait jusqu'au carrefour, elle était sauvée... Ses agresseurs se trouvaient à moins de trois mètres d'elle lorsqu'elle se mêla au flux des passants. Elle ralentit sa course et finit par s'arrêter tout à fait. Se retournant, un frisson courut dans son dos lorsqu'elle croisa le regard mauvais de celui qui lui avait promis une bonne correction, mais le trio tourna les talons et abandonna la chasse. Ils ne pouvaient rien faire au milieu de tout ce monde. Tremblante après l'effort, la jeune fille sourit et regarda les deux photos qu'elle avait prise. Le portrait du type était pas mal... Juste un peu flou. Mais elle pourrait le mettre sur le blog.
    « Ha ha, tu t'en mordras les doigts, quand ça aura fait le tour du web ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.temperato.deviantart.com


Ikebukuro, c'est chez moi !
Ikebukuro, c'est chez moi !


avatar

Messages : 436
Emploi : Ecolière quand l'envie m'en prend
Localisation : Ikebukuro
Récompenses :



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: « City reporter ; Libre !   Jeu 28 Oct - 0:01


-J’ai faiiim !!

Non mais franchement ! Quelle plaie ! Il est midi passé et j’ai toujours pas mangé ! Et dire qu’à l’école, y avait des glaces au dessert aujourd’hui ! Pourquoi j’ai séché ? Ah oui, je me souviens. Je voulais pas subir encore une fois un de ces cours barbant alors qu’il fait super beau dehors ! Manquerait plus qu’ça tiens ! Mais j’ai tout d’même faim ! Des glaces, ce serait bien, mais autre chose, un truc facile à manger de préférence, ce serait bien aussi ! Y’aurait pas un konbini dans le coin par hasard ? Non ? Même pas un petit ? … Un tout petit alors ? Un tout petit pet -

-Yeeeeeah !! ‘Y en a un!!

‘Y a un konbini ! J’suis sauvée ! Aloors … ‘Y a quoi dans les plats à emporter ? J’sais pas trop quoi prendre, ‘y a tellement de choix ! Bah, j’ai qu’à prendre un bentô !
C’est peut-être classique selon les Terriens qui habitent au Japon mais pour moi, c’est très original ! Et puis, un autre bon point, c’est méga bon ! … En fait, je crois que je vais plutôt en prendre 2 ou 3 parce que ça a beau être bon, si j’en mange qu’un seul, je vais crever d’faim ! Bon, où est ce que je vais m’asseoir pour pouvoir manger tranquillement ? Y a pas vraiment d’endroit au calme… Bah ! C’est pas grave ! Je peux très bien manger ici, non ? J’admets qu’il y un peu de foule mais ça me permet d’observer les gens tout en mangeant ! Mais je vais quand même me reculer un peu parce que sinon je risque de renverser mon repas ! Je suis à l’écart, ça me donne une meilleure vue d’ensemble. Mais punaise, qu’est ce que ce bentô est bon ! Y’ a même des Mini-tako ! C’est tout de même marrant ces petites saucisses en forme de poulpes ! C’est mignon et c’est bon ! Dégustons !

-Aaaaahm…


Tiens ? C’est quoi ce bruit ? On dirait quelqu’un - non plusieurs personnes qui arrivent par ici en courant… Eh mais c’est pas qu’une impression ! Qu’est ce qui se passe ? Ouaouh ! Qu’est ce qu’elle court vite cette fille ! Et ces qui ces gars qui arrivent en courant derrière elle ? Eh mais qu’est ce qu -

-Eeeeh !!!

Ils ont renversé mon bentô !! Mais c’est n’importe quoi, ça !! Mon mini-tako !! Mon mini-tak - … Il est par terre. Ecrabouillé. Complètement foutu… Bien. Soit. C’est pas grave. J’ai encore deux autres bentô. Je vais pas m’énerver pour ça non plus. Voiiiilà. Be cool, Mieko ! Tu manges et tu te calmes ! Regarde ! Un délicieux mini-tako ! Mange-le, ça te détendra !
Qu’est ce que je disais ? Ça va tout de suite mieux ! Bon, maintenant, que j’suis calme, où est-ce qu’elle est passée la fille de tout à l’heure ? J’aimerais bien qu’elle m’explique pourquoi ils lui couraient après ! Ah ! Elle est là-bas ! Qu’est ce qu’elle fait ? Zut, je vois rien ! Elle est pas très grande mais elle l’est tout de même bien plus que moi ! Comment je vais faire ? Ah, y a un plot en béton ! Vachement pratique ! Je peux voir par-dessus son épaule comme ça ! Elle est en train de regarder des photos ? Eh, mais ce type… C’est un de ceux de tout à l’heure !

-Ha ha, tu t'en mordras les doigts, quand ça aura fait le tour du web !

-« Le tour du web ? »


De quoi elle parle ? Et puis d’abord, est ce que c’est bien le type de tout à l’heure ? Je vois pas très bien, moi, d’ici ! C’est en contre-jour ! Et même si j’descends de mon socle comme maintenant, je suis trop petite pour voir !

-Tu permets ?


Ben voilààà ! Avec l’appareil dans les mains, on voit tout de suite beaucoup mieux ! Donc le type sur la photo, c’est bien le même que celui de tout à l’heure ! Mais qu’est ce qu’il voulait à la fille ?

-Dis, ce type, c’est un méchant ? Il te voulait à quoi pour te poursuivre avec des gorilles ? En renversant une partie de mon repas en plus !

La dernière phrase n’avait peut-être pas grand-chose à voir avec le reste mais pour moi c’est important ! D’ailleurs, j’ai pas fini de manger… Bah, m’installer sur le plot pour manger et écouter la fille, c’est un plutôt un bon programme, non ? Punaise, qu’est ce que c’est bon, ces bentô !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Yo~ Moi je connais Ikebukuro~
Yo~ Moi je connais Ikebukuro~


avatar

Messages : 76
Age : 28
Emploi : Surveillante au lycée Reira.
Localisation : Ikebukuro



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: « City reporter ; Libre !   Jeu 28 Oct - 10:10

La jeune femme se félicitait de sa prise lorsqu'une petite voix aiguë la fit sursauter.
    « Aaah ! »
Elle se retourna, le coeur cognant de plus belle dans poitrine, furieusement, comme pour lui reprocher ses émotions de la journée. Alcyone vit alors un petit bout de fille au petit visage rond perchée sur un bloc de béton, aux grands yeux verts et... aux cheveux verts aussi. Remise de sa surprise, la surveillante esquissa un sourire amusé. Elle s'apprêtait à lui répondre lorsque l'enfant —parce que c'était visiblement une enfant, mais Alcyone aurait été la dernière à le jurer, elle-même paraissant assez jeune pour son âge— prit une fois de plus l'initiative.
    « Tu permets ? »
La nouvelle venue s'empara de l'appareil photo, sans violence mais avec sûreté, et Alcy se sentit un peu vexée qu'elle n'attende pas au moins sa réponse.
    « Je t'en prie, marmonna-t-elle. »
Presque aussitôt, les questions fusèrent, les mots s'enchaînant dans un débit rapide, comme s'ils eussent fait la course pour arriver au plus vite aux oreilles de la jeune femme. Alcyone jeta un coup d'oeil au bentô que son interlocutrice tenait dans les mains, et qu'elle s'apprêtait visiblement à terminer, tandis qu'elle s'installait sur son plot en la regardant de ses jolis yeux. Ils brillaient de malice. Alcy reconnut l'éclat de la curiosité dans ce regard, et sourit. Oui, la curiosité pouvait être un vilain défaut, mais jamais Alcyone, que l'on aurait pu choisir comme sa réprésentante légale, à ce stade, ne le reprocherait à quelqu'un ! Au mieux, elle conseillera aux autres d'être prudents. Elle-même ne l'était pas. Elle tendit la main pour reprendre l'appareil, devinant qu'il ne serait pas facile de le tenir en mangeant. Elle soupira.
    « Oui, ce type est un méchant, comme tu dis. Il y en a des pires, hein, ce n'est pas un gros gros méchant. Mais il est plutôt dangereux quand même. Je l'ai dérangé, alors il me courait après parce qu'il était énervé. Et puis... —elle désigna l'appareil photo, malicieuse— je pourrais dire à tout le monde que c'est un méchant, même si je ne connais pas son nom, j'ai sa photo. »
Comme ça les lycéens du quartier se méfieront peut-être plus de lui, songea-t-elle. Elle regarda son interlocutrice, sceptique.
    « Au fait, qu'est-ce que tu fais ici toute seule ? Tu n'as pas l'air d'être perdue. Tu te promènes souvent seule dans le quartier ? »
Le quartier, justement, n'était pas très sûr. Enfin, cette ville en général n'était pas sûre. Mais tellement intéressante ! Pour rien au monde, Alcyone ne serait retournée dans sa petite campagne française. De toute façon, la Motarde Noire la retenait ici. Sans doute ne se résoudrait-elle à déménager que pour la suivre, si cette dernière quittait Ikebukuro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.temperato.deviantart.com


Ikebukuro, c'est chez moi !
Ikebukuro, c'est chez moi !


avatar

Messages : 436
Emploi : Ecolière quand l'envie m'en prend
Localisation : Ikebukuro
Récompenses :



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: « City reporter ; Libre !   Jeu 28 Oct - 17:30

C'est assez tranquille ici au final! Je devrais pouvoir manger tranquillem - Mince qu'est ce que j'en fais de son machin? Faudrait que je le lui rende … Ah, ça tombe bien qu'elle le reprenne ! J'suis débarrassée comme ça! Parce que, normalement, j'ai que deux mains, moi! J'aurais peut-être pu m'en créer une troisième mais c'est toujours mieux d'éviter les extravagances! Et pourquoi elle soupire?

-Oui, ce type est un méchant, comme tu dis. Il y en a des pires, hein, ce n'est pas un gros gros méchant. Mais il est plutôt dangereux quand même. Je l'ai dérangé, alors il me courait après parce qu'il était énervé. Et puis... je pourrais dire à tout le monde que c'est un méchant, même si je ne connais pas son nom, j'ai sa photo.


Sa photo? Mais une photo, c'est plat! Ce qu'elle me montre, c'est plutôt un … Un … Un bidule? A moins que ce ne soit avec ça que les humains fassent leurs photos! Marraant!! Je comprends mieux maintenant! Ah, un autre mini-tako! C'est tellement b - Euh… Elle me regarde pas un peu bizarrement, là? J'ai pas fait gaffe, et à force d'y penser, j'ai vraiment une troisième main qui a poussé? J'ai pas l'impression pourtant!

-Au fait, qu'est-ce que tu fais ici toute seule ? Tu n'as pas l'air d'être perdue. Tu te promènes souvent seule dans le quartier ?


Ah, c'était ça le problème! Mais tout de même, les adultes me posent souvent la même question! Quoique cette fille, elle ne m'a pas demandé où étaient mes parents! Un bon point pour elle!

-Ce que je fais ici? Bah, j'me balade et puis j'mange! Je crois pas que je me sois perdue aujourd'hui, je connais assez bien ce coin là maintenant! Et puis, je me promène toujours toute seule sauf quand je rencontre quelqu'un, comme maintenant, ou quand je suis avec des amis!


Voilà, j'ai fini de répondre. Maintenant, je finis de manger mon deuxième bent - mince c'est déjà fait… J'ai dû continuer à manger sans m'en rendre compte. La fille est toujours plantée devant moi, d'ailleurs. Y a pourtant un plot identique au mien juste à côté d'elle! Elle ne l'a peut-être pas vu? Bah, je lui montre de mes baguettes et puis voilà!

-Tu t'assieds pas?


'Faut bien dire au moins ça, sinon je suis pas sûre qu'elle comprenne. Pffh, qu'est ce que je vais faire de ce bentô, moi, maintenant? Le garder pour plus tard? Mouais. On verra bien. En attendant, cette fille … L'est pas très grande mais c'est sûrement une adulte. Ses fringues sont colorées, j'aime bien. Ça change de la grisaille des uniformes ou des costards habituels. Ces cheveux et ses yeux sont jolis et globalement elle est plutôt mignonne. Je m'demande ce qu'elle a pu faire pour énerver le méchant de tout à l'heure. Ce serait parce qu'elle l'a pris en photo? Hmm, peut-être mais ça peut très bien être tout à fait autre chose!

-T'as fait quoi pour qu'il s'énerve autant, le type méchant qui te suivait? C'est parce que tu l'as pris en photo? D'ailleurs, pourquoi tu l'as pris en photo? C'est parce qu'il a une sale tête?

Bah oui quoi! Il a une sale tête! Du genre "Stéréotype du voyou pas gentil du tout du tout" ! Mais moi ce genre là, ça me fait pas peur! En fait, ça m'amuserait assez de leur donner une leçon, tiens! Je devrais le faire tout de suite d'ailleurs! Ils sont passés où?

Plus là. C'est dommage ça mais bon, des gars comme eux, y en a partout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Yo~ Moi je connais Ikebukuro~
Yo~ Moi je connais Ikebukuro~


avatar

Messages : 76
Age : 28
Emploi : Surveillante au lycée Reira.
Localisation : Ikebukuro



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: « City reporter ; Libre !   Mer 3 Nov - 16:08

La petite était étrangement sûre d'elle pour une gamine de sa taille qui se promenait seule dans Ikebukuro. D'ailleurs, elle avait l'air d'avoir l'habitude de se promener tranquillement comme ça. Après tout, Alcyone non plus n'avait pas peur. Bon, c'est vrai qu'elle avait vingt-et-un ans, elle, et non pas... hum, c'est vrai ça, quel âge pouvait-elle bien avoir, cette petite curieuse ? Elle devait encore être à l'école primaire. Mais peu importe, en vérité. L'âge n'est pas une donnée essentielle pour apprendre à connaître quelqu'un, du moins selon la surveillante. Au bout d'une petit moment, son interlocutrice indiqua à Alcy un plot similaire à celui sur lequel elle était assise.
    « Tu t'assieds pas ? »
    « Ah ! si. J'avais pas fait attention, j'ai l'habitude de rester debout. »
Ca lui permettait de réagir plus vite que s'il lui faut se lever d'abord. Si la Motarde Noire faisait une apparition, par exemple. D'ailleurs, elle se montrait moins, en ce moment. Comme si elle préférait rester discrète, qu'elle se... cachait. Peut-être avait-elle peur de quelque chose ? La jeune femme avait entendu dire qu'une brigade de police avait été lancée à sa recherche. Sans doute cherchait-elle à les éviter. Mais, du coup, les recherches de la jeune française avançaient nettement moins vite. Si seulement elle pouvait découvrir où elle habitait ! Mais il était impossible de la suivre, sur sa moto. Alcyone n'avait plus qu'à s'armer de patience. D'ailleurs, elle pouvait toujours interroger la petite fille sur le sujet, sait-on jamais. Mais avant qu'elle ne lui pose la moindre question, l'autre gourmande lançait une nouvelle série de phrases interrogatives. Le temps qu'Alcyone assimile toutes ses questions, son interlocutrice s'était mise à regarder autour d'elle, comme si elle était à la recherche de quelque chose. Ou de quelqu'un. Peut-être avait-elle peur que ces voyous soient encore dans le coin ? Non, peu de chance que ce fut de la peur. Ce petit bout d'femme ne manquait pas d'aplomb. Elles devaient avoir ça en commun. Alcyone non plus ne s'était jamais laissée impressionner, que ce soit par les plus grands ou par autre chose. L'image d'une pauvre petite araignée sur leur plancher, paralysée par la peur, lui revint en mémoire. Elle se souvenait du cri qu'avait poussé sa soeur aînée en la voyant. Alcy' n'avait pas compris comment elle pouvait avoir peur d'une aussi petite chose et, l'ayant faite monter sur une feuille de papier, elle avait déposé la pauvre bête dans le jardin.
    « Ha ha, la tête de Lilly ! Je me souviens que son air terrifié m'avait bien fait rire, et qu'elle s'était fâchée. Mais quelques jours plus tard, elle en riait elle aussi. »
La jeune femme s'arrêta. Zut, elle avait encore parlé à voix haute et avait perdu le fil de la conversation. L'autre allait la prendre pour une folle.
    « Ah, désolée, un souvenir qui m'est revenu en mémoire. Pour en revenir aux types de tout à l'heure, je suis arrivée au bon moment —ou au mauvais, selon que tu prends le point de vue du lycéen qu'ils s'apprêtaient à racketter ou le leur. Quoi qu'il en soit, je m'étais mêlée de ce qui ne me regardait pas et, grâce à moi, leur malheureuse victime a pris la poudre d'escampette. Du coup, ils l'ont mal pris et ont voulu se passer les nerfs sur moi. Ils ont été tellement surpris que je les prenne en photo qu'ils ont laissé le lycéen s'enfuir. C'est pas ma faute s'ils sont bêtes. »
Elle esquissa un sourire malicieux, amusée au souvenir de la tête ahurie de l'autre tas de muscle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.temperato.deviantart.com


Ikebukuro, c'est chez moi !
Ikebukuro, c'est chez moi !


avatar

Messages : 436
Emploi : Ecolière quand l'envie m'en prend
Localisation : Ikebukuro
Récompenses :



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: « City reporter ; Libre !   Sam 20 Nov - 23:19

Je dis qu’y en a partout des voyous~idiots dans ce genre, mais là, maintenant, j'en vois aucun ! C’est un comble, tout de même ! Ils sont jamais là quand on le voudrait ! Enfin, c’est vrai que ce serait pas très intelligent de venir exprès pour se prendre une raclée ! M’reste plus que mon dernier bentô… Je vais le manger, au moins, après, je serais sûre d’avoir l’estomac rempli ! Ah, pendant que je réfléchissais, la fille a suivi mon conseil et s’est assise.

-Ha ha, la tête de Lilly ! Je me souviens que son air terrifié m'avait bien fait rire, et qu'elle s'était fâchée. Mais quelques jours plus tard, elle en riait elle aussi.

C’est qui cette « Lilly » ? De quoi elle parle ? Un souvenir ‘faut croire ! Plutôt joyeux en tout cas ! Mais pourquoi elle s’excuse ? C’est pas normal de parler à voix haute toute seule ?! Je le fait tout le temps, moi ! Et… Ils rackettaient un lycéen ?! Non, mais je vais décidément leurs apprendre les bonnes manières! C’est - n’importe - quoi ! Heureusement que cette fille est arrivée à temps !

-Ben, non, c’est pas ta faute ! Ils sont crétins, ils sont crétins ! Mais bon, ça va pas m’empêcher de leur dire trois - quatre p’tits trucs si je les recroises ! Vouloir piquer le fric d’un gamin et poursuivre une fille qui leur a rien fait, c’est vraiment pas sympa ! Heureusement que tous les Humains sont pas comme ça! Franchement, sur toutes les planètes, c’est la même chose ! Y a toujours des méchants mais bon, ils sont pas majoritaires, donc on est sauvés!


Les gens sont – globalement - gentils, la nourriture est bonne, le paysage très original – en tout cas pour moi - donc c'est super!

…C'est quoi ce bruit? Euh… J'ai déjà entendu ce son je crois. C'est… Ca s'appelle comment, les machins bizarres qui roulent vite et qui font du bruit et qui ne sont ni des voitures, ni des camions, ni des bus, ou des avions, des fusées? Ça a un rapport avec les légendes d'Ikebukuro j'crois, donc y a qu'à regarder dans mon cahier! Aloors…
Nya-nya-nya, nya-nya…
Ah, c'est ça je crois! "Motarde"! Donc c'est une moto, mais en fille. Euh, une fille sur une moto. Intéressant. Très intéressant… Plus intéressant, est-ce que cette fille peut m'aider dans ma chasse aux stickers? A propos de la motarde noire par exemple! Ça fait un certain temps que je suis à Ikebukuro et je ne l'ai toujours pas vue! C'est pas croyable, ça! Si cette fille pouvait m'aider…

-Dis, tu connaitrais une des personnes citées là-dedans? Surtout celle de la troisième page! Parce qu'aujourd'hui, t'vois, j'ai décidé de la chercher, elle!

Soit dit en passant, la troisième page, c'est celle de la Motarde noire, bien évidemment!

-Le chat-fantôme, je l'ai déjà rencontré, on est plutôt copains! Alors il me reste juste à trouver – ah, ben, tous les autres en fait… Ca fait beaucoup quand même mais bon aujourd'hui, je me concentre sur la motarde noire! J'ai trouvé un site super sur elle, le problème c'est que je n'ai pas le droit de mettre de stickers tant que je n'ai pas rencontré la légende d'Ikebukuro en personne! Tu comprends?

[Désolée du retard! ><]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur










MessageSujet: Re: « City reporter ; Libre !   

Revenir en haut Aller en bas
 

« City reporter ; Libre !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Durarara!! Forum & RPG ::  :: 
Rues d'Ikebukuro
-