Partagez | 
 

 Bram Stoker's Dracula

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


♪~All | the | right | Moves~♪
♪~All | the | right | Moves~♪


avatar

Messages : 337
Age : 29
Emploi : Chanteuse, musicienne
Localisation : Dans les rues d'Ikebukuro... avec toujours de la musique dans les oreilles



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Bram Stoker's Dracula   Lun 13 Sep - 8:03

Dracula
by Bram Stoker


La première question qui mérite d'être posée sur le sujet est : "Connaissez-vous réellement l'histoire de Dracula ?". Par connaître, je ne veux pas dire "avoir vu une dizaine d'adaptations", ce serait trop beau *ah, je viens de décourager 90% de mon auditoire, ne partez paaas !! T_T*.
Je disais donc... oui, c'est ça, qui a donc lu le roman original de Bram Stoker ? Qui connait la véritable histoire, presque totalement différente de l'image que l'on en a sans l'avoir lu.
Je vais donc essayer de vous exposer ce livre en le décortiquant, histoire que vous ayez une idée un peu plus précise du sujet... Pour les lecteurs des sagas "Twilight", "Vampires de Manhattan", etc... pas d'Edward Cullen ni même de Jack Force, rien que des monstres, oui des monstres, éternellement figés entre la vie et la mort, assoiffés de sang et créatures du Diable...


I. Synopsis

Il faut tout d'abord savoir que l'histoire toute entière est racontée via des journaux que tiennent les différents personnages, des coupures de presses, des lettres et des télégrammes. On pourrait croire alors que les détails sont très limités et les dialogues, inexistants. Erreur, car même s'il s'agit de journaux, vous vous apercevrez qu'ils regorgent de détails en tout genres, de scènes de dialogues, qui nous sont racontées avec autant de précision que si le personnage se souvenait avec précision de toute sa journée. Impressionnant, mais nous sommes forcés de les croire...

"Dracula" nous raconte donc l'histoire d'un jeune notaire londonien envoyé en Transylvanie pour rencontrer un client, le comte Dracula, nouveau propriétaire d'un domaine à Londres. Mais à son arrivée, il découvre un pays mystérieux, peuplés de mythes et de légendes, où les habitants se signent au nom de Dracula. Mais qui est donc cet homme si mystérieux, disparaissant tout le jour pour ne réapparaître qu'au dîner et qui semble en cacher bien plus qu'il ne semble le montrer ?
Absence de reflet dans le miroir, regard fou à la vue du sang, grimpant les murs tel un lézard... Bientôt, le jeune notaire doit se rendre à l'évidence : il est prisonnier de ce château en ruine, enfermé avec une créature qui est tout sauf humaine...


Je ne peux vraiment pas en dire plus sur le sujet, d'ailleurs j'ai même l'impression d'en avoir trop dit. Mais vous l'aurez compris, Dracula est le roman le plus connu ayant été écrit au sujet des vampires et qui a inspiré de nombreux auteurs. Mais il s'agit là d'une description des vampires selon la religion, donc avec l'idée qu'il s'agit d'une créature du Mal et qu'elle craint tout ce qui est Saint (d'où l'utilisation de l'eau bénite, du crucifix, etc...).


II. Les personnages

Curieusement, les personnages principaux et héros de ce roman n'ont pas acquit la même notoriété que leur ennemi qui a vu, lui, son nom cité dans des centaines de livres, devenant connu de tous.

Jonathan Harker
Premier personnage nous racontant son séjour chez le comte Dracula, c'est un jeune Solicitor* de Londres, fiancé à Wilhemina Murray, qu'il appelle affectueusement "Mina".


Wilhemina (Mina) Murray/Harker
Jeune institutrice, elle est tout d'abord la fiancée de Jonathan avant de devenir sa femme. C'est une grande amie de Lucy Westenra.

Lucy Westenra
Amie de Mina, elle s'est fiancée à Arthur Holmwood après avoir rejeté les demandes du Dr. John Seward et de Quincey P. Morris. Elle sera à plusieurs reprises mordue par le comte Dracula et finira par se transformer en vampire malgré les soins du professeur Van Helsing et du Dr. Seward.

Arthur Holmwood/Lord Godalming (suite au décès de son père)
Fiancé de Lucy, c'est un très bon ami du Dr. Seward et de Mr. Morris.

John Seward
Médecin psychologue, il dirige, malgré son jeune âge, un asile d'aliénés. Amoureux de Lucy, il reste à son chevet tout le long de sa maladie. C'est lui qui a demandé l'aide du professeur Van Helsing pour la soigner.

Quincey Morris
Texan, il est l'ami de Arthur Holmwood et de John Seward. Il est également amoureux de Lucy.

Abraham Van Helsing
Ancien professeur de John Seward, il est le leader du petit groupe qu'il forme avec M. & Mme Harker, le Dr. Seward, Lord Godalming et M. Morris. C'est un homme veuf, très ouvert d'esprit et ayant une foi quasi-inébranlable en Dieu. Il est le premier à mettre un nom sur la créature qu'est Dracula :
chapitre XVI, Van Helsing a écrit:
Arthur, si vous aviez reçu le baiser de Lucy, un peu avant sa mort, ou si vous aviez subi son baiser la nuit passée, quand elle vous ouvrait les bras et quand vous lui ouvriez les vôtres, vous seriez devenu, après la mort, un nosferatu comme on le dit en Europe orientale et vous auriez accru sans cesse le nombre des non-morts qui nous emplissent de tant d'horreur.

R. M. Renfield
Déséquilibré mental, il est le patient qui intrigue le plus le Dr. Seward de par ses périodes de lucidités suivies de crises de folies. Il est un disciple de Dracula, bien que son lien avec le comte ne soit pas expliqué dans le roman.

III. Les caractéristiques du vampire
Dans l'histoire originale de Bram Stoker, les vampires sont appelés "non-morts" ou nosferatu. En effet, une personne ne se transforme en vampire qu'après sa mort, d'où le fait que ceux-ci sortent de leurs cercueils. Ils sont donc potentiellement immortels* (puisqu'ils sont déjà morts).
Ensuite, ils peuvent contrôler les éléments (brume, tonnerre...), mais dans un secteur limité.
Les loups, les chauves souris, ours... tous ces animaux sont sous leur contrôle. Il leur est également impossible de pénétrer dans une maison sans y avoir été invité par un familier de celle-ci. Il ne possède pas d'ombre, ni de reflet et il craint les objets saints (eau bénite, crucifix, ostie, etc...) et l'ail. Il est doté d'une force surhumaine et ses sens sont bien plus développés que ceux des humains.
Il ne peut traverser une étendue d'eau qu'à marée basse et la lumière du jour affaiblit ses pouvoirs et peut, dans certains cas, le tuer. Ils peuvent se métamorphoser en animaux et, plus rarement, en brume ou en nuage.
Bien entendu, ils peuvent transformer leurs victimes en vampires (en leur faisant boire ce qui leur tient lieu de sang) et hypnotiser les humains et les animaux.
Enfin, il ne peut être anéanti qu'une fois décapité et transpercé au niveau du coeur par un pieu.
Van Helsing, lui, procède de cette façon :
Il bourre la bouche du vampire d'ail, lui transperce le coeur avec un pieu et le décapite Whaou, violent pour un vieux papy >.<.


IV. Conclusion
Dracula est, avant tout, un livre qui expose assez bien la lutte entre le Bien et le Mal, en se servant des vampires (créatures du Diable) et les humains (créés par Dieu selon la Bible). Il y a donc beaucoup de références à la religion, trop par moment, ce qui peut rendre la lecture de ce livre ennuyeuse.
On peut également observé que, si les moyens utilisés par Van Helsing et ses compagnons ne sont pas très "moraux" (ouvrir une tombe, endommager un cadavre, etc...), ils peuvent néanmoins être pardonnés, car exécutés pour la "bonne cause" (destruction des vampires).
La première partie, celle qui se déroule en Transylvanie, est débutée par le voyage de Jonathan (allergiques à l'allemand, s'abstenir). Là aussi, il s'agit surtout de description, nous n'entrons pas directement dans le feu de l'action.
Ensuite, même si l'histoire de Dracula est très connue, il reste des "étapes" qui sont très rarement relatées, donc certains éléments peuvent vous surprendre (et certains vous dégoûter). Ce n'est pas un livre d'horreur, simplement un récit fantastique qui s'est illustré comme une référence du genre.
Dracula est donc un livre à lire si vous êtes passionnés de vampires, si vous aimez un peu le "gore" (en effet certains passages sont... no comment >.<) ou bien si vous voulez tout simplement connaître l'origine de ces êtres mystérieux et sanguinaires.
Et surtout, n'oubliez pas :

Sur une tombe, il y a écrit:

Les morts voyagent vite.

*N.B. : ils sont immortels, mais pas invulnérables. Je précise, vu que beaucoup confondent les deux termes. Ils ne meurent donc pas, mais sont détruits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colourful-jack.tumblr.com/
 

Bram Stoker's Dracula

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Durarara!! Forum & RPG ::  :: 
Divers
 :: Littérature
-