Partagez | 
 

 ~「Time to lunch//joys of voicemail」[with Mieko Suzu]{FINISHED!}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


♪~All | the | right | Moves~♪
♪~All | the | right | Moves~♪


avatar

Messages : 337
Age : 30
Emploi : Chanteuse, musicienne
Localisation : Dans les rues d'Ikebukuro... avec toujours de la musique dans les oreilles



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: ~「Time to lunch//joys of voicemail」[with Mieko Suzu]{FINISHED!}   Jeu 26 Aoû - 15:44

Anju rentra dans le Bar à Sushi Russe, s'arrachant à la foule des passants. Le premier réflexe fut alors de couper son téléphone, évitant d'être dérangée en plein repas. Ses employeurs et les personnes qui voulaient la joindre découvraient ainsi chaque jour, entre 12H30 et 13H45 les joies de la boîte vocale. Douce vengeance pour une personne qui devait être constamment joignable. En ce moment même, un de ses correspondants se retrouvait peut-être confronté au traditionnel "vous êtes sur le répondeur de... veuillez laisser un message après le bip sonore". Cette idée ne rendait la situation que plus agréable. En entrant dans ce bar, le passant avait presque l'impression de ne plus être à Ikebukuro. Loin du bruit des passant, le bar offrait un calme et une tranquillité qu'il était rare de trouver dans les grandes villes. Et c'était précisément ce qu'Anju recherchait à une telle heure. Simon, qui servait les clients aux alentours de midi, s'avança et accueillit la cliente avec son accent russe qui rendait l'échange à la limite du cocasse.
- Bonjour, Fujiya ! Table seule ?
- Bonjour Simon, répondit Anju en souriant, oui, table seule comme d'habitude.
En effet, Anju avait demandé à Simon de l'appeler Fujiya-san, histoire d'éviter que l'information concernant le lieu où elle mangeait se propage. Elle n'avait pas besoin de stalker ou fans surexcités pour la pister. Il y avait trop de choses auxquelles elle devait accorder une attention toute particulière. Anju suivit donc Simon qui lui indiqua une table dans un coin et lui donna le menu. Depuis quelques temps, la jeune femme s'était mis en tête de goûter à tous les plats qui composaient le menu. Même ceux avec des noms bizarres, qui laissaient habituellement le client méfiant quand au goût de ce qu'il retrouverait plus tard dans son assiette. En général, il s'agissait des plats aux noms russes, qui sonnait bizarrement aux oreilles la première fois. Evitant de prendre des risques, elle commanda cette fois-ci une des spécialités du chef, un assortiment de Temaki zushi accompagnés de sushis au calamar.
Simon partit alors passer la commande et accueillit au passage un nouveau client. Absorbée par les notes de son agenda qu'elle complétait, elle ne put dire s'il s'agissait d'un homme ou d'une femme, jeune ou vieux, et d'ailleurs, cela ne représentait qu'un intérêt minime. Une autre personne en quête de paix dans ce moment de la journée ? Probablement. Un simple passant ? C'était une possibilité. Cela pouvait tout aussi bien être un habitué des lieux, q'un étranger passant là par hasard. La clientèle du Bar à Sushi était très hétérogène, on pouvait donc s'attendre à tout et n'importe quoi. Elle entendit alors les bruits de pas se rapprocher, accompagnés des paroles de Simon et du client qui avait engagés la conversation. Mais là non plus, cela ne prouvait rien : les gens qui connaissaient Simon de vue ou en tant que client du bar étaient plutôt nombreux. Là aussi, la possibilité du tout et n'importe quoi était grande. Apparut alors la tête de Simon, qui demanda :
- Fujiya, un peu de compagnie ?
- Les sushis sont meilleurs quand on les mange à plusieurs, répondit-elle en souriant.
Simon hocha alors la tête et indiqua sa place au nouveau client avant de lui donner le menu. Celui-ci prit commande et rendit le menu à Simon qui repartit pour un autre aller-retour. Anju ferma alors son calepin et leva les yeux vers le nouveau venu...


Dernière édition par Anju Fujiyama le Lun 6 Sep - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colourful-jack.tumblr.com/


Ikebukuro, c'est chez moi !
Ikebukuro, c'est chez moi !


avatar

Messages : 436
Emploi : Ecolière quand l'envie m'en prend
Localisation : Ikebukuro
Récompenses :



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: ~「Time to lunch//joys of voicemail」[with Mieko Suzu]{FINISHED!}   Ven 27 Aoû - 10:22

Je me promenais dans Ikebukuro. Cela ne faisait pas si longtemps que j’étais arrivée mais je me sentais déjà plus qu’à l’aise dans ce drôle de quartier ! Une amie d’école m’avait fournie un album avec les « Curiosités » du quartier et des autocollants afin de marquer mes rencontres. Pour une « Curiosité » trouvée, une image ! Un genre de bon point, en fait. Je me demande si j’aurai un cadeau une fois que j’aurai complété mon carnet…
Me décidant à reprendre mes recherches et n’ayant dans le coin ni motarde sans tête, ni homme en costume de barman à la force surhumaine, je décidai d’aller fouiner autour du restaurant de sushi russes. J’en avais assez de demander aux gens : « Par hasard, vous ne connaitriez pas le chef du groupe des Dollars ? », pour m’entendre répondre « Non. » ou même rien du tout (ma patience a tout de même des limites). Ce que j’espérais maintenant trouver, c’était ce fameux chat-fantôme !
Je n’avais encore jamais rencontré de spectres, j’étais donc très excitée ! J’arrivai au restaurant et l’inspectai sous tous les angles avant d’en faire le tour plusieurs fois.
Cependant … je ne trouvai rien et finis par comprendre que soit ce fantôme dormait, soit il était occupé et ne pouvait donc me saluer.

Mais je ne voulais pas être venue là pour rien, et j’entrai finalement dans le restaurant. Je restai figée un moment sur le pas de la porte avant de m’exclamer :
-Waohhh !
Pas très original, d’accord, mais passer d’un endroit aussi animé que les rues d’Ikebukuro à un calme comme celui-là, de quelque planète que l’on vienne, ça surprend. Alors que je m’en remettais à peine, un employé vint m’accueillir. Mais alors, qu’est ce qu’il était grand !! Ce que je ne pus m’empêcher de remarquer à haute voix :
-Qu’est ce que vous êtes grand !!
Me rendant compte un peu tard qu’il pourrait mal le prendre, je me dépêchai de rajouter :
-Je vous envie !! Ca doit être génial d’être aussi grand !! Et en plus ça doit être super dans les rues ! Vous au moins, vous pouvez voir où vous aller ! Vraiment, j’aimerais bien être à votre place !!
Je n’eus aucun mal à avoir l’air enthousiaste vu que je l’étais réellement.
En fait ce rajout était totalement inutile, le monsieur ne m’en voulait pas du tout!
Il m’apprit qu’il s’appelait Simon et me proposa de m’asseoir à une table en compagnie d’une jeune fille, seule, qui était en ce moment en train d’écrire quelque chose d’un air très absorbé.
Simon demanda à cette « Fujiya », c’est ainsi qu’il l’appelait, si elle voulait un peu de compagnie. Elle lui répondit en souriant :
-Les sushis sont meilleurs quand on les mange à plusieurs.
Je m’assis donc en face d’elle et pris le menu que me tendait Simon.
Je le lui rendis après avoir commandé quelques plats afin d’avoir plus de choses à raconter à mon retour sur Pororoka. La cuisine terrienne reste un mystère pour les habitants de ma planète car nous n’avons pas de système digestif. Hum… La nourriture est en quelque sorte « assimilée » par la peau… Et c’est comme ça que les petits blobs deviennent grands…Ah, c’est trop compliqué pour moi, ces trucs scientifiques !

J’observais à présent ma vis-à-vis. Elle était vraiment belle ! Simon partit et je continuais à la regarder lorsque celle-ci cessa d’écrire et leva la tête. Décidant d’entamer la conversation sans faire de bourdes, je sortis vivement mon « Cahier des usages humains☺ » et vérifiai deux-trois trucs.
Rassurée, je le rangeai et me lançai :
-Bonjour ! Je m’appelle Mieko ! Enchantée de faire ta connaissance ! Toi, c’est Fujiya-san, c’est ça? Ou bien Fujiya-neesan ?
Je lui souriais quand je me rendis compte que la table était un peu haute pour moi.
-On dirait que je suis un peu trop petite, dis-je en souriant toujours.
Je descendis de mon siège sans lui laisser le temps de répondre, déposai mon sac dessus et me rassis.
-Comme ça, ça devrait aller.
Effectivement j’étais à la bonne hauteur.

Maintenant bien installée, j’attendis qu’elle me réponde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


♪~All | the | right | Moves~♪
♪~All | the | right | Moves~♪


avatar

Messages : 337
Age : 30
Emploi : Chanteuse, musicienne
Localisation : Dans les rues d'Ikebukuro... avec toujours de la musique dans les oreilles



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: ~「Time to lunch//joys of voicemail」[with Mieko Suzu]{FINISHED!}   Ven 27 Aoû - 15:27

-Bonjour ! Je m’appelle Mieko ! Enchantée de faire ta connaissance ! Toi, c’est Fujiya-san, c’est ça? Ou bien Fujiya-neesan ?

Fujiya... neesan ? Anju fut frappée, autant que surprise, par l'expression. Alors là, c'était bien la première fois qu'on l'appelait comme ça ! Pourtant, elle pensait avoir fait à peu près le tour des appellations : Fujiya-san en général, Fujiya-kun pour ceux qui la prenait pour un garçon sur les chats, Fujiya-chan quelquefois... Mais bon, il fallait un début à tout et puis, ce n'était pas quelque chose de spécialement important et puis, au fond, ça l'amusait.
La dénommée Mieko avait également un look assez... différent de ce qu'on pouvais apercevoir habituellement à Ikebukuro : de grands yeux verts faisant ressortir une chevelure de la même couleur. Une coloration ? Si c'était le cas, chapeau au coiffeur ! Étrangement, cela la fit penser aux personnages des mangas aux couleurs de cheveux improbables qui leur allait parfaitement. Avez-vous déjà vu une personne aux cheveux roses (qui ne soient pas une perruque) ? Le résultat était en général assez... particulier.
De plus, sa petite taille et son expression constamment souriante lui donnait un air mignon. Elle ne devait pas encore être entrée au collège... Ou alors, sous cette apparence "kawaii" se cachait le cerveau d'une surdouée, on ne sait jamais. Son interlocutrice sembla se rendre compte qu'elle était un peu petite pour la table car elle dit en souriant :

-On dirait que je suis un peu trop petite.

Sous le regard surpris de "Fujiya-neesan", la dénommée Mieko descendit de son siège et se servit de son sac en tant que réhausseur et se rassit. L'idée arracha un sourire amusé à Anju. Le sac pouvait remplir plus de rôles qu'elle ne le pensait. Oreiller, arme (une fois bien rempli), accessoire (bien qu'elle préférait que son utilité soit réelle), réhausseur...
Visiblement satisfaite du résultat, la dénommée Mieko déclara :

-Comme ça, ça devrait aller.

On disait souvent que les étrangers avaient quelquefois des manies, des attitudes bizarres, mais cette fois-ci, la situation était plutôt cocasse. Mieko ne devait sans doute pas être à Ikebukuro depuis bien longtemps...

- Excuse-moi de ne pas m'être présentée convenablement, répondit Anju en souriant, je suis Anju Fujiyama, 22 ans, mais tu peux m'appeler Fujiya si tu le veux.

C'est ce moment que Simon choisit pour apporter les commandes, avec sa version de "bon appétit". La jeune femme, sentant son estomac sur le point de gronder, n'eut d'autre choix que de s'attaquer au plat qui n'attendait que d'être dévoré.

- Itadakimasu !

Le plateau déposé en face d'elle ne resterai pas rempli bien longtemps. En observant bien, on voyait fréquemment un morceau de poisson, une boulette de riz ou autre chose disparaitre subitement. S'étant attaquée à son cinquième sushi, Anju demanda :

- Tu n'as pas l'air d'être une habituée d'Ikebukuro... Tu viens d'arriver en ville ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colourful-jack.tumblr.com/


Ikebukuro, c'est chez moi !
Ikebukuro, c'est chez moi !


avatar

Messages : 436
Emploi : Ecolière quand l'envie m'en prend
Localisation : Ikebukuro
Récompenses :



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: ~「Time to lunch//joys of voicemail」[with Mieko Suzu]{FINISHED!}   Ven 27 Aoû - 23:37

Après m’être rassise, je me rendis compte que Fujiya-neesan souriait. Ca me faisait plaisir ! Je me demandais ce qui allait se passer ensuite quand elle répondit à ma première question.

-Excuse-moi de ne pas m'être présentée convenablement, répondit Anju en souriant, je suis Anju Fujiyama, 22 ans, mais tu peux m'appeler Fujiya si tu le veux.

Les gens sont bien bizarres… Pourquoi utiliser un pseudonyme dans un restaurant de sushis ? Ou bien, c’était normal pour les humains de faire ça ? Je n’y comprenais vraiment rien … Mais étant donné qu’elle m’avait laissé choisir entre le pseudonyme et le vrai nom, je décidai de lui répondre que je préférais son vrai nom. D’abord, la vérité, c’est toujours mieux, et puis cela sonnait mieux à mes oreilles !

Enfin, au départ je voulais lui répondre mais Simon arriva avec nos plats. Et là…
On pourrait dire, qu’en quelque sorte, mon esprit avait relégué la discussion en deuxième position, juste derrière le repas.
J’entendis à peine Anju-neesan me souhaitant bon appétit car je me demandais par où commencer. Un peu troublée d’entendre une voix extérieure alors que je me concentrai entièrement sur mon repas, je lui répondis machinalement :

-Itadakimasu.


Alors qu’elle commençait à manger, je fis de même.
Mon sourire remonta jusque derrière mes oreilles, puis revint rapidement à la normale car j’avais peur d’effrayer Anju-neesan. C’était vraiment très bon !!
Je continuai donc, ravie, à manger. Pendant que je me régalais, je jetai un œil à la manière de manger d’Anju-neesan et je fus stupéfiée ! Je voyais les aliments disparaître, littéralement, de son assiette !! J’observais ce spectacle, sans oublier de manger (évidemment), lorsqu’Anju-neesan me posa une question.

-Tu n'as pas l'air d'être une habituée d'Ikebukuro... Tu viens d'arriver en ville ?

Surprise, je la dévisageai avec un mélange de stupeur et d’admiration sur mon visage.

-Oui, pour un échange scolaire ! Il y a quelques jours … Mais, Anju-neesan, comment t’as deviné ?!


Pensant soudain à un roman que j’avais lu, je m’empressai de la questionner plus avant.

-Anju-neesan … Est-ce que par hasard…

Je marquai une pause avant de continuer un ton plus bas.

-Est-ce que par hasard… Toi aussi, tu serais une extraterrestre ? J’ai lu que sur certaines planètes, ils pouvaient lire dans l’esprit des gens !! Ah ! Mais c’est vrai qu’en plus tu sais faire disparaître la nourriture ! Donc, t’en es vraiment une ?!

Surexcitée, j’attendis sa réponse avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


♪~All | the | right | Moves~♪
♪~All | the | right | Moves~♪


avatar

Messages : 337
Age : 30
Emploi : Chanteuse, musicienne
Localisation : Dans les rues d'Ikebukuro... avec toujours de la musique dans les oreilles



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: ~「Time to lunch//joys of voicemail」[with Mieko Suzu]{FINISHED!}   Sam 28 Aoû - 1:19

- Tu n'as pas l'air d'être une habituée d'Ikebukuro... Tu viens d'arriver en ville ?

-Oui, pour un échange scolaire ! Il y a quelques jours … Mais, Anju-neesan, comment t’as deviné ?!

La question était tout à fait normale pour une nouvelle venue, aussi Anju allait-elle lui répondre quand Mieko poursuivit sur sa lancée :

-Anju-neesan … Est-ce que par hasard…

La jeune femme sentit soudain des sueurs froides lui couler dans le dos. Avait-elle deviné ? Ou était-elle tout simplement trop curieuse ? Car si elle lui demandait si elle faisait partie des Dollars, elle ne pourrait pas lui mentir, ses seules obligations étant de revendiquer son appartenance au gang. Mais alors, n'aurait-elle pas des problèmes ensuite ? Mieko était assez jeune, on pouvait assez facilement lui soutirer des informations...

-Est-ce que par hasard… Toi aussi, tu serais une extraterrestre ? J’ai lu que sur certaines planètes, ils pouvaient lire dans l’esprit des gens !! Ah ! Mais c’est vrai qu’en plus tu sais faire disparaître la nourriture ! Donc, t’en es vraiment une ?!

Anju fut si surprise que le morceau de poisson qu'elle tenait à l'aide de ses baguettes retomba dans son plateau. Elle fixa pendant un moment Mieko, la bouche ouverte avec une expression ahurie sur le visage. On se serait cru dans un film, deux actrice échangeant leurs répliques, mais en beaucoup plus convaincant. Était-ce une blague ? Ou... pensait-elle vraiment ce qu'elle disait ? Une extraterrestre ? Et télépathe en plus de ça ?!
La jeune fille ne fut pas capable de se retenir plus longtemps et éclata de rire. Et elle continua de rire au point d'avoir mal au ventre. Elle essuya alors une larme qui perlait au coin de son oeil. Anju entreprit alors de reprendre son souffle, ne pouvant se retenir de laisser échapper un rire nerveux de temps en temps.

- Non... non pas du tout ! répondit-elle, toujours en proie à quelques crises passagères. Je ne suis ni un extraterrestre, ni un alien. Je suis 100% humaine, made in Japan. Je n'ai aucun pouvoir et je suis encore moins télépathe ! J'ai simplement remarqué que tu agissais un peu différemment que les habitants d'Ikebukuro, je me suis donc posé la question. Tu sais, le quartier a beau être constamment en mouvement, on reconnaît un habitué du quartier. C'est un peu compliqué, mais disons que l'attitude, la façon de parler et un tas d'autres choses nous permettent d'en apprendre beaucoup sur les gens. Pour la nourriture, je ne fais que manger, elle ne disparait pas toute seule ! Mais pourquoi le "toi aussi" ? En es-tu vraiment une ?

La jeune femme s'arrêta un moment, prenant soigneusement un sushi entre ses baguettes, histoire d'être sûre qu'il ne tomberait pas. Elle ne croyait pas spécialement à l'existence des extraterrestre. A ses yeux, il s'agissait plus de thèse humaines cherchant à se rassurer en se disant que les humains n'était pas les seuls être vivants dans l'univers. Anju examina alors minutieusement son sushi avant de le manger, s'essuyant ensuite les recoins de sa bouche avec une serviette. Mais bon, on ne savait jamais rien...

- Vraiment, c'est la première fois que l'on me pose cette question... reprit-elle, même un fan ne m'a jamais demandé cela. Pourtant, je suis tout ce qu'il y a de plus humain. Certes, j'ai peut être un train de vie particulier, mais je ne suis pas la seule. Je suis d'ailleurs loin d'être la plus bizarre des humains, croit moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colourful-jack.tumblr.com/


Ikebukuro, c'est chez moi !
Ikebukuro, c'est chez moi !


avatar

Messages : 436
Emploi : Ecolière quand l'envie m'en prend
Localisation : Ikebukuro
Récompenses :



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: ~「Time to lunch//joys of voicemail」[with Mieko Suzu]{FINISHED!}   Sam 28 Aoû - 12:30


-Est-ce que par hasard… Toi aussi, tu serais une extraterrestre ? J’ai lu que sur certaines planètes, ils pouvaient lire dans l’esprit des gens !! Ah ! Mais c’est vrai qu’en plus tu sais faire disparaître la nourriture ! Donc, t’en es vraiment une ?!


Après ma question, Anju-neesan fit tomber le morceau de poisson qu’elle comptait gober et me regarda fixement. Au bout d’un moment, commençant à m’inquiéter un peu, je voulus lui demander ce qu’elle avait mais elle partit dans une crise de fou rire !

-Non... non pas du tout ! Je ne suis ni un extraterrestre, ni un alien. Je suis 100% humaine, made in Japan. Je n'ai aucun pouvoir et je suis encore moins télépathe ! J'ai simplement remarqué que tu agissais un peu différemment que les habitants d'Ikebukuro, je me suis donc posé la question. Tu sais, le quartier a beau être constamment en mouvement, on reconnaît un habitué du quartier. C'est un peu compliqué, mais disons que l'attitude, la façon de parler et un tas d'autres choses nous permettent d'en apprendre beaucoup sur les gens. Pour la nourriture, je ne fais que manger, elle ne disparait pas toute seule ! Mais pourquoi le "toi aussi" ? En es-tu vraiment une ?

Ecoutant attentivement sa réponse, je continuais de manger, songeuse.
Anju-neesan était vraiment rapide pour désintégrer ainsi sa nourriture !
Je voulus lui expliquer le « toi aussi », mais comme elle recommençait à parler, je repris un morceau de sushi.

-Vraiment, c'est la première fois que l'on me pose cette question... reprit-elle, même un fan ne m'a jamais demandé cela. Pourtant, je suis tout ce qu'il y a de plus humain. Certes, j'ai peut être un train de vie particulier, mais je ne suis pas la seule. Je suis d'ailleurs loin d'être la plus bizarre des humains, croit moi.

Des fans ? Un train de vie particulier ? Je me demandais ce que pouvait bien être son travail mais ayant peur d’être trop indiscrète, je lui fournis quelques explications sur moi.

-En fait, je viens de la planète Pororoka près de l’étoile numéro E126k !! Je suis donc bien une « extraterrestre » ! Tu vois, ma vraie forme est plus « verte », d’ailleurs, ça a tendance à déteindre sur mes cheveux… Euh, tu vois la gelée de framboises ? Ben, je suis plutôt pareille, un « blob », sauf que pas de la même couleur !

Pensant soudain qu’elle n’aillait peut-être pas me croire, je me repris :

-Attend… Euh… Comment je pourrais te montrer…

Je décidai de lui montrer une petite transformation, histoire de lui prouver que mes dires.

-Sois pas trop surprise, d’accord?

Sans attendre de réponse, je transformai ma main en trois petites balles vertes qui se détachèrent de mon corps. Les lançant en l’air, j’ouvris ma bouche jusqu’aux oreilles et les avalai (gloup). Ma main et ma bouche revinrent à leur état normal et je souris à Anju-neesan.

-Tadaaaam !! Alors, tu me crois maintenant, pas vrai ?

Ravie de ma petite prestation, j’attendis la réponse d’Anju-neesan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


♪~All | the | right | Moves~♪
♪~All | the | right | Moves~♪


avatar

Messages : 337
Age : 30
Emploi : Chanteuse, musicienne
Localisation : Dans les rues d'Ikebukuro... avec toujours de la musique dans les oreilles



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: ~「Time to lunch//joys of voicemail」[with Mieko Suzu]{FINISHED!}   Sam 28 Aoû - 17:47

-Tadaaaam !! Alors, tu me crois maintenant, pas vrai ?

Une fois de plus, Anju la regarda fixement, incapable de croire ce qu'elle venait de voir. C'était si soudain et... irréaliste ! Alors, devait-elle se mentir en se disant qu'il ne s'était rien passé ? Allait-elle faire comme si elle n'avait pas vu la main se transformer en petites balles vertes ? Non, de toute façon, elle serait incapable de se mentir à elle-même. La jeune femme devait bien admettre que ce qu'elle venait de voir sortait de l'ordinaire. Il ne s'agissait sûrement pas d'un banal tour de passe-passe, elle avait vu la main se changer en ces petites boules vertes. Elle ne put s'empêcher de se pincer légèrement la main pour s'assurer que ce n'était pas un rêve. Comme elle le pensait, elle ressentit très nettement la légère douleur du pincement. La réalité, hein ? Bon, il fallait l'accepter si c'était comme ça.

- Whaou, c'est... étrange, répondit Anju, quelque peu secouée, je ne savais pas que de telles choses étaient possibles. C'est pour le moins impressionnant.

La jeune fille reposa les yeux sur ses sushis et continua de les manger comme si de rien n'était. C'était la chose dans laquelle elle excellait : faire semblant d'agir normalement, comme si tout allait bien, comme si rien ne s'était passé. En même temps, ça l'aidait pas mal devant les journalistes et la presse. C'était une profession où il ne fallait rien laisser paraître, seulement se montrer, rester sage, donner son avis quelquefois. Autrement, elle se sentait comme une poupée que l'on exhibait, souriante, sage et muette. Là pour le décor, pour les gens, rien d'autre. Anju releva alors la tête, souriante et paraissant tout à fait normale. Paraissant seulement.

- Et bien, je suis forcée de te croire Mieko-san. Il semblerait que je sois encore très loin de connaître tout sur l'univers.

Oui, il suffisait d'agir comme ça, et tout irait bien. C'était la seule solution qu'elle avait... Au moins, elle n'avait pas été démasquée, c'était le principal. Aucune question sur les Dollars, ni du type "tu ne serais pas ... par hasard ?". Finalement, ce n'était pas si terrible.
Elle entreprit alors de finir son repas, son plateau était à présent presque vite en quelques coups de baguettes. Rassasiée, elle demanda
alors :

- Alors, que penses-tu d'Ikebukuro, Mieko-san ? Tu te plais ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colourful-jack.tumblr.com/


Ikebukuro, c'est chez moi !
Ikebukuro, c'est chez moi !


avatar

Messages : 436
Emploi : Ecolière quand l'envie m'en prend
Localisation : Ikebukuro
Récompenses :



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: ~「Time to lunch//joys of voicemail」[with Mieko Suzu]{FINISHED!}   Dim 29 Aoû - 22:10

J’étais vraiment ravie de mon petit effet ! Anju-neesan, ébahie, se trouvait dans une profonde réflexion. Ne voulant pas la déranger mais encore moins perdre mon temps, je finis de manger les quelques sushi qui me restaient.

- Whaou, c'est... Etrange, je ne savais pas que de telles choses étaient possibles. C'est pour le moins impressionnant.

J’étais un peu déçue de sa réponse. Bien qu’elle ait eu l’air un peu bouleversée, ce n’était vraiment pas une réaction amusante ! Je m’attendais à tout sauf à ça ! Une réponse calme, posée… Cela m’étonnait énormément… Pendant que je me demandais quoi dire après une réponse pareille, Anju-neesan recommença à manger.

-Et bien, je suis forcée de te croire Mieko-san. Il semblerait que je sois encore très loin de connaître tout sur l'univers.

Encore une réponse sobre ! A chaque fois, c’était comme si un éclair me foudroyait. Mon petit numéro n’avait-il plus aucun succès ? M’inquiétant vraiment de ce que j’allais dire pour le coup, je sortis de nouveau, le plus discrètement possible, mon « Cahier des usages humains☺ ». Je cherchais la réponse adéquate pour ce genre de situation lorsque je me rendis compte que ça n’y était pas ! Un peu désarçonnée, je rangeais prestement mon cahier lorsqu’ Anju-neesan reprit :


- Alors, que penses-tu d'Ikebukuro, Mieko-san ? Tu te plais ici ?

Ouf ! Enfin une question à laquelle je pouvais répondre sans problème !

-Oui, beaucoup ! Ce quartier est génial ! J’y rencontre plein de gens géniaux !
Au fait, appelle moi « Mieko-chan », t’es d’accord ?


Pensant soudainement à mon album de stickers, je décidai de tenter de questionner Anju-neesan à ce sujet. Je le sortis donc avant de le lui coller sous le nez.

-Au fait, tu connaitrais pas une de ces personnes ? J’ai pas encore réussi à croiser la motarde sans tête ou l’homme super fort. Le chat-fantôme était occupé quand je suis allé le voir et personne ne connait jamais, jamais, le chef des Dollars !
Tu le connais toi ? Peut-être même que tu fais partie de son groupe ! Dis ? Dis ?


Je me demandais si j’étais tombée juste lorsque je me rendis compte que j’étais presque assise sur la table. Me reprenant, je me rassis correctement en regardant Anju-neesan. Qu’allait -t-elle me répondre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


♪~All | the | right | Moves~♪
♪~All | the | right | Moves~♪


avatar

Messages : 337
Age : 30
Emploi : Chanteuse, musicienne
Localisation : Dans les rues d'Ikebukuro... avec toujours de la musique dans les oreilles



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: ~「Time to lunch//joys of voicemail」[with Mieko Suzu]{FINISHED!}   Lun 30 Aoû - 0:34

-Au fait, tu connaitrais pas une de ces personnes ? J’ai pas encore réussi à croiser la motarde sans tête ou l’homme super fort. Le chat-fantôme était occupé quand je suis allé le voir et personne ne connait jamais, jamais, le chef des Dollars !
Tu le connais toi ? Peut-être même que tu fais partie de son groupe ! Dis ? Dis ?


Ahah, finalement elles étaient inévitables ! Toujours les mêmes questions, dans toutes les bouches des non-habitués. Les "curiosités" du coin attiraient beaucoup les curieux, qu'il s'agissent de légendes urbaines, personnes hors du commun ou organisations. Alors, par où commencer ? Peut-être par les personnes hors du commun, cela était une pente moins glissante.

- Hum..., dit-elle en réfléchissant, la motarde sans tête est avant tout une légende urbaine, car, bien que cette motarde existe, on ne sait pas si la rumeur disant qu'elle n'a pas de tête est vrai, car elle garde constamment son casque sur sa tête. Si ça se trouve, il s'agit juste d'une motarde ordinaire, mais bon...

Anju s'interrompit un instant pour regarder brièvement l'heure. Il lui restait encore du temps avant de reprendre ses activités. Pas besoin de se presser donc, ni de précipiter la fin de la conversation. La jeune femme reprit ses explications, espérant que cette conversation l'aiderait à passer le temps :

- Pour ce qui est de l'homme très fort, beaucoup disent qu'il est probablement le plus fort d'Ikebukuro. Il s'appelle Heiwajima Shizuo, j'ai beaucoup entendu parler de lui lorsque je suis arrivée dans le quartier. Il vaut mieux ne pas l'embêter, car même s'il est plutôt calme en tant normal, il change complètement de personnalité lorsqu'il s'énerve. Et là, mieux vaut ne pas se trouver dans les parages.

En effet, Anju se souvenait de ce jour où elle était arrivée dans le quartier pour s'installer et qu'elle avait eu la surprise de voir soudain... un distributeur volant ? Enfin bref, disons quelque chose de lourd qui n'était pas sensé quitter le sol s'était retrouvé projeté dans les air, suivit ensuite de quelques personnes. C'était vraiment difficile à croire la première fois, mais ce n'était qu'une question d'habitude. Pour la suite, Anju baissa d'un ton, de façon à ce que personne d'autre ne l'entende.

- Les Dollars, c'est un sujet très vague... Aucune couleur ne leur est attribuée, alors beaucoup disent qu'il est transparent. Personne ne connait leur chef, ni même l'effectif réel de ce groupe. Bien sûr, il y a des gens pour qui on peut être sûr qu'ils font partie de ce groupe, mais en général, tu ne peux pas distinguer une personne normale d'un membre des Dollars. Certain pensent qu'il s'agit en fait d'un ancien color gang, mais ce n'est qu'un théorie. Bref, les infos que tu peux trouver sur les Dollars sont plus souvent des rumeurs que des vraies infos. Je fais personnellement partie des Dollars et je peux t'assurer que nous ignorons complètement l'identité du fondateur. Je trouve que cette personne est un peu comme le groupe lui-même : Il est impossible de le trouver si tu le cherches, car tout ce qui l'entoure n'est que mystères et rumeurs. Pour le connaître, il faut qu'il se révèle à toi de son plein grès, et il ne le fera pas sans une bonne raison. Par contre, je connais quelques membres par leur pseudonyme. Je ne peux pas te dire leur nom mais si tu poses la question à quelqu'un, il te répondra franchement comme je viens de le faire. Car, la seule règle chez les Dollars est que nous revendiquions notre appartenance au groupe lorsque nous agissons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colourful-jack.tumblr.com/


Ikebukuro, c'est chez moi !
Ikebukuro, c'est chez moi !


avatar

Messages : 436
Emploi : Ecolière quand l'envie m'en prend
Localisation : Ikebukuro
Récompenses :



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: ~「Time to lunch//joys of voicemail」[with Mieko Suzu]{FINISHED!}   Lun 30 Aoû - 15:22

-Hum..., la motarde sans tête est avant tout une légende urbaine, car, bien que cette motarde existe, on ne sait pas si la rumeur disant qu'elle n'a pas de tête est vraie, car elle garde constamment son casque sur sa tête. Si ça se trouve, il s'agit juste d'une motarde ordinaire, mais bon...

J’écoutai attentivement Anju-neesan. La motarde sans tête serait donc une motarde ordinaire ? Non, je rejetai cette idée absurde.

-Pour ce qui est de l'homme très fort, beaucoup disent qu'il est probablement le plus fort d'Ikebukuro. Il s'appelle Heiwajima Shizuo, j'ai beaucoup entendu parler de lui lorsque je suis arrivée dans le quartier. Il vaut mieux ne pas l'embêter, car même s'il est plutôt calme en temps normal, il change complètement de personnalité lorsqu'il s'énerve. Et là, mieux vaut ne pas se trouver dans les parages.

Heiwajima Shizuo, hein ? Eh bien, je le chercherai dans l’annuaire dès que possible ! Si en plus, il est l’homme le plus fort d’Ikebukuro… ‘Faut vraiment que je le rencontre… Je notai toute ces informations dans mon organisme afin de ne pas oublier. Je ne peux pas dire « cerveau » : contrairement aux êtres humains, c’est plus complexe que ça chez nous… D’ailleurs, ça vous ferait peur si vous saviez la vérité.

Anju-neesan se lança dans une explication sur les Dollars. Je l’écoutai avec attention bien que cela soit un peu barbant. Après tout, pourquoi je pourrais pas trouver le chef des Dollars ? Tout est possible! Et je n’abandonnerai jamais ! Tout ce qui me parut vraiment intéressant dans son discours fut le moment où elle m’apprit qu’elle faisait elle-même partie des Dollars (J’étais tombée juste !). Si je demandais la même chose à des gens qui faisaient eux aussi partie des Dollars, d’après elle, ils répondraient la vérité !
Je me rendis alors compte d’une chose. Anju-neesan m’avait parlé de tous les points de ma liste, sauf du chat-fantôme !

Décidée à en apprendre plus sur ce dernier, je repris l’interrogatoire.
-Et le chat-fantôme ? Tu m’as pas parlé du chat-fantôme… C’est parce que tu le connais et que tu veux préserver son secret ? T’inquiètes pas, je serais muette comme … Comme… Euh c’est quoi déjà ? Ah ! Comme une carpe ! Voilà c’est ça !
Lui aussi il fait partie des Dollars ? Ouah ! Trop classe ! Il a donc un portable ! Il s’est bien adapté à notre époque ! Y a d’autres créatures fantastiques dans votre groupe ? Et les Dollars ? On peut les contacter ? C’est quoi vos activités ? Le fondateur est américain ? C’est pour ça, le nom ? C’est amusant ce que vous faites ? Je peux en faire partie ? Dis ?


Je voulais poser encore une petite dizaine de questions mais je me rendis compte que ça faisait déjà beaucoup pour un laps de temps aussi cours et je laissai Anju-neesan répondre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


♪~All | the | right | Moves~♪
♪~All | the | right | Moves~♪


avatar

Messages : 337
Age : 30
Emploi : Chanteuse, musicienne
Localisation : Dans les rues d'Ikebukuro... avec toujours de la musique dans les oreilles



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: ~「Time to lunch//joys of voicemail」[with Mieko Suzu]{FINISHED!}   Lun 30 Aoû - 20:05

-Et le chat-fantôme ? Tu m’as pas parlé du chat-fantôme… C’est parce que tu le connais et que tu veux préserver son secret ? T’inquiètes pas, je serais muette comme … Comme… Euh c’est quoi déjà ? Ah ! Comme une carpe ! Voilà c’est ça !
Lui aussi il fait partie des Dollars ? Ouah ! Trop classe ! Il a donc un portable ! Il s’est bien adapté à notre époque ! Y a d’autres créatures fantastiques dans votre groupe ? Et les Dollars ? On peut les contacter ? C’est quoi vos activités ? Le fondateur est américain ? C’est pour ça, le nom ? C’est amusant ce que vous faites ? Je peux en faire partie ? Dis ?


Anju avait cru bien faire en disant à Mieko qu'elle faisait partie des Dollars, espérant éviter un flot de question et respecter le principe des Dollars. Bon, au niveau question, c'était raté, très raté même. Et l'histoire du chat-fantôme... Là, ce n'était plus une légende urbaine, mais une légende tout court. A dormir debout en plus. Pour ce qui était du flot de question, elle avait presque l'impression d'être dans une conférence de presse. Ah, la jeune femme évitait ce genre de réunions autant qu'elle le pouvait. Rester assise pendant des heures à devoir répondre à des questions plus d'ordre privée qu'autre chose, simplement pour donner à la presse people de quoi garder son lectorat, ce n'était pas quelque chose pour elle. Anju essaya donc de répondre au flot de question, ce qui lui semblait assez ardu.

- Le chat fantôme ? C'est plus une légende qu'autre chose. Crois la si tu veux, mais c'est uniquement un mythe, une histoire à dormir debout. De plus, les Dollars est un gang, il n'y pas d'animaux dedans. Les créatures fantastiques... Et bien, on dit que la motarde sans tête fait aussi partie des Dollars, mais ça aussi c'est une rumeur. Après, certains disent aussi que l'éventreur fait partie du groupe... Que des rumeurs en somme.

Anju s'arrêta un instant, allumant son portable pour montrer quelque chose à la jeune fille. Elle l'avait conservé dans la mémoire de son téléphone depuis le jour où elle l'avait reçu, comme pour s'assurer que ce n'était pas un rêve. Une fois retrouvé, elle continua :

- Les Dollars ne peuvent être contactés en tant que tel uniquement par des Dollars. Car, comme je viens de te le dire, les Dollars se parlent entre eux, échangent des messages et certains même se connaissent dans la vie réelle. Je suis désolée, mais je ne peux pas t'aider à contacter les autres, car tu n'es pas un membre du groupe. Et comme il n'y a pas de restrictions, pas d'obligations dans notre groupe, on a pas vraiment d'activités. On agit tous à notre manière, et c'est déjà bien. Le fondateur, on en sait rien, ni son âge, ni sa nationalité, rien du tout. En tout cas, il sait écrire le japonais puisque c'est dans cette langue que nous recevons les messages. Pour le nom... Je n'en sais rien du tout, c'est juste le nom du groupe. Et désolée de te décevoir mais... on ne demande pas à faire partie des Dollars. On accepte ou on refuse. Moi, j'ai reçu un mail me demandant si je voulais les rejoindre. J'ai cru à un canular, alors j'ai accepté. Ensuite, on m'a envoyé un mail avec une adresse internet et un mot de passe. Là, j'y ai trouvé un compte pour moi et en discutant avec d'autres membres j'ai compris que cela se passait toujours comme ça. C'est pareil, on ne sait pas qui nous a envoyé le mail, mais c'est grâce à lui que les Dollars ont pris tant d'ampleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colourful-jack.tumblr.com/


Ikebukuro, c'est chez moi !
Ikebukuro, c'est chez moi !


avatar

Messages : 436
Emploi : Ecolière quand l'envie m'en prend
Localisation : Ikebukuro
Récompenses :



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: ~「Time to lunch//joys of voicemail」[with Mieko Suzu]{FINISHED!}   Lun 30 Aoû - 21:54

- Le chat fantôme ? C'est plus une légende qu'autre chose. Crois-la si tu veux, mais c'est uniquement un mythe, une histoire à dormir debout. De plus, les Dollars est un gang, il n'y pas d'animaux dedans. Les créatures fantastiques... Et bien, on dit que la motarde sans tête fait aussi partie des Dollars, mais ça aussi c'est une rumeur. Après, certains disent aussi que l'éventreur fait partie du groupe... Que des rumeurs en somme.

Alors comme ça, la motarde sans tête ferait partie des Dollars ? Trop cool !
Un éventreur ?! Ouh là ! Ça a l’air dangereux ! Faudra que je pense à demander ce que c’est quand Anju-neesan aura fini de parler. Tiens, elle a sorti son portable ? Qu’est ce qu’elle me montre ? Un message… Qui l’invite à faire partie des Dollars ?! Intéressant…

-Les Dollars ne peuvent être contactés en tant que tel uniquement par des Dollars. Car, comme je viens de te le dire, les Dollars se parlent entre eux, échangent des messages et certains même se connaissent dans la vie réelle. Je suis désolée, mais je ne peux pas t'aider à contacter les autres, car tu n'es pas un membre du groupe. Et comme il n'y a pas de restrictions, pas d'obligations dans notre groupe, on a pas vraiment d'activités. On agit tous à notre manière, et c'est déjà bien. Le fondateur, on en sait rien, ni son âge, ni sa nationalité, rien du tout. En tout cas, il sait écrire le japonais puisque c'est dans cette langue que nous recevons les messages. Pour le nom... Je n'en sais rien du tout, c'est juste le nom du groupe. Et désolée de te décevoir mais... on ne demande pas à faire partie des Dollars. On accepte ou on refuse. Moi, j'ai reçu un mail me demandant si je voulais les rejoindre. J'ai cru à un canular, alors j'ai accepté. Ensuite, on m'a envoyé un mail avec une adresse internet et un mot de passe. Là, j'y ai trouvé un compte pour moi et en discutant avec d'autres membres j'ai compris que cela se passait toujours comme ça. C'est pareil, on ne sait pas qui nous a envoyé le mail, mais c'est grâce à lui que les Dollars ont pris tant d'ampleur.

Ouhlà ! C’était vraiment une explication longue et compliquée ! Mais maintenant je comprenais un peu mieux.

-Je vois… Merci de m’avoir expliquée, Anju-neesan ! C’est plus clair dans ma tête maintenant !

Je hochai la tête lorsque j’eus l’impression d’avoir oublié quelque chose de vraiment très important ! Je cherchai un moment lorsque j’eus un déclic. C’était donc ça ! Comment avais-je pu passer à côté ?!

-Anju-neesan… Tout à l’heure… Tu as bien dit que … Que…

J’étais maintenant au bord des larmes. Non, c’était impossible… Anju-neesan n’avait pas pu dire ça !

-Tu… Tu as dit que le chat fantôme n’existait pas ? !


Je pleurai, cette fois pour de bon.

-Pourtant… Pourtant…Il existe ! Je t’assure ! J’ai vu des poils fantômes ! Et en plus y avais une odeur de cigare ! C’est une preuve qu’il existe et qu’il fume le cigare !

Je laissai couler mes larmes tout en regardant Anju-neesan, que tout le monde s’était mis à regarder. Je voulais absolument lui faire comprendre que je lui disais la vérité vraie, archi-vraie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


♪~All | the | right | Moves~♪
♪~All | the | right | Moves~♪


avatar

Messages : 337
Age : 30
Emploi : Chanteuse, musicienne
Localisation : Dans les rues d'Ikebukuro... avec toujours de la musique dans les oreilles



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: ~「Time to lunch//joys of voicemail」[with Mieko Suzu]{FINISHED!}   Jeu 2 Sep - 17:15

- Pourtant… Pourtant… Il existe ! Je t’assure ! J’ai vu des poils fantômes ! Et en plus y avais une odeur de cigare ! C’est une preuve qu’il existe et qu’il fume le cigare !

Anju fut totalement prise au dépourvu lorsqu'elle vit Mieko fondre en larmes. Alors comme ça, le chat fantôme était une réalité et fumait le cigare ? Si Mieko avait été plus âgée, Anju lui aurait certainement répondu "Ne te moque pas de moi !". Mais là... comment pouvait-elle croire autant en une simple rumeur ? Et par dessus le marché, Mieko se disait être une extra-terrestre. Pour la jeune femme, il s'agissait juste d'une étrangère qui était sans doute perdue en plein Tokyo. Rien à voir avec l'étoile x ou y. Oui, c'était juste ça. Une étrangère crédule, à la limite de la naïveté. En tout cas, ce n'était pas la priorité. Pour l'instant, la moitié de la clientèle du Bar à Sushi les fixaient avec surprise. Mais bientôt viendraient les questions indiscrètes et Anju voulait éviter ça. Autant que possible. Ne sachant que faire d'autre, elle posa sa main sur l'épaule de Mieko et lui dit d'une voix douce :

- Ne sois pas triste Mieko, je n'ai jamais dit que le chat-fantôme n'existait pas. Seulement que jusqu'à présent, je n'y croyais pas. Mais si tu me dis que tu as vu des preuves qu'il existe, alors je te crois, car je sais que tu ne me mentirais pas sur ce sujet. Alors ne pleure plus, car si tu le dis, je te crois.

Disant cela, la jeune femme regarda l'heure sur son portable. Aïe, elle devait partir immédiatement pour éviter d'être en retard ! Son manager ne risquait pas d'être content si elle n'était pas à l'heure au rendez-vous. Elle se ferait certainement réprimander copieusement. Anju fouilla alors dans ses poche et en sortit un morceau de papier blanc sur lequel elle marqua son adresse. La jeune femme la tendit alors vers Mieko, car c'était la seule chose qu'elle pouvait lui offrir. Juste la certitude que, au moins une personne dans cette ville, serait prête à l'écouter.

- Tiens, lui murmura-t-elle alors, si jamais tu veux me parler, n'hésite pas à venir me rendre visite à cette adresse, je t'offrirai du thé. De même, si tu veux savoir d'autres choses sur Ikebukuro, n'hésite pas à me le demander. Seulement, promets-moi de ne dire à personne que je fais partie des Dollars. Cela pourrait t'attirer beaucoup d'ennuis si on apprend que tu fréquentes un gang d'Ikebukuro. De même, ça m'attirerait des ennuis si une personne l'apprenait. Je peux te faire confiance n'est-ce pas ? Mais je dois partir maintenant, j'ai du travail. Ne pleure plus, d'accord ? Je compte sur toi.

Sur ce, la jeune femme se leva de table et rangea son téléphone dans ses poches. Les clients avaient l'air d'avoir repris leurs habitudes et plus aucune personne ne fixait la table et c'était beaucoup mieux ainsi. Elle n'aurait sans doutes pas à s'expliquer auprès des clients, mais elle tenait quand même à le faire auprès de Simon. Par politesse bien sûr, mais aussi parce qu'elle avait un peu honte. Alors qu'elle recherchait le calme ici, elle avait trouvé le moyen de se faire remarquer en faisant pleurer Mieko.

- Je dois y aller maintenant. Mais nous nous rencontrerons certainement à nouveau, Suzu Mieko-san...

Anju lui adressa alors un sourire puis se dirigea vers le comptoir où elle paya l'addition. Elle ne fit pas attention à la somme qu'elle versa et se souvint vaguement d'avoir dit : "gardez la monnaie". Car maintenant, ce dont elle avait hâte, c'était de sortir de ce restaurant, hors de la vue des clients trop curieux. Ce fut donc avec un sentiment de soulagement qu'elle quitta le Bar à Sushi Russe pour reprendre ses habitudes et retourner travailler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colourful-jack.tumblr.com/


Ikebukuro, c'est chez moi !
Ikebukuro, c'est chez moi !


avatar

Messages : 436
Emploi : Ecolière quand l'envie m'en prend
Localisation : Ikebukuro
Récompenses :



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: ~「Time to lunch//joys of voicemail」[with Mieko Suzu]{FINISHED!}   Dim 5 Sep - 21:44

- Ne sois pas triste Mieko, je n'ai jamais dit que le chat-fantôme n'existait pas. Seulement que jusqu'à présent, je n'y croyais pas. Mais si tu me dis que tu as vu des preuves qu'il existe, alors je te crois, car je sais que tu ne me mentirais pas sur ce sujet. Alors ne pleure plus, car si tu le dis, je te crois.

Soulagée qu’elle ne me prenne pas pour une menteuse, j’arrêtai immédiatement de pleurer. Anju-neesan avait tout de même l’air un peu inquiète … Un problème avec son portable ? Ah? C’est quoi ce papier ? Pourquoi est ce qu’elle me donne ça ?

-Tiens, si jamais tu veux me parler, n'hésite pas à venir me rendre visite à cette adresse, je t'offrirai du thé. De même, si tu veux savoir d'autres choses sur Ikebukuro, n'hésite pas à me le demander. Seulement, promets-moi de ne dire à personne que je fais partie des Dollars. Cela pourrait t'attirer beaucoup d'ennuis si on apprend que tu fréquentes un gang d'Ikebukuro. De même, ça m'attirerait des ennuis si une personne l'apprenait. Je peux te faire confiance n'est-ce pas ? Mais je dois partir maintenant, j'ai du travail. Ne pleure plus, d'accord ? Je compte sur toi.

Je hochai la tête en signe d’approbation. Alors, c’était son adresse ? Bon, ben, quand j’irai la voir, je lui demanderai ce que c’est que le « thé ». Pour me faire confiance, ça elle pouvait, même si je ne comprenais pas trop pourquoi ça pourrait me poser des problèmes. Et puis je n’ai même pas pensé à lui demander ce qu’était son travail ! Pour ça aussi il faudra que j’aille la voir… Elle avait parlé de « fans » une fois…

-Je dois y aller maintenant. Mais nous nous rencontrerons certainement à nouveau, Suzu Mieko-san...

-Au revoir, Anju-neesan !


Elle était partie. Je n’avais donc plus qu’à faire de même. Je me levai, pris mon sac et payai. Je quittai le restaurant après avoir salué Simon. Je sortis mon album et y ajoutai un autocollant bleu pour le groupe des Dollars. Autocollant bleu qui signifiait que j’avais rencontré un des membres. Je n’avais pas perdu ma journée ! Je me questionnai un peu sur l’ordre dans lequel j’allais continuer mes recherches avant de me décider. Je retournai derrière le bar à sushis et repris mon investigation sur le chat-fantôme, déterminée à le trouver.
Je rentrai le soir avec un sachet plein de poils fantomatiques – et non pas vide. Je m’aperçus alors que pendant toute cette journée, j’aurai du être à l’école.

-Oh, pas grave !

Je dinai, réglai la température de mon congélateur et me couchai avec délice dedans.


[Fin.]















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur










MessageSujet: Re: ~「Time to lunch//joys of voicemail」[with Mieko Suzu]{FINISHED!}   

Revenir en haut Aller en bas
 

~「Time to lunch//joys of voicemail」[with Mieko Suzu]{FINISHED!}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Durarara!! Forum & RPG ::  :: 
Disque dur externe d'Izaya
 :: Archives RP
-