Partagez | 
 

 Retrouvailles [PV: Cherry Scorta]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Yo~ Moi je connais Ikebukuro~
Yo~ Moi je connais Ikebukuro~


avatar

Messages : 97
Age : 21
Emploi : Photographe amatrice (non reconnue)



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Retrouvailles [PV: Cherry Scorta]   Jeu 31 Mai - 22:52



. .Une sonnerie suivie d'une annonce venait de retentir. Le train à destination de Tokyo s'ébranla une dernière fois avant de se stabiliser devant le quai. Kim Adams attendit un moment avant de se lever de son siège et de se diriger vers la sortie. Elle s'imagina la rencontre dont elle avait déjà souvent rêvé. Cependant, elle avait beaucoup de mal à s'imaginer celle qu'elle allait revoir depuis des années, celle qui avait partagé sa jeunesse; Cherry Scorta. Elle devait être devenue si belle à présent...

. .Enfin, elle se leva, avança pas à pas vers la porte, puis posa son premier pied sur la terre japonaise. L'air était légèrement étouffant, mais le soleil du début d'après-midi donnait une ambiance chaleureuse au paysage. Vêtue simplement d'un débardeur flash rose et d'un short jaune pétard, Kim déambulait entre ses semblables, touristes, dont tous parlaient un langage personnalisé qui faisait sourire l'anglaise.

. .Le train s'ébranla alors dans un vacarme assourdissant et une nouvelle sonnerie retenti. Il partait. Alors, Kim, pourtant si grande pour une fille, se mit sur la pointe des pieds pour surplomber la foule et ainsi distinguer la personne qui l'attendait. Nothing. Non résignée, elle bouscula nombre de personnes avec son bastringue et atterrit sur une petite place après une série d'escaliers. Deux-trois bancs étaient occupés par des familles réunies. Kim souffla. Elle regarda sa montre : il était 14heures. Pas étonnant que le soleil tapait si fort, il était quasiment à son zénith ! Mais Cherry devrait être là... Elle n'était pas très ponctuelle, mais tout de même, après tout ce temps passé sans se voit, elle aurait pu fait un effort ! Plus important pour le moment, Kim allait attraper un énorme coup de soleil si elle ne bougeait pas d'ici ! Aussi engagea-t-elle une marche frénétique jusqu'à un coin d'ombre où elle pourrait s'asseoir.

« Non, Non ! » murmura-t-elle dans sa tête à l'égard d'une famille bruyante s'avançant à grand pas sur le dernier banc de libre. Trop tard, elle avait beau gesticuler, ils continuaient à rire comme des idiots.

. .Kim fit une tête décomposée. C'était à elle de devoir s'asseoir, avec le bas du dos en comporte à cause de ces sièges en béton, pas ces bourgeois pas malins pour se trouver un vrai parc ! Elle posa deux valises qui étaient dans sa main droite et fourra violemment celle-ci dans sa poche afin d'obtenir son téléphone portable. Elle l'avait changé récemment, et avait du mal avec le tactile. Mais elle se débrouilla pour sélectionner le numéro de sa chère. Elle appela. Ah, ces bips interminables ! Et rien au bout du compte ! Elle n'était tout de même pas en train de faire la grâce mat' ? Avait-elle osé coucher juste avant le retour de Kim ? Celle-ci renouvela l'appel, mais raccrocha aussitôt à peine avait-elle entendu le premier «bip». Fuck it. Elle tapa du pied contre le sol, mais vis deux jeunes hommes non déplaisant s'affaler dans l'herbe. Elle qui pensait que cela fait plouc, alla tout de même s'allonger non loin d'eux, à l'ombre d'un cerisier.

. .Kim somnolait légèrement, étrangement à d'habitude, elle se laissait aller dans un lieu dont elle ne connaissait rien, et qui, en plus, avait une réputation déjà bien fondée... Mais une sonnerie de portable vint la tirer de sa torpeur. L'un des deux hommes allongés non loin d'elle avait reçu un appel de sa «chérie» et ils allaient devoir la rejoindre. Kim s'étira alors longuement, faisant craquer chacun de ses os, et se recourbant comme un félin. Elle se leva lentement, prenant garde à ne pas trop se brusquer au risque de chopper un mal de tête à cause de la chaleur écrasante. Elle cala deux-trois de ses valises contre ses jambes et en pris une en main, cachant de l'autre ses yeux du soleil afin de guettait la population japonaise, enfin pas tout à fait. Une nouvelle vague de touriste avait eu le temps d'arriver pendant sa sieste. Good ! Eh bien, Cherry devait être arrivée !

. .C'est en effet elle que Kim voyait au loin, près de l'immense sculpture de chouette géante où elles s'étaient données rendez-vous. Élancée et gracieuse, ses longs cheveux noirs lui donnaient un air d'Esméralda. Elle était si belle, son tient bruni la rendait si sexy... Elle ne sût pas si elle l'avait vue arriver, mais Kim prit toutes ses valises en main et piqua un sprint entre les passants jusqu'à sa belle, avant de tout jeter à terre et de s'agripper au cou de Cherry pour l'embrasser.

« Girl ! » Avait-elle prit le temps de hurler pendant sa course.

Spoiler:
 


Dernière édition par Kim Adams le Lun 25 Juin - 13:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nouveau à Ikebukuro
Nouveau à Ikebukuro


avatar

Messages : 9
Age : 20
Emploi : BarMaid
Localisation : Dans un bar du quartier en train de servir... D'aguicher les clients... Ou de faire d'autres trucs.



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV: Cherry Scorta]   Dim 24 Juin - 23:45

Voila moins d'un mois que Cherry S'était installée à Ikebukuro. Vivre toute seule n'était pas simple pour elle, même si pour arrondir ses fins de mois elle avait pris l'habitude de séduire quelques hommes à l'allure plutôt riche et fortuné. Sa beauté lui avait fait obtenir un job de serveuse dans un bar, juste assez pour pouvoir manger à sa faim. Pour s'offrir son appartement, elle avait déniché un bel homme, la quarantaine, avec lequel elle vivait... Pour l'instant. Perchée sur ses talons, maquillée abondamment, elle ne paraissait pas ses vingt et un ans. Elle se vieillissait volontairement, elle avait fait croire à sa proie qu'elle avait dix ans de plus. Etant un homme d'affaires, l'homme que pillait Cherry était peu présent, il ne rentrerait pas avant deux mois au minimum, ce qui laissait l'appartement grand et vide de toute présence indésirable pour la jeune serveuse. Indésirable car la seule chose que cherchait Cherry, c'était un moyen pour ne plus revoir cet homme qu'elle n'aime pas, et qu'elle avait rencontré par hasard, entre deux chopes de bières à servir au bar.
Tout ce qui pouvait mettre la jeune fille de mauvaise humeur s'évanouit d'un coup, orsque dans sa tête se forma l'image d'une jeune fille aux cheveux longs à l'époque, avec un appareil photo autour du cou. Cette si jolie apparition n'était autre que Kim Adams, l'amie, l'amante, l'amour de Cherry. Cette derniere l'avait appelé, elle lui manquait, elle voulait vivre avec elle. Dnas le passé nos deux jeunes filles ont eu une relation, mais Kim était une grande voyageuse... Mais tout ce temps passé et toute la distance n'a pas éloigné leurs deux coeurs, aussi dès que Cherry avait déménagé et avait trouvé un pigeon pour s'acheter un appart', elle avait appelé sa bien-aimée. Bien-aimée qui arrivait en train dans moins d'un quart d'heure, et Cherry était encore dans un taxi et dans les embouteillages !
"Pas de souci mademoiselle, dans 30 minutes nous y serons !
_Pas moins ?? Accélérez !!!
_Peux pas, y a des voitures devant, même si c'est une route de campagne !! En réalité la gare est derrière cette colline, mais...
_J'y vais !"


Cherry descendit rapidement du taxi, en courant, et sans payer. Elle entendit derrière elle le chauffeur qui hurlait "Ma'moiselle ! Revenez payer !!!" mais elle fit la sourde oreille. En cinq minutes la voila en haut de la colline, et au loin elle apercevait une ligne de chemin de fer sur laquelle ralentissait un train, et plus loin la gare qu'elle devait atteindre en moins de deux minutes. Challenge accepted. Vêtue d'un haut assez décolleté bleu et d'un short jaune canari, elle courut tant qu'elle le pût et ne s'arrêta que plus de cinq minutes après, à l'entrée de la gare sans plus pouvoir respirer. Elle allait s'engager vers le train au moment où celui-ci partait. Elle recula d'étonnement et aperçut plus loin un homme en costume gris, brun et assez grand. Son "pigeon" était rentré beaucou plus tôt ! Elle alla se cacher non loin d'un coin de verdure, au moment-même où son portable semit à vibrer. Son homme lui avait laissé un texto: "Je rentre ce soir chérie Cherry, mais je repars dans deux ou trois jours. Prépare le lit ça va swinguer à mon retour ♥" Mais oui, c'est ça. Compte là-dessus, boulet. Elle éteignit son téléphone, personne ne dérangerait ses retrouvailles. Elle observa les alentours. Près de sa cachette se trouvait un coin d'herbe sur lequel étaient allongés deux beaux jeunes hommes, mais voilà qu'une jeune femme se levait. Ses cheveux étaient vraiment plus courts qu'avants, ils étaient plus clairs et elle était bronzé, mais 'appareil photo autour de son cou ne la trompait pas, c'était bien Kim, qui confirma cela en courant vers elle en criant "Giiiiiiiiiiiiiiiirl !". Cherry ouvrit ses bras et sa bien-aimée y atterrit aussitôt. Les deux jeunes filles tournèrent un moment sans se lacher, puis manquant de perdrel'équilibre, elles arrêtèrent leur tourniquet improvisé. "Kimou... Tu m'as tellement manqué !!" Elle détestait ce surnom, Kimou, mais Cherry l'adorait. Puis au moins elle était la seule à l'appeler ainsi. Cherry décoiffa son amie puis lui piqua une valise en criant "Let's go !" Elle était dans tous ses états, mais au moins Cherry était heureuse.


Dernière édition par Cherry Scorta le Mer 29 Aoû - 1:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Yo~ Moi je connais Ikebukuro~
Yo~ Moi je connais Ikebukuro~


avatar

Messages : 97
Age : 21
Emploi : Photographe amatrice (non reconnue)



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV: Cherry Scorta]   Lun 25 Juin - 13:19

Extase ;
Joie. Chaleur. Bonheur. Ardeur. Amour. Félicité.
Plaisir. Vitalité. Béatitude. Aise. Ivresse.
Passion. Frénésie. Envie. Excitation. Amusement...
Et une toute autre diablerie de sentiments.

Cherry la laissa se lover dans ses bras, l'élan les entraînant toutes les deux dans une danse circulaire frénétique, ponctuée de l'éclat du rire sonore de Kim Adams; et des passants, les regardant avec des yeux envieux et joueurs. Enfin, avant de risquer de s'étaler de tout leur long devant tout ce petit monde, elles stoppèrent leur ronde passionnée et Kim se laissa pendre au cou de Cherry, un grand sourire béa scotché au visage. Elle était de la même taille, même un peu plus haute, ses talons la grandissant de dix bons centimètres. Aussi, Kim laissa la pointe de ses pieds glisser au gré des mouvements de sa belle.

«
Kimou … » Susurra l'italienne.
Ladite grimaça à l'ouïe de ce surnom, mais s'empressa de garder son sourire, quoiqu'un peu forcé.

« Tu m'as tellement manqué !! »

La photographe craqua littéralement. Toujours suspendue au cou de sa belle, elle lui offrit un baiser goulu, puis descendit ses bras jusqu'à sa taille. Elle sentit ses formes pulpeuses sous le tissu. Des mois, des années qu'elles ne s'étaient pas touchées. Kim eut un élan de nostalgie, suivit d'une excitation ardente. C'était une ivresse où elle baignait... C'était si bon. Enfin, elle se retira de son étreinte, gardant cependant un espace restreint entre leurs deux corps.

« Et toi … ! Cela fait une éternité qu'on ne s'est pas vues ! »

Cherry lui décoiffa légèrement les cheveux, -en guise de réponse ?- provoquant un sursaut de recul de Kim, rabattant machinalement ses mains pour empêcher son amante de ruiner à elle seule une bonne heure -si ce n'est plus- de préparation. Elle fit la moue pour lui faire comprendre son désaccord, mais Cherry était déjà occupée à prendre une de ses valises.

« Let's go ! »Cria-t-elle, telle un capitaine pirate se lançant sur les flots.

Kim empêcha un rire, elle voyait son amie toute excitée, heureuse et délirante ; comme elle l'aimait. Mais la photographe s'amusait à devoir couper court à son élan.

« Oui, mais où ? » Susurra-t-elle d'un air ironique.

Puis, d'un sursaut, elle prit son appareil photo entre ses mains et arrêta d'un bras son amante.

« Attends, il faut immortaliser ça ! »

Kim se serra de plus belle contre Cherry, tenant avec force sa taille d'une main, et de l'autre son appareil, penché vers elles, dont le déclencheur sonore annonça, pour de bon l'arrivée de Kim au Japon. Elles visionnèrent ensemble leur première photo où elles étaient enfin réunies depuis tant de temps. Puis la brune aux cheveux courts eut un petit rire, avant de poser sa tête sur l'épaule de la brune aux cheveux longs.

« Je te suis, ma guide préférée. »

Bercée par le claquement des talons de Cherry sur le béton, Kim aurait pu facilement somnoler. Cependant, l'excitation était à son comble et elle ne cessait de regarder tout autour d'elle. D'ailleurs, parmi les passants enjoués, ensembles et réunis, se distinguait un gros homme en smoking gris, se dirigeant rapidement vers les deux filles. Il paraissait vieux, son double menton rentrant avec peine dans le col de sa chemise mouillée de sueur et ses gros doigts tripotant frénétiquement un mouchoir avec lequel il essayait son front où perlaient de nombreuses gouttes de transpiration. Le gros riche dans toute sa splendeur. Il était un peu petit -comparé à elle. Et franchement pas beau. La photographe tapota l'épaule de sa belle. Elle voulait l'avertir que cet homme en colère leur fonçait dessus et avait vraiment l'air de leur en vouloir. C'était peut-être un des pigeons de Cherry. Cependant, sa beauté lui fit tourner la tête, aussi s'empressa-t-elle de l'embrasser avec passion, stoppant leur marche et... Énervant de plus belle le vieil homme d'affaire.

Celui-ci se stoppa net, laissant tomber son attache-case et son mouchoir sale à terre. Il rougit de colère, ayant à présent l'air d'un nouveau né en pleur, ou alors, d'une vieille chouette ayant perdu son tricot presque fini ! Kim se serra contre Cherry, ayant presque peur de la suite, tandis que le gros homme baragouinait des mots inconnues de la jeune artiste.

« Qu'il est laid. Qu'est-ce qu'il dit ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nouveau à Ikebukuro
Nouveau à Ikebukuro


avatar

Messages : 9
Age : 20
Emploi : BarMaid
Localisation : Dans un bar du quartier en train de servir... D'aguicher les clients... Ou de faire d'autres trucs.



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV: Cherry Scorta]   Mer 29 Aoû - 0:49

« Let’s go !
_Oui, mais où ? »


Cherry ne dit rien, mais elle savait très bien où et comment la soirée allait se finir… Chez elle, dans les bras de sa chère Kim, toutes deux emportées par un tourbillon de sensations si délicieuses, interdites mais tant excitantes, perverses mais si enivrantes… Cherry avançait, perdue dans ses pensées, parmi la foule aux côtés de sa bien-aimée… Alors qu’elle fantasmait sa photographe d’amante interrompit son flot de pensées peu catholiques pour prendre une photo. Voila leur premier souvenir à Ikebukuro, c’était maintenant que l’aventure commençait vraiment ! Premier souvenir, qui sera bientôt suivi par beaucoup d’autres…

Tout sonnait comme un doux rêve dans les pensées de Cherry, pensées interrompues une nouvelle fois par Kim pour… Un baiser. C’est pardonnable cette fois, Cherry raffolait de ces langoureux baisers qui lui avait tant manqué, ces baisers qui sentaient bon le rouge à lèvres, ces baisers qui mélangeaient sincérité, amour et passion… C’était si différent des baisers baveux que lui donnaient ses pigeons, ces baisers-là, qui empestaient l’alcool, le tabac, parfois les oignons, ces baisers qui s’accompagnaient de caresses maladroites prodiguées par de grosses mains calleuses, et qui avertissaient juste la jeune fille que la soirée se terminerait surement à deux dans un lit, pour une bonne partie de jambe en l’air, jouissive pour l’un, souvent lassante pour l’autre. Les conquêtes que faisaient Cherry ne lui procuraient plus le même plaisir qu’avant, mais bon pensait-elle, sans ces « pigeons » trop aveuglés par les courbes généreuses de la plantureuse italienne, cette dernière ne vivrait pas si chichement. Les conquêtes répétitives de Cherry étaient plaisantes pour la jeune fille avant. Maintenant, tout ceci la lasse peu à peu, mais tant qu’elle n’aurait pas d’autre moyen de survie, elle continuerait à se donner aux plus riches. Quoiqu’avec l’arrivée de Kim, cela changerait plus rapidement… Elle avait quelques projets en tête, mais elle en ferait part à sa bien-aimée plus tard.

Le langoureux baiser donné par Kim avait arrêté leur marche, mais il avait fait entrer en scène un personnage… Indésirable. En effet devant les deux jeunes femmes se dressait un gros bonhomme en costume qui venait juste par consternation de lâcher son attaché-case. C’était Vincent, le pigeon principal de Cherry ! Dans son excitation, elle avait déjà oublié qu’elle l’avait aperçu en entrant dans la gare ! … Merde. « Attends Cherry je rêve la ! Alors comme ça quand je pars, tu passes tes journées à t’afficher devant tout le monde dans cette tenue ?? A t’afficher, à me tromper devant tout le monde ??? AVEC CETTE TRAINEE ??! Mais pour qui te prends-tu, tu sais que… » Cherry n’écoutait plus le flot d’insultes qui sortait de cette vilaine bouche posée sur cet horrible visage. Il avait insulté Kim. Elle allait lui répliquer par toutes les abomination qui lui passaient en tête lorsque sa douce lui dit d’un air quasiment innocent : « Qu’il est laid ! Qu’est-ce qu’il dit ? » . Cette phrase arracha, malgré la situation, quelques rires à Cherry, qui dit juste à Kim : « Oh, un bastardo. » Puis se tournant vers Vincent elle dit, dans un mélange de japonais, d’anglais et d’italien : « Non parle cosi della mia migliora amica, della mia cara ! This girl is Kim, my best friend. Et ne t’avise jamais plus de parler d’elle cosi, encore moins de me speak comme ça ! Tu veux régler this « problem » with us ? So come with us a casa, j’n’ai pas envie de m’afficher davanti tutto il mondo. » Le pigeon de Cherry écarquillait les yeux, il ne l'avait jamais vu hausser la voix, et personne ne haussait la voix devant ce patron de multinationale en général. Le coup de gueule de Cherry causait déja un effet de surprise, qui lui laissait un peu de répit avant les représailles. Mais elle se foutait de tout. Elle s’énervait pour Kim. Et aussi parce qu’elle savait ce pigeon si débile qu’en criant il oublierait peut-être les raisons de sa colère au bout d’un moment… En temps normal elle aurait utilisé son corps pour le calmer, la luxure a toujours désamorcé les conflits. Mais elle n’osait pas faire subir cela à Kim dès le premier jour…


Dernière édition par Cherry Scorta le Ven 31 Aoû - 1:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Yo~ Moi je connais Ikebukuro~
Yo~ Moi je connais Ikebukuro~


avatar

Messages : 97
Age : 21
Emploi : Photographe amatrice (non reconnue)



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV: Cherry Scorta]   Mer 29 Aoû - 23:19

« Qu'il est laid. Qu'est-ce qu'il dit ? »

Cherry la regarda d'un air interloqué et rit légèrement. La situation semblait tendu mais Kim avait sorti cela tout naturellement.

« Oh, un bastardo. »

La photographe hocha la tête. C'était bien un de ses pigeons. Croyait-il que Cherry l'aimait vraiment ? S'était-il au moins regardé dans un mirroir avant de penser ça ? Quel naïf... Sa chère se retourna vers le gros homme et se mit à déblatérer un flot de parole dans un tourbillon de langage ce qui rendait la chose plutôt comique. Kim se demandait si le pigeon allait tout comprendre, avec son air de gros nigot. A ce qu'elle-même compris, il l'avait plus ou moins insultée et Cherry la défendait. Elle lui proposa de régler ça " a casa" plutôt que devant tout ce monde les regardant en ricanant. Il est vrai qu'on se serait cru dans une véritable série télévisée. L'homme n'en croyait pas ses oreilles et paraissait déboussolé.
Kim regarda Cherry, s'avança un peu jusqu-à elle et lui sourit.

« C'est le gars de l'appart ? lui demanda-t-elle. J'ai une idée. Puis, après un clin d'oeil elle ajouta. Tu pense à ce que je pense, hein ! »

Alors elle s'avança de sorte à n'être qu'à quelques centimètres du ventre du gros homme. Elle s'abaissa lentement et le contourna d'un air autain, faisant glisser un main le long de sa cravate et l'autre caressant son menton.

« Vous parlez anglais n'est-ce pas ? »

Le pigeon bougonna quelque chose entre ses dents. Il paraissait extrêmement géner de la proximité qu'il y avait entre leurs deux corps, il transpirait encore plus que tout à l'heure. La photographe se plaça juste derrière son oreille, et lui souffla :

« Je suis vraiment désolée de tout ceci. Je suis une ancienne amie de Cherry et... Voyez-vous j'ai tendance à me laisser aller. Ne lui en voulait pas trop, ce n'est pas de sa faute, vraiment. Comme elle vous l'a très gentillement proposé, ajouta-t-elle en faisant un clin d'oeil à sa chère, nous pouvons en discuter autour d'un cocktail chez elle, pour calmer le jeu. »

Elle glissa ses deux bras autour de son cou, et déposa un baiser au coin de ses lèvres. Elle sourit innocemment.

« C'est bon ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur










MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV: Cherry Scorta]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles [PV: Cherry Scorta]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Durarara!! Forum & RPG ::  :: 
Gare JR Ikebukuro
-