AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 «Every teardrops is a waterfall. »[PV Ryan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Losing My Religion, I Work with Satan
Losing My Religion, I Work with Satan


avatar

Messages : 653
Age : 22
Emploi : Lycéenne photographe, stalkeuse du Shizaya 8D
Localisation : Ikebukuro!



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: «Every teardrops is a waterfall. »[PV Ryan]   Mer 7 Déc - 12:43


____La météo avait annoncé de grosses averses ce jour-là. Une pluie qui baissait votre moral, une fois le pied mis dehors. Cette pluie même qui vous filait le cafard et qui vous donnait envie de rester dans votre lit toute la journée. Du moins jusqu'à ce que le soleil revienne. Certains ont cette chance. D'autres, non. Et les autres n'étaient autre que les enfants de la maternelle à jusqu'au lycée en passant par les adultes qui devaient sortir de chez pour aller sur leurs lieux de travail. Mais cette pluie-là tombait sur tous les habitants d'Ikebukuro. Une belle journée en perspective...
____Postée devant le piano dans la salle de musique du lycée Raïra, une jeune étudiante baillait à s'en arracher la mâchoire. Cette jeune demoiselle avait très peu dormir à cause d'un certain informateur qui l'appelait en pleine nuit, à 3 heures de matin, pour lui refiler un de ses pénibles boulots, qui consistait à un trafic de drogues qu'elle devait surveiller et prendre l'argent qui lui revenait pour avoir fournir quelques informations au dealer. Evidemment, elle avait protesté au début, se plaignant d'avoir cours dans quelques heures et qu'il ne lui restait plus quelques heures de sommeil. Mais comme toujours, ce sale asticot avait réussi à la tirer de son lit et de la forcer à aller bosser. (Bonjour le chantage!) Tout en se dirigeant vers le point de rendez-vous, la lycéenne ruminait qu'elle était trop gentille avec tout le monde et qu'un beau jour elle fera tombée la tête de ce sale emmerdeur. En attendant, elle devait le garder encore en vie. Pour l'instant.

____Ce matin-là, pluvieux tout de même, Billie s'était installée devant le piano pour se calmer les nerfs et se détendre un peu. Ses doigts fins effleurèrent doucement les touches couleur ivoire. Elle se redressa, appuya quelques touches avant d'entonner une symphonie de Mozart. Elle ferma doucement ses yeux, laissant ses doigts aller chercher les touches. Cette symphonie était sa préférée, et la connaissait par coeur. La jeune russe avait l'habitude de la jouer autrefois pour ses parents lorsqu'ils étaient tous les deux présents. Et chaque fois, ils la félicitaient et la couvraient d'éloges.
____Le sourire de sa mère lui revint. Elle s'arrêta soudainement. Le cocon familial lui manquait. Énormément. Elle était partie de son propre chef, elle n'avait pas à revenir sur sa décision. Mais le manque persistait tout de même. Son père. Sa mère. Et même son frère qu'elle avait tant détesté pour l'avoir trahi. Les moments qu'elle avait passés avec Ryan étaient restés dans sa tête mais à quoi bon revenir sur le passé ? Il a du l'oublier avec le temps et passer à autre chose.
____La jeune adolescente sentit les larmes monter mais se mordit la lèvre inférieure pour se retenir. Le simple fait qu'il soit avec une autre fille la rendait folle. Il a évidemment de bonnes raisons de le faire après ce qu'il s'est passé. Mais pourquoi avait-elle cette sensation d'une histoire inachevée ? Comme si quelque chose avait été en suspension ou bien qu'on avait subitement arrêté la diffusion d'une série qui fonctionnait bien mais sans que personne n'en sache la véritable raison. Pourquoi avait-elle encore ce goût amer de remords et trahison dans la bouche ?

Pourquoi avait-elle envie de revoir Ryan ?

____La barrière céda et deux grosses larmes coulèrent le long de ses joues qui furent suivis par d'autre peu après. Elle serra les poings plus forts que jamais rendant les jointures de ses doigts encore plus beau que sa couleur naturelle. Ses ongles s'enfoncèrent dans la paume de sa main ce qui provoqua une légère incision. Elle essuya gauchement ses yeux avec la manche de sa veste et contempla sa main. La blessure se referma lentement alors que la cloche sonnait la prochaine heure de cours. Billie attrapa son sac et se dépêcha de sortir de la salle de musique. A peine avait-elle mis le pied dehors qu'elle se heurta contre quelqu'un.

-D-Désolée ! Bégaya-t-elle en s'inclinant.

____La personne contre qui elle s'était cognée marmonna quelque chose puis elle releva la tête pas très sûre de ce qu'elle avait entendu. Cette voix lui disait vaguement quelque chose. Elle se rendit compte qu'ils étaient proches l'un de l'autre. Et ce parfum lui était très familier. Ses yeux bleus légèrement rougis par les larmes remontèrent le long du cou... Elle écarquilla les yeux comme des soucoupes et en resta bouche bée. Ce visage, cette mèche, ce regard... Son coeur faillit la lâcher. Ses jambes tremblaient. Tout son corps tremblait. 

Le prénom du garçon qu'elle avait tant aimé traversa ses lèvres.



Ce que le monde ne devrait pas savoir!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetsdreams.forumgratuit.org/


I believe in my Destine


avatar

Messages : 44
Age : 24
Emploi : Lycéen, c'en est un ?
Localisation : Ikebukuro.



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: «Every teardrops is a waterfall. »[PV Ryan]   Ven 30 Déc - 0:43

Ikebukuro city,
06h34


____Ryan abattit un poing bien lourd sur son téléphone portable en grognant afin qu’il stoppe ce réveil insupportable. Quelques rayons de soleil chatouillaient son visage encore endormi.
Il fallait aller en cours aujourd’hui mais le jeune homme n’en avait fichtrement aucune envie. Rien que d’y penser dès le réveil, cela le mettait de mauvais poil. Même sa fidèle mèche ne s’agitait pas, elle restait molle et sans aucune énergie. Torse nu, sa peau collait un peu. A en juger les sueurs, il avait du faire un cauchemar… Mais il ne s’en souvenait pas. D’ailleurs, il ne voulait pas s’en rappeler. Il parvint à s’extirper de ses draps et se dirigea directement à la salle de bain pour se débarbouiller. Habillé, coiffé – là, sa mèche allait déjà mieux – il attrapa une pomme, sa guitare et son cartable.

« Holy shit, I forgot my book… » se souvint-il sur le chemin du lycée.

____Tant pis, de toute manière il détestait les mathématiques. (Il n’avait pas perdu cette habitude de parler anglais, cela lui revenait naturellement presque). Et de toute façon, il y avait toujours une demoiselle à ses pieds pour lui venir en aide. Soupir. C’était pratique mais lourd sur les bords.

____En effet, Ryan avait un succès fou auprès de la gente féminine japonaise. Il avait beau être banal – brun aux yeux sombres – il avait ce « truc » qui plaisait aux gens. Malgré qu’il soit du genre solitaire, dès qu’il commençait à gratter les cordes de sa guitare, il avait toujours son petit comité dans la cour ou les couloirs. Cela lui permettait de se sentir moins seul… Les filles n’avaient d’yeux que pour lui lorsqu’il chantait une ballade. Leur préférée se nommait « I can’t wait ». L’histoire était simple : un jeune homme amoureux qui ne pouvait pas attendre de faire de sa petite-amie son épouse, qui ne la laisserait jamais partir, à qui il promet le monde. Celle-là, il l’avait composée sur un coup de tête. Ainsi, lorsque sa voix résonnait en harmonie avec sa guitare – Cherry qu’il l’avait appelée – pour ses groupies, elles se taisaient toutes. Il n’est pas faux que Ryan appréciait d’avoir des admiratrices. Du moment qu’elles n’allaient pas jusqu’à le suivre jusque chez lui. Mais bon…

____Arrivé devant le portail de l’Académie, une averse s’abattit sur le brun ainsi que sur la foule d’élèves qui débarquait. Cartable au-dessus de la tête, ils fuyaient tous vers le préau. Ryan, lui, réussit à se frayer un chemin parmi le troupeau de nippons et préféra faire un petit détour. Il crut entendre la voix d’Emi se faire étouffer par la foule en l’appelant mais n’en releva point. Il la verrait plus tard. Ou pas.

____La cloche n’allait pas tarder à sonner. Merde, il n’aura pas le temps de faire son petit tour habituel. Pourquoi s’était-il attardé devant ce fichu magasin de photographie ?! Sûrement à cause du portrait du père de son ex-petite-amie qui l’avait interpelé. Tss… Le passé, toujours le passé qui le rattrape et le fait chuter ! Tant pis pour les maths, il sèchera la première heure. Alors pour se changer les idées, il alla s’isoler dans les escaliers qui menaient au toit de l’établissement, s’assit sur une des marches puis sortit un vieux cahier. Bic en main, il griffonna quelques phrases sur les lignes bleues et essaya de les associer avec quelques accords. Mais cela était sans compter sur un surveillant qui rodait dans les parages. Ryan rangea de suite sa guitare et ne fit plus aucun mouvement, plus aucun son. Heureusement pour lui, il ne se fit pas repérer. Ouf !
____Bon, cela se fera sans guitare pour l’instant.

____Et pendant qu’il laissait son esprit de compositeur voguer à travers ses idées brillantes, le professeur de Mathématiques inscrivit « Ryan Davis » dans la colonne des absents.


____La prochaine heure avait approchée à une vitesse hallucinante, il avait réussi à composer une chanson d’au moins 2minutes. Dès que la cloche retentit, il s’empressa de ranger ses affaires et de traverser le bâtiment à une vitesse fulgurante. Il bouscula quelques personnes et s’excusa à peine tant il était pressé. Pourquoi fallait-il que les cours d’anglais soient à l’autre bout de ce putain de lycée ?!
____Les maths il s’en foutait bien, mais l’anglais non ! Surtout pas la mégère qu’il avait comme enseignante. Ca, jamais !

____Rah, et comme par hasard, le couloir était bondé de monde…
Il ne perdit pas une seule seconde et emprunta les escaliers pour passer par l’étage du dessus. Il déboucha donc sur le coin « musique » de cette aile du bâtiment. Son coin préféré soit dit en passant. Soudain, il se heurta à une demoiselle violemment.

« Urgh… » grommela Ryan en se frottant le torse.

____Le choc avait été brutal mais il en restait persuadé que c’était elle qui avait eu le plus mal.

« D-Désolée ! »

____Derechef, elle s’inclina.
Sa voix l’avait tiré de son mal. Ses yeux lui prouvèrent qu’il ne rêvait pas.

C’était elle.
C’était Billie.
C’était elle…
…qui lui était rentrée dedans ?! Elle n’avait donc pas changé !

____Ryan se mit à la regarder avec insistance. Il n’y comprenait rien – tellement qu’il oublia de s’excuser lui aussi. Comment ?
La blondinette ne tarda pas à avoir la même réaction, ils restèrent donc plantés là à se fixer l’un l’autre. Dans le blanc des yeux. Puis, elle brisa le petit blanc qui s’était installé entre eux même si Ryan respirait fort du fait qu’il a sprinté comme un taré jusqu’ici.

« Ryan… » souffla-t-elle.
« Yeah. Me ? »

What the hell she is doing here ?!


____Il ne paraissait pas spécialement en colère, bien sûr. Juste surpris, étonné, choqué. Prenez-le comme vous l’entendrez, en tout cas, il ne pouvait pas y croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Losing My Religion, I Work with Satan
Losing My Religion, I Work with Satan


avatar

Messages : 653
Age : 22
Emploi : Lycéenne photographe, stalkeuse du Shizaya 8D
Localisation : Ikebukuro!



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: «Every teardrops is a waterfall. »[PV Ryan]   Mar 3 Jan - 23:11

« Yeah. Me ? »

___Bon sang, c'était lui ?!? C'était vraiment lui ! Aucun doute la dessus. Il n'avait pas trop changé depuis la dernière fois. Sa mèche était toujours identique, fidèle à elle-même et s'agitait en fonction des humeurs de son propriétaire. Mais pourquoi ? Pourquoi était-il ici ? De tous les endroits où elle était partie, il a fallu qu'ils se retrouvent au Japon dans CETTE ville et dans CE lycée. Il ne manquerait plus qu'ils soient dans la même classe. En parlant de classe...

___Le cours d'histoire allait commencer. La jeune russe revint sur terre et bégayait tout en rougissant. Là tout de suite, elle ne savait quoi faire ni dire, ni réfléchir, rien en faite. Le simple fait qu'il soit à côté d'elle la troublait horriblement. En faite, rien ne pouvait qualifier ce qu'elle ressentait. Elle avait envie de rester et de lui parler mais rien ne sortait. Elle avait envie de le prendre dans ses bras mais elle avait le corps paralysé. Billie se gifla intérieurement, se jurant de se ressaisir. Elle finit par ouvrir la bouche et balbutier quelque chose.

-I... I gotta go to... I-I'm sorry...

___Elle finit par s'enfuir en laissant Ryan en plan. C'était tout ce qu'elle avait trouvé à dire ? « I'm sorry... » De quoi ? De l'avoir blâmé inutilement ou bien parce qu'elle allait en cours. Elle bousculait quelques élèves au passage sans s'arrêter pour s'excuser. Lorsqu'elle atteint enfin sa salle de cours, elle s'appuya quelques secondes sur le mur, reprit une grande inspiration et entra enfin en cours. Elle prit place près des fenêtres comme à son habitude et s'installa pour suivre son cours. Seulement, elle n'avait pas la tête à suivre ce stupide cours d'histoire. Son esprit était uniquement tourné vers une seule personne : Ryan Davis.

___Que pouvait-il bien faire ici à Ikebukuro ? C'était tellement inimaginable à ses yeux. Savait-il seulement qu'elle s'était réfugiée ici ? Juste pour le fuir et fuir la réalité. Cette putain de réalité où au bout du compte, elle aura beau se démener, son entourage finira par sa tourner vers son parfait grand frère. Eddy était beau, intelligent et avait un véritable don pour la photographie. Peu importe la personne, il saura toujours s'attirer ses faveurs. Il était l'aîné après tout. Il était là le premier. « Premier arrivé, premier servi. », n'est-ce pas ? Les gens ne cessaient de les comparer et évidemment tous les honneurs lui revenaient. A chaque fois. A chaque interview. Ca a toujours été comme ça. Et ça le restera.

___Sans même s'en rendre compte, l'heure de cours était fini. Elle ramassa rapidement ses affaires et se dirigea vers la salle de cours suivante. Elle jeta un regard circulaire dans les couloirs, essayant d'apercevoir son ex-petit-ami. Sa mèche ne dépassait pas les têtes nippones. Elle pouvait donc marcher tranquillement mais la possibilité de le rencontrer au détour d'un couloir ou dans les escaliers était quand même élevée.

___Elle jeta un coup d'oeil vers les fenêtres. Il pleuvait encore. La ville était grise, terne et floue, plongée dans la brume. Un peu comme ses sentiments. Billie monta lentement les marches des escaliers mais s'arrêta à mi-chemin alors que les élèves se dispersaient peu à peu. Elle regarda derrière elle et finit par redescendre. Les couloirs étaient vides désormais. Elle les traversa sans but comme une âme errante. Puis comme par magie se retrouva de nouveau devant la salle de musique où elle s'était heurté contre Ryan. Elle y entra et s'installa une nouvelle fois devant le piano.

___Son index appuya doucement sur le la. Un triste sourire s'immisça sur ses lèvres. Elle se rappela soudain d'une chanson qu'elle avait écrite, alors qu'elle filait le parfaite amour avec lui. C'était un sentiment que seule cette chanson pouvait exprimer.

Spoiler:
 

Waking up I see that everything is ok
The first time in my life and now its so great
Slowing down I look around and I am so amazed
I think about the little things that make life great
I wouldn't change a thing about it
This is the best feeling

This Innocence is briliant
I hope that it will stay
This moment is perfect, please don't go away
I need you now
And I'll hold on to it, don't you let it pass you by

I found a place so safe, not a single tear
The first time in my life and now it's so clear
Feel calm I belong, I'm so happy here
It's so strong and now I let myself be sincere
I wouldn't change a thing about it
This is the best feeling

This Innocence is briliant
I hope that it will stay
This moment is perfect, please don't go away
I need you now
And I'll hold on to it, don't you let it pass you by

It's the state of bliss you think you're dreaming
It's the happieness inside that you're feeling
It's so beautiful it makes you wanna cry

It's the state of bliss you think you're dreaming
It's the happieness inside that you're feeling
It's so beautiful it makes you wanna cry

It's so beautiful it makes you want to cry

This Innocence is briliant
I hope that it will stay
This moment is perfect, please don't go away
I need you now
And I'll hold on to it, don't you let it pass you by

This Innocence is briliant
I hope that it will stay
This moment is perfect, please don't go away
I need you now
And I'll hold on to it, don't you let it pass you by


___Les notes s'effacèrent dans le silence et les larmes se perdirent sur ses doigts. Elle avait peut-être un peu trop espéré. Par ce qu'au final, il était parti. Parti dans les bras d'un autre. Dans les bras de son frère.

___Comme d'habitude.

___Ce jour-là, elle avait ressenti le désespoir le plus total. Mais jamais, au grand jamais, elle ne s'était jamais sentie aussi minable de sa vie.



Ce que le monde ne devrait pas savoir!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweetsdreams.forumgratuit.org/










MessageSujet: Re: «Every teardrops is a waterfall. »[PV Ryan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

«Every teardrops is a waterfall. »[PV Ryan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Durarara!! Forum & RPG ::  :: 
Lycée Raira
-