Partagez | 
 

 Une jolie rencontre [Pv : Fujiya Malinka ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité


avatar




MessageSujet: Une jolie rencontre [Pv : Fujiya Malinka ]   Sam 12 Nov - 21:13

DRIIIIIIIIIIIIIING ..!
Haaaaa... Voici la bonne vieille sonnerie qui rendait les élèves joyeux, elle marquait la fin du cours.
Il était 18h00, je remballai mes affaires en prenant mon temps car aujourd'hui je n'étais pas de service aux sushis russes. Je sortis de la classe en trainant légèrement des pieds quand j'entendis la petite sonnerie de mon portable, je glissai ma main dans ma poche et sortis un portable à clapet.
C'était un message d'un de mes potes :

« Peux tu venir c'soir chez moi ? »

Je m'arrêtai deux secondes, je m'avançai vers la fenêtre d'un air pensif. J'admirai le ciel bleu, puis je répondis au message :

« Nn dsl peux pas ^^' »

Je ne savais pas pourquoi je ne voulais pas y aller, je n'avais pas que ça à faire, aller chez lui. De plus chez moi m'attendais un nouveau morceau de piano : «everytime you kissed me ». C'était une belle musique qui venait d'une anime manga Pandora Hearts.
Bon, je repris ma route vers la sortie du lycée, il n'avait plus grand monde devant le lycée, je regardai ma montre, il était 18h17. Je fus étonné d'avoir passé tout ce temps à laisser mon esprit vagabonder, je lâchai un long soupir. J'avais une soirée de libre et je passai mon temps au lycée... N'importe quoi ! Je pris mes écouteurs,les mis aux oreilles,je teins mon Ipode dans ma main et choisis une chanson. J'hésitai entre « clap your hands » du groupe 2NE1 et « résistance » du groupe Muse. Je choisi cette dernière. Sur la route mon portable sonna à nouveau; c'était encore mon ami :

« pk? »

Je ne supportais pas les personnes qui s'obstinaient ainsi, j'avais mes raisons … Je décidai de ne pas répondre, j'ignorai son message. Sur le chemin qui menait chez moi je vis un distributeur de sodas voler dans les airs, ça devait être surement shisuo … C'était le deuxième aujourd'hui, je me demandais bien comment pouvait il agir que par la violence. Ce serait cool que je puisse le rencontrer, je le questionnerai directement, en espérant que je ne terminerai pas comme ce distributeur. Un frisson me traversa juste en pensant qu'il pourrait me mettre en pièce d'une simple pichenette. Je m'arrêtai devant un feu quand je vis une collègue du sushi russe. C'était Fujiya Malinka, je lui fit signe de la main en traversant la rejoindre. On échangea quelques paroles politesses puis je lui demandai :

-Ou vas tu comme ça ?

Je posai cette question en souriant et en inclinant légèrement la tête du côté droit.
Au moment où elle me répondit, je me fis bousculer par quelqu'un. Je me retrouvai a terre un peu déboussolé :

-Quel malpolie, il ne s'est même pas excusé ....

Je laissai échapper un long soupir puis je me relevai, on reprit notre discussion. Je me demandais comment allait-elle avec ses problèmes d'argent :

-Tu sais que si tu ne peux plus payer le loyer du motel, tu peux venir chez moi ! En tant que coll... amie c'est normal.

J'aimais vraiment bien Malinka, elle était si gentille, mystérieuse ... J'appréciais sa personnalité et sa manière d'être. Quelques minutes plus tard je regardai ma montre et voyant l'heure je m'empressais de lui dire au revoir en m'excusant. Je commençai à courir en agitant mon bras tout en souriant. Et subitement je décidai de faire demi tour pour rattraper Malinka :

-Tient aujourd'hui je t'invite manger chez moi, ça te va ?
Revenir en haut Aller en bas


Undergo & Overcome
Undergo & Overcome


avatar

Messages : 151
Age : 22
Emploi : Serveuse au Russia Sushi.
Localisation : Ikebukuro - Sunshine city



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Une jolie rencontre [Pv : Fujiya Malinka ]   Mar 29 Nov - 20:48


____Malinka n’avait pas le moral aujourd’hui.
Assise sur le rebord de la fontaine de l’Ikebukuro Park, Malinka broyait du noir.


Ce matin…

____Dès que les premiers rayons de soleil effleurèrent sa peau laiteuse, elle ouvrit les yeux très difficilement avant de découvrir la ruelle dans laquelle elle avait passée la nuit. Ses bras refusaient de bouger, des milliers de fourmis allaient et venait dans ses muscles parce qu’ils lui avaient servis d’oreiller. Tout son corps lui faisait mal à vrai dire.
Sa tête, son cou, son dos, ses jambes, ses pieds…

____Chacun de ses membres souffraient encore d’une nuit pénible et sacrément risquée.
En vérité, si elle avait échoué ici, c’est en partie à cause d’un groupe de Blue Squares. Ils l’avaient pourchassée durant plus d’une heure dans Ikebukuro. La jeune fille avait fuit dans toute la ville qu’elle parcouru en long et en large ! Histoire de ne pas servir d’objet sexuel ou de vente ; on la recherchait toujours, eh oui. Heureusement pour elle, elle avait pu leur échapper en se cachant à temps derrière une ben à ordures.


Plusieurs heures auparavant…

____Le souffle court, le cœur cognant vivement dans la poitrine, la peur au ventre sans oublier une cheville foulée et recroquevillée derrière l’objet imposant, Malinka pleurait en faisant le moins de bruits possibles. Mais les malfaiteurs se rapprochèrent alors elle plaqua soudainement ses mains sur sa bouche, tremblante de toute part.

« Laisse tomber, on l’a perdue… » maugréa un jeune.
« Fais chier ! » cracha le leader, furax d’avoir perdu sa délicieuse proie. « On aurait pu se faire au moins 20 000 Yens avec cette fille ! »
« J’aurais bien aimé m’amuser un peu avec avant… » songea un autre à haute voix.
« La ferme, elle est trop mignonne pour toi. » reprit le leader du groupe de carrés bleus.
« Attends, tu peux répéter c’que t’as dit à l’instant ? Mignonne ? Tu te fous de nous ? » éclata le premier. De rire.
« Je l’aurais plaquée contre un mur, puis j’aurais méchamment arraché ses fringues en la bouffant des yeux… La boucle de ma ceinture aurait sautée et puis… Rien que d’y penser, argh. » ajouta le leader.

____Malinka était dégoûtée que l’on parle d’elle de cette façon. Ils en riaient. Tandis qu’elle bouillait de l’intérieur, qu’elle avait mal à cause de leurs paroles déplacées à son égard. Elle aurait voulu leur sauter à la gorge et les déchiqueter jusqu’à la moelle mais à un contre trois…
Frustrée, elle préféra se faire la plus petite possible jusqu’à ce qu’ils s’en aillent.

____La nuit tomba très vite. Plusieurs heures s’étaient écoulées mais Malinka n’avait pas bougé. Son pied la faisait souffrir, son ventre gargouillait monstrueusement ; elle avait terriblement soif aussi – et froid – mais rien n’y faisait, elle ne voulait pas sortir de sa cachette. La peur planait encore au-dessus d’elle, comme le fantôme de la mort. Ensuite, elle s’endormit par épuisement.

Aujourd’hui…


____Elle n’en pouvait plus d’une telle vie. C’était trop dur pour une demoiselle aussi fragile qu’elle.
Depuis son enfance, elle savait qu’elle n’aurait jamais bénéficié d’une vie extraordinaire comme dans ces films hollywoodiens… Mais une vie tranquille, pourquoi n’y avait-elle pas droit ?
Son salaire n’était pas tombé, elle ne pourrait pas payer l’hôtel ce soir. Ni à manger, d’ailleurs. La jeune fille voulu craquer ; cette attitude de « fantôme dans la ville » n’avait de cesse de la tourmenter. Elle se sentait si … seule.

I am nowhere…


____En relevant la tête, elle remarqua quelqu’un qui promenait un chien. Ce dernier paraissait beaucoup plus jeune que son maître. Elle céda donc sa place et fit un tour sur Sunshine Street toute l’après-midi.

____Vers 18h, elle errait toujours, mais la fatigue la tenait solidement. Des vertiges la secouaient sans prévenir. Qu’est-ce qu’elle avait faim, bon dieu ! Il fallait qu’elle se pose quelque part, au moins pour reposer ses pieds. Postée à un passage piéton, elle fut engloutie par une horde de lycéens qui sortaient tout droit de l’Académie Raira. Bizarrement, elle avait cru entendre son prénom. Foutaises, c’était son ventre qui la faisait délirer.
Sauf qu’elle avait tort…
Aussi vif que l’éclair, un jeune homme blond apparut sous ses yeux, le sourire aux lèvres.

Ah, Natori…
Son blond…

____Evidemment, elle ne disait pas « son blond » à tout le monde. C’était un titre qu’elle gardait secrètement pour le jeune garçon. Malinka le salua un peu rapidement, encore surprise de le voir.

« Où vas-tu comme ça ? » lui demanda son ami et collègue de travail.

____Pourquoi maintenant ?! Elle n’était pas dans son meilleur état, pourquoi fallait-il qu’elle le croise maintenant ? Bien que le fait de voir son blond ne la gênait pas du tout (au contraire), celui d’avoir une tête de zombie lui faisait froid dans les dos. Elle allait sûrement le dégoûter ou bien l’inquiéter…
Mais malgré ça, Natori gardait le sourire et qu’est-ce qu’il était beau gosse.

« Je… Je sais pas. » avoua la jeune serveuse en baissant les yeux.

____A peine eut-elle répondu au jeune homme qu’il se retrouva par terre. Outrée, elle grogna une insulte à celui qui avait bousculé son ami puis se pencha pour l’aider à se relever avec le peu de force qu’elle avait.

« Quel malpoli, il ne s’est même pas excusé… » soupira le blondinet.

____Inquiète, Malinka tenait encore son bras – comme pour se rassurer – puis le lâcha.

« Tu sais que si tu ne peux plus payer le loyer du motel, tu peux venir chez moi ! En tant que coll…amie, c’est normal. »
« C’est gentil, Natori… » murmura la fugitive.

____Malinka aimait bien également Natori. Ce garçon regorgeait d’énergie, il avait toujours le sourire. Grâce à lui, elle pouvait imaginer que le monde était moins rude… Ils échangèrent encore quelques mots jusqu’à ce qu’il s’en aille précipitamment.
Cela fendit légèrement le cœur sensible de la jeune fille. Pendant qu’il s’éloignait, l’air insouciant, elle l’avait accroché des yeux avec une seule pensée en tête :

« Reviens, s’il te plaît… »

____Clouée au sol, elle restait plantée là, à le regarder. Et puis, comme s’il l’avait entendue…
Il revint immédiatement sur ses pas :

« Tiens, aujourd’hui je t’invite à manger chez moi. Ca te va ? »

____…Sauvée.

« Oui, ça me va très bien. Merci… » répondit-elle en lui offrant un sourire fragile.

____Si elle ne s’accrochait pas à quelque chose, elle allait flancher, clair et net.
A ce moment-là, elle remerciait Dieu d’avoir pu rencontrer Natori ici-même. Elle ressentait l’urgence de le remercier, de se nourrir, de le remercier à nouveau et de se reposer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une jolie rencontre [Pv : Fujiya Malinka ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Durarara!! Forum & RPG ::  :: 
Rues d'Ikebukuro
-