Partagez | 
 

 Happy Birthday. ♫ [PV . Kyojiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


allez-vous ?
Où allez-vous ?


avatar

Messages : 188
Age : 30
Emploi : Taxi
Localisation : Ikebukuro



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Happy Birthday. ♫ [PV . Kyojiro]   Jeu 14 Juil - 12:42

Nous avions beau être en été, il avait eu faire chaud et lourd depuis des semaines; ce soir là, il pleuvait des cordes et l'air était frais. Une brume épaisse empêchait de voir bien loin; et puisqu'il n'y avait personne dans les rues, sa dirigente avait appelé Romane pour qu'elle finisse le travail plus tôt. Mais puisque cette idée lui donnait surtout un goût de déception, la jeune femme prit un trajet un peu plus long et vit un jeune homme qui était resté s'abriter sous la bache d'un magasin. C'était un beau brun plutôt mystérieux, avec son cache-oeil. À vrai dire, ça avait d'abord surpris la jeune femme, mais d'après sa propre expérience, elle savait que nous avions tous des cicatrices; elle même en était la preuve. Alors Romane s'arrêta à sa hauteur. Peut-être parce qu'elle le trouvait séduisant, peut-être parce qu'elle avait un de ces esprits de contradictions parfois hyper chiants. Mais preuve en était, elle se retrouvait, la fenêtre ouverte, à hurler pour se faire entendre malgré la pluie. Agrémentant ses paroles par des gestes l'incitant à s'approcher, elle voyait qu'il ne bougeait pas d'un pouce. Elle sortie de sa voiture et arriva en courant, déjà trempée, à côté du jeune homme. L'eau ruisselant le long de ses cheveux blonds, elle reprit vaguement son souffle pour lui adresser la parole.

"Je vous dépose quelque part?! Je vous fais moitié prix !" Lâcha-t-elle avant qu'il n'ait pu s'exprimer. Soudain, Romane aperçut un chien derrière le jeune homme et s'abaissa immédiatement pour le caresser. Elle adorait les animaux même si elle refusait d'en avoir. Après tout, son travail ne le lui permettait pas. "Il s'appelle comment?" Demanda-t-elle avec un immense sourire tout en grattouillant son oreille. "Vous pouvez le prendre dans le taxi; et le trajet sera gratuit! Cadeau de la maison, puisque vous êtes mon dernier client" Finit-elle par lâcher.

Bon, certes, la soirée n'aura pas était très fructueuse, mais d'un autre côté, si elle lui offrait le voyage, sa patronne ne l'engueulerait pas, elle aura fait ce qu'elle souhaitait (c'est à dire ne pas écouter les ordres?), le jeune homme aurait économisé bien de l'argent et peut-être même évité une bonne crève et une longue perte de temps. Elle prit le chien dans ses bras, l'abritant comme elle le pouvait sous sa veste et tira le jeune homme jusqu'à sa voiture. Une fois tout le monde installés, bien que ce fut légèrement par force, Romane se tourna pour faire face à son client.

"Alors je vous emmène où?" Une fois la destination indiquée, Romane était entrée en mode GPS, si elle décrivait ce qui se passait dans sa tête, ça donnerait exactement les "Dans trois cent mètres, tournez à ... gauche! Veuillez serrez votre gauche." des voix pré-enregistrées et totalement insupportables de ces appareils. Elle voyait parfaitement quelles rues prendre et à quoi ressemblait le quartier dans lequel le jeune homme habitait. "Aaah! J'aime bien ce quartier, il est calme. Il n'y a pas beaucoup de jeunes là-bas en même temps. Tu habites seul ou en colocation?"

Romane n'était pas spécialement gênée de demander ce genre d'informations, même si ça pouvait en étonner certains. Habitant en colocation avec sa petite cousine qu'elle ne voyait que très rarement, elle avait parfois l'impression de vivre seule, et elle comprenait le besoin d'avoir de la compagnie, d'avoir un contact humain. C'était d'ailleurs à cause de cela qu'elle ne cessait de parler lorsqu'elle rencontrait quelqu'un qu'elle pouvait trouver plutôt intéressant... Donc elle n'hésitait plus, elle se lançait, quitte à paraître légèrement indiscrète auprès d'un jeune homme qu'elle ne connaissait que depuis quelques minutes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Ikebukuro, c'est chez moi !
Ikebukuro, c'est chez moi !


avatar

Messages : 349
Récompenses :



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Happy Birthday. ♫ [PV . Kyojiro]   Jeu 14 Juil - 17:15


La balade avait pourtant si bien commencé! Certes quelques épais nuages cachaient le soleil d'Ikebukuro mais jamais je n'aurais imaginé une telle averse ! Sous cette marée de goutte je priais pour ne pas retrouver mon carnet totalement foutu! Je tirais comme un aliénés sur la laisse de Van qui semblait plus apprécier cette pluie que moi, pas que je n'aime pas la pluie hein! Je trouve ça tout à fait apaisant, il n'y a plus de bruit, on ne vois plus rien , mais si ça pouvait éviter de tomber sur moi avec une force pareil ce serait le pied. J'avais fini par baisser les bras, je saisi l'animal mouillé entre mes bras, allant le plus vite possible vers ce qui me sembler être un abri. Bien vu, il s'agissait bel et bien d'un store d'une boutique du quartier que le commerçant avait, et je l'en remercie, totalement oublier de fermer. Cette protection n'était pas totalement étanche mais je n'allais pas rechigner devant une aide pareil. Je reposer finalement Van, toujours autant impressionné par ces trombes d'eaux. Mes cheveux bruns dégoulinait littéralement, venant tremper ma figure qui arborait une moue bien dépitée et sérieuse, toutes mes pensées se centraient maintenant sur une chose, le trajet pour rentrer à la maison... J'aurais pu appeler Tsukimi pour qu'elle vienne me chercher d'un coup de voiture mais c'était moi qui avait les clefs, à cette pensée je frappais ma paume contre mon front, accablé moi-même par mes actions, ça m'apprendra à avoir peur de conduire, mais avec un temps pareil je n'aurais surement pas fait un mètre. Je me résignais donc à attendre la fin de cette maudite pluie, m'adossant contre la vitrine du petit commerce qui m'abritait.
Quelques voitures passaient de temps en temps et si je m'étais senti le courage de le faire j'aurais pu être pris en stoppe, j'aurais pu aussi appeler un taxi, mais vidant mes poches et mon sac je remarquais que l'argent manquait! Je soupir, déconfit et désabusé par mes misère quand j'entendis quelques coup de klaxonne, mais dans cette purée de pois il était difficile de deviner d'où provenait se son strident et insupportable, je cherchais en vain, l'appelle ne m'étais surement pas dirigé. Alors il me semblait entendre une voix, je regardais un instant van...Non ce n'était pas lui, le cas contraire aurait été effrayant. Puis plus rien, sauf le bruit étouffé d'un objet en rencontrant un autre avec violence, une portière que l'on claquait? Surement.


-Je vous dépose quelque part?! Je vous fais moitié prix !

Je me retournais en sursaut vers une charmante jeune femme, alors c'était elle qui faisait tout ce ramdam. Sans avoir vraiment saisi le sens de ses paroles je me penchais vers elle.

-hum, pardon?...

Moitié prix pour?...Mes pupilles sombre se baladèrent d'un coin à l'autre de la rue, enfin de ce que je pouvais en voir. Ah, il s'agissait donc d'une chauffeuse de taxi? J'affichais une mine quelque peu gênée, même moitié prix je n'avais rien pour payer, remarque la course pourrait être réglée une fois arrivée à bon port. J'allais répondre à la demoiselle quand mes yeux ne retrouvait pas sa silhouette, mais je ne mis pas longtemps pour comprendre où était passé l'inconnue, les aboiements satisfaits de Van me guidèrent jusqu'à la jeune blonde. Une amie des bêtes? Je souris un instant devant le ce spectacle, ne manquant pas de répondre un petit « Van gogh » à la question énoncée.

-Vous pouvez le prendre dans le taxi; et le trajet sera gratuit! Cadeau de la maison, puisque vous êtes mon dernier client

Gratuit? Je ne pouvais demander mieux, tout de même un peu surpris j'acceptais la proposition généreuse de cette demoiselle, peut être y avait-il anguille sous roche? Ah ce n'est pas une jeune femme de son gabarit qui allait me faire grand mal! Séant, l'inconnue saisit l'animal entre ses bras se dirigeant vers on véhicule, je suivie sa marche sans plus argumenter, je n'avais pas tellement le choix, sa main entourait mon poignet et m'entrainait dans son avancée, pas que je ne puisse m'en défaire mais je n'allais pas être désagréable avec une personne qui se proposait de m'offrir un trajet directe jusqu'à mon appartement!
Une fois correctement installé dans le taxi j'indiquais l'adresse, appliquant une caresse sur le pelage trempée de Van. Maintenant il fallait juste espérer que la conduite ne serait pas trop mouvementé. Je jetait un coup d'oeil intrigué vers la fenêtre qui se trouvait à ma gauche, la vitre était totalement brouillée par la buée, j'observais amusé les différentes ombres qui se profilaient, déformées par l'épaisse buée imprégnée sur le verre, à travers ce miroir déformant, les buildings ressemblaient à d'immense tâches sombres, les quelques infortunés qui courraient sous la pluie à des sombres spectre.


-Aaah! J'aime bien ce quartier, il est calme. Il n'y a pas beaucoup de jeunes là-bas en même temps. Tu habites seul ou en colocation?

Je redressais la tête, tout de suite interpelée par la petite voix qui s'adressait à moi. Calme? Il est vrai que la rue où se trouvait l'appartement était relativement silencieuse et bien que quelques ouvertures donnaient sur le parc Minami, il n'avait pas trop à se plaindre du voisinage, mais de là à dire que ce quartier était calme...Il y avait un grand pas! Kyo ne comptait plus le nombre d'animation qu'il avait pu recevoir de son ami shizuo et de l'autre petit brun toujours emmitouflé dans son manteau.

-Je vis en collocation avec une amie, je crois que nous sommes les seuls jeunes de l'immeuble...remarque il y a bien un couple d'étranger au premier étages...

Ces paroles était à la fois une interrogation, pour ma personne, et une réponse pour la demoiselle. Temps qu'on parlait de collocation! Je me demandais si Tsukimi ne s'inquiétait pas trop de mon absence, bah, je l'avais prévenue. Je chassais de la mains ses pensée, me recentrant sur le trajet avant de m'intéresser un peu plus à la conductrice, elle semblait bien jeune pour ce poste, lui qui avait plutôt l'habitude de voir de vieux pervers dans ce genre d'emploi, je m'étonnais aussi de voir une madame taxi et non pas un monsieur taxi, mais ça ce n'était que du détail. Cependant une question me brûlait les lèvres, j'hésitais un instant ne voulant pas paraître indiscret.

-Quel âge avez-vous au juste?

Je la pensais alors plus jeune que moi, elle devait approcher tout comme moi la vingtaines, et si je n'avais pas connu son aptitude à conduire je lui en aurait surement donné moins! Je reposais alors me menton sur mon poing fermé, n'attendais pas vraiment de réponse. Mes pupilles se posèrent alors sur van, affalait sur la banquette arrière, lassé par le manque d'attention. Un léger sourire s'étira sur mes lèvres alors que je gratifiais l'animal d'une caresse.

Moi qui était d'habitude malade comme un chien durant les trajet je n'éprouvais aucune de ces sensations désagréables, je pouvais remercier la conduite consciencieuse de la demoiselle. En y repensant bien cela faisait un bon moment que je n'avais pas pris le volant, ou serrer ma ceinture de passager, il faut dire que je ne raffolais pas de ces petits endroit étriqués, je les détestais même, eux qui avaient conduit à une mort certaine quelques de mes proches.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


allez-vous ?
Où allez-vous ?


avatar

Messages : 188
Age : 30
Emploi : Taxi
Localisation : Ikebukuro



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Happy Birthday. ♫ [PV . Kyojiro]   Ven 15 Juil - 15:59

Roulant doucement à cause de la pluie et de la visibilité plus que limité, Romane prennait son temps pour avancer, malgré ses phares et ses essuis-glaces qui fonctionnaient non-stop depuis des heures. Elle trouvait le bruit de la pluie reposant et avait préféré ne pas allumer la radio contrairement à d'habitude. Elle doit bien avouer que cela lui rappelait son enfance. Ses vacances en France avec son frère et ses grands-parents; la Bretagne, la Provence... Elle voulait y retourner et elle mettait de l'argent de côté pour, mais malheureusement, elle avait bien du mal à en accumuler beaucoup. Il y avait toujours quelque chose qui lui tombait dessus. Une réparation à faire, les factures plus élevées que d'habitude, un pépin de santé qui la forçait à restée clouée au lit, l'empêchant de travailler et diminuant ses économies...

Puis il répondit à sa question. Alors il vivait en colocation! D'un certain côté, cette information avait rassuré la jeune femme. Elle savait qu'il ne fallait jamais être seul, même si son colocataire pouvait parfois être chiant ou bruyant. Comme disait son père "Tu sais, ta mère, j'aime bien quand elle jacasse sans arrêt. Puisque je ne suis pas bavard, j'ai l'impression de tenir la conversation." D'un autre côté, cette aptitude semblait avoir était transmise dans les gènes puisque Romane était à peu près pareille! Elle fut d'ailleurs bien surprise lorsque le jeune homme lui demanda son âge. Elle voulu faire une petite blague dessus, répliquer que l'âge d'une femme ne se demandait pas, mais elle ne voulait pas non plus l'effrayer, le pauvre; déjà qu'elle devait lui paraître un peu étrange à l'emmener de force dans son taxi et à ne pas le faire payer... Donc elle avait fini par répondre le plus simplement et le plus naturellement possible.

"24 ans ! J'en ai pas l'air, c'est ça?" Demanda-t-elle en esquissant un sourire un peu gêné. "J'ai déjà des clients qui ne voulaient pas monter parce qu'ils doutaient que j'avais mon permis! Mais je l'ai, je l'ai!" Dit-elle en brandissant fièrement son petit papier rose avant de le reposer sur le tableau de bord. "Ca fait pourtant déjà trois ans que je le fais, ce métier! Evidemment, ça a pas été une vocation et c'est pas tous les jours super simple... Mais je l'aime bien quand même." Dit elle en souriant. Elle repensait vaguement à sa vie d'avant, avant qu'elle ne devienne une taxi driveuse... Mais elle préférait vite changer de sujet, histoire que son esprit n'aille pas ressasser des choses auxquelles elle ne désirait pas songer à nouveau. Mieux valait laisser les vieux démons là où ils étaient.

"Et toi, tu es toujours étudiant ou tu travailles déjà? Donc ça te fais quel âge?" Elle s'était retrouvée à le tutoyer sans vraiment en prendre conscience. Par habitude et par décontraction peut-être? Enfin! Romane se doutait qu'il devait être plus jeune qu'elle, ou à peu près le même âge, même s'il paraîssait être largement plus âgé que la jeune femme. Elle avait conscience qu'elle faisait plutôt jeune, et à cause de cela, elle était donc devenue plutôt nulle pour deviner l'âge des gens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Ikebukuro, c'est chez moi !
Ikebukuro, c'est chez moi !


avatar

Messages : 349
Récompenses :



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Happy Birthday. ♫ [PV . Kyojiro]   Ven 15 Juil - 17:15


La jeune femme n'avait pas essayé de passer la question, de me faire la morale ou quoi que ce soit, non elle avait simplement et poliment répondu à ma question. vingt-quatre ans ? Et bien cela faisait d'elle mon aînée, je restait un peu sonnait, moi qui lui aurait donné par loin de vingt-deux ans tout au plus, je ris instant, d'un rire inaudible, amusé par ma propre erreur. Mais la blondinette se défendit, bien que je n'eus pas douté du fait qu'elle ai bien sa licence de conduite. Je souris un instant amusé par les réactions spontanées de la demoiselle. Puis il reparti à sa contemplation de ce paysage déformé par la pluie, ça avait quelque chose de mélancolique, mais je tentais de m'épargner des souvenirs trop douloureux, mais ces vieux démon ne pouvait s'empêcher de me prendre à la gorge à un moment pareil, sans plus prendre en compte l'endroit ou je me trouvais. Je tapotais la tête de Van pour m'occuper et ne pas développer cette bile noire qui me procurer un esprit nostalgique et triste, l'animal, inquiet par ses douloureux ressentiment releva de petits yeux tristes sur mon visage, un sourire éclaira un instant mes traits, il n'y avait bien que les chiens pour percevoir ces infimes mimiques qui caractérisent chacun de nos sentiments.

-Et toi, tu es toujours étudiant ou tu travailles déjà? Donc ça te fais quel âge?

Je redressais mon unique oeil vers la demoiselle, bafouillant quelque peu, il faut dire que je ne m'attendais pas vraiment à la question.

-hé bien je suis étudiant en art actuellement.

Je souris un instant serrant un peu plus mon carnet contre mon flanc, c'est qu'il y avait du monde là dedans! Presque tous les habitués du parc s'était retrouvé posé sur du papier, ça allait de la personne âgé aux jeunes enfants, aux nouveaux nés même! Il y avait toute les figures, celles que j'appréciais, celles que je détestais, les familières, les inconnue, les tristes, les joyeuses...J'essayais de varier un maximum les modèles à vrai dire. Tous les visages défilaient devant mes yeux, j'en oubliais presque la deuxième parti de la question, avant de totalement partir vers un monde que moi seul connais je me ressaisi prenant la peine de répondre correctement.

-J'ai tout juste vingt-deux ans aujourd'hui!

Le sourire y était, un peu amer mais il y était, je n'étais aps particulièrement attaché à cette date, je ne la chérissait pas non plus, juste que fêter les anniversaires n'était pas mon truc, ça ne m'empêcher pas de faire la fête avec des amis ce jour là bien sûr mais je préférait prendre d'autre prétexte un peu moins quiches pet être. J'avais cesser de réellement fêter mon anniversaire depuis trois ans. C'est fou comme tout dans ma vie se rattachais à cette date, pas que j'étais obsédé par cet incident, bien au contraire je fuyais ce souvenir comme la peste, mais on ne peut dignement pas vivre sans se rattacher à l'événement qui à le plus marquer votre jeunesse, et si jamais j'avais vraiment voulu tout oublié je me serait simplement contenter de partir vivre en Yougoslavie sous un autre nom..Pensée ridicule notais-je.
Je regardais un instant ma conductrice, à y regarder de plus près elle n'avait pas les trait nippons, une étrangère ? Elle se débrouillait plutôt pas mal en japonais. Mes doigts me brûlait, sans vraiment prendre conscience de mes actes je saisi mon carnet encore un peu moite et une petite boite sombre en bois.

-Vous me permettriez de vous dessiner?

Dis-je tout en commençant à croquer la base du visage. Il faut dire que la blondinette avait un profil charmant, quelque chose de très européen était encré dans ses traits, ma mains traçait rapidement quelques courbe sombre. Une anglaise? Pensais-je tout en dessinant les contour des yeux, peut-être une Espagnole, alors que je commençais les contours des lèvres, non la peau était trop clair. Une française? Je relevais un instant les yeux vers la demoiselle. Surement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


allez-vous ?
Où allez-vous ?


avatar

Messages : 188
Age : 30
Emploi : Taxi
Localisation : Ikebukuro



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Happy Birthday. ♫ [PV . Kyojiro]   Ven 26 Aoû - 12:43

Personne ne peut comprendre ce que cela fait d'être seul pour son anniversaire avant de l'avoir vécu. Ce vide, cette plainte intérieur qui vous tenaille l'estomac, que vous vous attachiez à cette date ou non. Romane le fixa vaguement dans le rétroviseur sans dire un mot. S'il était seul, dehors en pleine nuit, manifestemment entrain de promener son chien, c'est que personne ne s'était intéressé à lui aujourd'hui. Peut-être avait-il même caché cette date à son entourage, faisant bien attention à ne pas le leur rappeler. Ou bien s'il devait rejoindre quelqu'un ce soir, c'est qu'il n'avait pas spécialement envie d'y être vu la vitesse à laquelle il était pressé de rentrer chez lui. Peut-être détestait-il les fêtes et tout le fatras que celles-ci exigeaient. Instantanément, elle se mit à réfléchir à quelque chose pour lui faire plaisir, oubliant même de lui souhaiter son anniversaire. Puis ses pensées furent coupées par la parole du jeune homme. " Vous me permettriez de vous dessiner?" Elle équarquilla les yeux de surprise et hocha la tête sans réfléchir. Tapotant ses ongles nerveusement sur le volant, elle n'avait pas franchement l'habitude de ce genre de propositions; et pourtant, elle en avait déjà eu des plus qu'improbables...! Elle qui était rarement impressionnée par les autres était devenue totalement nerveuse. Elle replaça une mèche de cheveux derrière son oreille et se concentra à nouveau sur la route, faisant son maximum pour ne pas paraître idiote ou ne pas trop bouger pour l'empêcher de bien dessiner. Cela devait être extrêmement dur de dessiner quelqu'un à main levée, sans aucune aide autre que ses yeux; et de plus, le garçon n'en disposait que d'un seul. Elle faisait donc bien attention à ne pas lui compliquer plus la tâche qu'elle ne l'était déjà.

Arrêtée à un feu rouge, elle jeta un autre coup d'oeil au garçon, admirant son calme et sa attention. Au contraire, Romane était plutôt tête en l'air. La preuve. Le feu était devenu vert depuis un moment mais elle n'avait toujours pas redémarré le véhicule, bien trop absorbée par sa contemplation. Elle imaginait ses doigts crispés sur le papier, cachés derrière le calpin. Elle se demandait déjà à quoi pouvait ressembler l'esquisse qu'il faisait d'elle. Un visage européen était plutôt intéressant, certes, et même si elle était plutôt jolie, elle restait plutôt banale pour une française. Il fallut que le jeune homme lui fasse remarquer le feu vert pour qu'elle redémarre, avant de freiner immédiatement puisqu'il était déjà repassé au rouge. Elle se confondit en de petites excuses polies et passa une main sur son front.
Soudain, se retournant doucement vers le jeune homme, comme si elle allait se mettre à parler sans pour autant prononcer un mot, Romane le fixa droit dans les yeux et soupira, relâchant toute la pression qui la contenait.

"Tu veux manger quelque chose? Je t'invite, pour ton anniversaire! Je ne peux pas te laisser dîner seul, sauf si tu es déjà attendu chez toi..."

Attendant la réponse du jeune homme pour savoir si elle devait tourner à gauche ou continuer tout droit, Romane esquissa un joli sourire plutôt chaleureux. Elle avait rarement l'habitude de faire des propositions! Généralement, c'était plutôt les hommes qui la courtisaient sur son lieu de travail, voir parfois quelques filles. Mais ça ne dérangeait pas spécialement la jeune femme qui cherchait avant tout à agayer la journée de ce jeune homme, au vu du mauvais temps plutôt décevant pour un anniversaire... Elle ne voulait absolument pas le laisser seul, et elle voulait le remercier pour le dessin, même si elle ne l'avait pas encore vu. Ses cheveux blonds caressant ses épaules plutôt pâle, la jeune fille continua de fixer le garçon dont elle ne connaissait même pas encore le nom...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Ikebukuro, c'est chez moi !
Ikebukuro, c'est chez moi !


avatar

Messages : 349
Récompenses :



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: Re: Happy Birthday. ♫ [PV . Kyojiro]   Ven 26 Aoû - 17:54

La jeune femme ne semblait pas refuser ma proposition, elle paraissait même aller dans mon sens! Un léger sourire étira alors le coin de mes lèvres avant que je ne me remette à ma besogne. La tâche n'était certes, pas facile, mais elle était agréable tout de même. J'adorais dessiner, ça c'était sûr, mais je trouvais les profils européens plus que saisissant et j'avais pu profiter, quelque fois, de ces traits qui ont tant inspiré les plus grandes oeuvres d'arts, en la personne de ces charmants touristes..
Le fusains traçait alors, un peu instinctivement mais aussi avec technique, la visage de la chauffeuse de taxi. C'était amusant de voir les réaction, les poses et les expressions abordée par les modèles, souvent sérieux, rarement naturel, même si on, ne pouvait pas leur en vouloir.
Je ris un instant, amusé, mais cette exclamation n'avait rien de bien méchante.


« Détendez vous » Un nouveau petit rire ponctua ma phrase « enfin! Pas trop hein! Je n'aimerais pas finir dans le faussé! »

J'essayais de détendre, plus ou moins gauchement, l'ambiance. C'est que je n'étais pas vraiment doué pour ce genre de chose, il y avait en général toujours quelqu'un de plus drôle que moi -ce qui n'était pas bien compliquer- pour faire le premier pas et détendre tout le monde. Moi j'étais celui qui se contentait de regarder la conversation de loin sans pour autant en être qu'un simple figurant.


Mes prunelles, elles, continuaient à se balader sur le visage de la demoiselle, je glissais doucement sur ses lèvres alors que mon bras exécutait parfaitement, ou presque, ses courbe pulpeuse. Comme quoi il y avait du bon à être dessinateur! Je pouvais me perdre à contempler de belle femmes sans que cela puisse paraître étrange!
Le dessin était presque achevé et la demoiselle semblait déjà perdue dans ses pensées. J'arrachais doucement la page de mon carnet avant de fouiller à nouveau dans mon sac pour en sortir une bombe de laque, nan pas pour mes cheveux...Juste pour...Pour fixer le dessin hein...Ce que je fis sans tarder.


« Tu veux manger quelque chose? Je t'invite, pour ton anniversaire! Je ne peux pas te laisser dîner seul, sauf si tu es déjà attendu chez toi.. »

Je redressais presque immédiatement mon visage vers la jeune femme. C'était une proposition très altruiste et tout a fait charmante! Bah...Je ne voulais pas la déranger non plus mais comment refuser une telle proposition de la part d'une demoiselle aussi charmante qu'elle? Loubian me tuerait à coup sûr si je ne disais pas oui. Un grand sourire calme se dessina sur mon visage.

« Avez plaisir. Laissez moi juste payer, je refuse que vous dépensiez votre argent...Et puis je n'aurais pas l'air très galant si je laissais une femme payer pour moi. »

Je ris un instant, tapotant la tête de Van, la bête avait ouvert un oeil sur nous, veillant sur la conversation paisiblement. Je postais alors ma main, instinctivement dans ma poche à la recherche de mon porte-feuille. Ah ...Oui c'est vrai Kyosjiro tu l'a laissé chez toi pauvre idiot...Elle devait bien rire devant...

« Je...je..Je vous redevrais ça, merci. Par contre je connais un très bon restaurant! »

Je fixais un instant la demoiselle. C'était un européenne alors peut-être préférait-elle la cuisine française...Ou bien détestait-elle la cuisine japonaise ?...Hum dur à dire. Il y avait bien le Daidaiya(vrai restau!!!) qui servait de la nourriture à se damner dans un style un peu européen....Je regardais alors droit devant moi avant de fixer la conductrice.


« Tournez ici! C'est tout près de Nishi-Ikebukuro, l'adresse exacte est Nishi-Ikebukuro 1-1-25, Tobu Spice 13F »

Je regardais un instant mon interlocutrice, un grand sourire accroché au visage. Certes personne ne m'attendais à l'appartement -enfin je crois- de toute façon je n'avais parler à personne de cette date. Pas qu'elle importait peu mais je ne la chérissais pas particulièrement, c'était juste une raison parmi tant d'autre pour faire la fête. Sans plus attendre la voiture démarra, tourna et bifurqua dans plusieurs rues avant de finalement atteindre l'enseigne lumineuse du restaurant.
Je roulais la feuille de papier entre mes mains avant de la tendre à la blondinette.


« tenez, vous pouvez le garder. »

Je me redressais, alors ouvrant la portière ainsi que celle de ma conductrice.


« héla... » je me grattais la nuque un peu gêné. « van peut rester dans la voiture ?... »

L'endroit semblait calme, il y avait du monde, certes, mais l'endroit rester plus ou moins silencieux.
J'amorçais alors une avancée vers le restaurant sans pour autant oublier de jeter un coup d'oeil derrière moi à la recherche de cette petite silhouette européenne.
Je rentrais alors dans l'établissement, suivi de près par la jeune femme. De là on nous donné une table plus ou moins au fond de la salle, je tirais le siège de ma comparse avant de m'établir moi même en face d'elle. L'endroit était sympa, décoré dans un style contemporain mais qui se rapprochait de la tradition japonaise. J'avais bien été là deux ou trois fois, le menu était excellent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur










MessageSujet: Re: Happy Birthday. ♫ [PV . Kyojiro]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Happy Birthday. ♫ [PV . Kyojiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Durarara!! Forum & RPG ::  :: 
Rues d'Ikebukuro
-