Partagez | 
 

 ~ Whiteout ・Overline ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Master Of Game, Name Me Joker
✖ Master Of Game, Name Me Joker ✖


avatar

Messages : 370
Age : 23
Emploi : Musicienne de rue/mendiante, model à ses dépends, vente d’information et bien sur, maître chanteuse professionnel. Sa ne vous suffis pas?
Localisation : In the street of the memories



Feuille de personnage
RP en cours :
Relations:

MessageSujet: ~ Whiteout ・Overline ~    Dim 10 Juil - 2:36

~ Whiteout Overline ~
Je ne te dirai pas que ‘’C’est pour ton bien’’,
Je ne te dirai pas que ‘’Je pense à toi’’,
Les limites ne sont plus les mêmes aujourd’hui, moi je l’ai compris.





Tanabata, petite, Sora avait lu les histoires sur cette fête, célébrant la rencontre d’Orihime et de HikoBochi, la fête signifie donc un amour retrouvée. Grimaçant, l’adolescente s’arrêta de marcher pour observer son reflet dans la vitre d’un magasin. Ses cheveux noire avait été relevé en deux couettes, mais ils paraissaient pourtant, toujours aussi long. Son Yukata était assez simple, noir avec des fleures bleu de temps en temps. En faite, la seul chose qui sortait de l’ordinaire, était le masque accrocher sur le coter de sa tête. Le masque d’un renard. Elle le portait simplement par envi, et personne ne dirait rien, car dans se genre de festival beaucoup de masque était vendu. Bien qu’à cette date, il y aurait surtout des masques d’oiseau, connaissant la légende concernant le Tanabata.

Ses yeux azure, se perdirent à contempler les gens. La plupart était en Yukata, seule quelque rare exception se promenait en habit de tous les jours. Se n’était heureusement pas son cas, elle se serait surement enfuis, si elle était regarder de cette façon – les personnes âgées semblait se faire un malsain plaisir à foudroyer du regard et de parler sur le dos, de toute personne en habit civil-.

Mordillant nerveusement ses lèvres, agitées par la nervosité, Sora s’approchât de l’entrée, il semblerait qu’il était obligé d’avoir un partenaire. Sa ne l’étonnait qu’à moitié – ne fêtait-on pas la rencontre annuelle entre deux amant ?-, mais se n’était pas dans son programme. Passer la soirée seul ne l’inspirait pas non plus, mais vu que les trois quart de la ville, semblait venir, la jeune fille aurait certainement rencontré quelqu’un quelle connaissait et passer la soirée avec. Mais peut être qu’avec un peu de chance sa allait arrivée ?
A priori non. C’était quoi sa ?! Son partenaire avait u des parents avec beaucoup d’originalité pour son prénom. Ah non ? Sa servait à le trouvée sa ?... Songeant qu’elle aurait vraiment du rester chez elle, la jeune fille demanda un peu d’aide. Comment pouvait-elle arrivée à s’y retrouvée alors qu’elle n’était jamais venu dans se coins de la ville ?! Un plan dans les mains, son papier bizarre et un cou de pouce d’une des hôtesses, et la voila partit en pleine misère.

Arrivant à l’endroit promis, elle trouva une lanterne posé à même le sol. Son lieu de rencontre était à la bordure d’un lac. Le Kenji qui lui avait était attribuer était celui d’ ‘’Ilusion’’ et était marquer au pinceau sur la lanterne. Les hôtesses et elle-même avait trouvée sa drôle quand on savait que les renards était considérer comme des maîtres en matière d’illusion –ne pas oublier qu’elle porte un masque de renard-. S’assaillant sur l’herbe, la jeune femme contemplât se qu’elle tenait entre ses mains. Il ne fallait pas croirent qu’elle avait réussit à arrivée ici en 5 minute, sa s’approchais plus d’une heure à tournée en rond et demandée de l’aide au gens. Mais Sora était venus assez tôt au festival, donc même si la soirée commençais à peine pour les autres, elle sa fessait déjà longtemps qu’elle était arrivée.

Devant elle, la jeune fille posa deux sacs contenant un poisson chacun, un garçon à qui elle avait demandé son chemin lui les avait donnée avant de filer sans explication –elle n’avait surtout pas demandée pourquoi il lui en fessait cadeau-. Réfléchissant à se qu’elle pouvait en faire, elle fouillât dans ses poches et il ne fallu pas longtemps avant qu’un sourire légèrement effrayant face son apparition sur ses lèvres. Entre ses mains se trouvais des petits pétards et un briquet. Elle n’avait aucune idée du pourquoi c’était la mais elle se souvenait qu’elle avait toujours voulu savoir si un pétard pouvais quand même exploser dans un sac remplie d’eau et se que sa fessait si sa arrivait –parfois Sora se disait qu’elle aurait du travailler dans un laboratoire ou elle aurait pu tester toute ses idées tordus sans risques, car se n’était que la moins dangereuse et la moins amusante de toute ses idées-.
Pour ne pas risquer d’être poursuivit par la SPA –d’’ailleur, quelle était son nom au japon ? Peut être le même qu’en France ? M’enfin se n’est pas important-, Sora fit passer le poisson d’un des sacs, dans l’autre. Laissant ainsi un des sacs vides et qui lui servirait donc, pour son expérience. Une chance que ses sacs soient un peu durs, même ouvert, ils ne laissaient pas l’eau partir comme les sacs en plastique des grandes surfaces. Tournant la tête de gauche à droite pour vérifier que personne ne l’observait, - elle n’avait pas vraiment l’envi que qui que se sois, la surprenne à faire sa, ils penseraient surement qu’elle était folle, mais c’était simplement pour la science ! Prouver qu’une chose mouiller même si dite résistantes dans l’eau, ne peut pas se déclencher !-. Il y avait quelque personne mais assez loin pour ne pas la remarquer.
Se relevant un peu l’adolescente se mis sur ses deux pieds après avoir reculé en resserrant les jambes l’une contre l’autre, appuyant sa poitrine et son ventre dessue – sa position aurait été appelé à cacason dans un langage plutôt familier, mais le mot est tellement horrible à dire et à écrire que j’ai préférer décrire-. Si quelqu’un avait pu remarquer son sourire, il aurait trouvée une ressemblance avec le sourire d’un chat d’un certain film. Les deux sacs ouverts face à elle, la jeune fille alluma la mèche de l’engin explosif avant de le laisser tomber dans un des sacs… Celui avec les poissons…

Ouvrant grand les yeux, l’adolescente n’u pas vraiment la chance de réagir. Dans la seconde qui suivit le sac explosa – elle s’estima heureuse d’avoir reculé, même si elle fut quand même un peu mouiller, la jeune fille se levas d’ailleurs pour pouvoir mieux suivre les poissons qui prenais deux directions opposer- et deux poissons découvrirent les joies du vol. L’un fini sa course dans l’eau –temps mieux pour lui- Quand un l’autre… Il continuait à voler très haut et Sora ne pouvais pensée qu’à une chose, son cerveau c’étant momentanément arrêter.


**
Un poisson volant !**



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

~ Whiteout ・Overline ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Durarara!! Forum & RPG ::  :: 
Minami Ikebukuro Park
 :: Festival du Tanabata :: Sora Shizumu x Ivan Sadovski
-